Mes randos

  • 28/11/2022 Vichères

    La météo est calmée pour notre randonnée du lundi. Nous sommes sept ce matin à nous retrouver à Vichères. Parcours sportif de 14 km, les montagnes russes ! Départ place de l’église en direction de Beauchêne puis descente vers Chauveau. Nous remontons aussitôt vers la Houdémerie et prenons la direction du château Oursières pour attaquer la descente vers la Berthe. Nous restons sur la route et attaquons la longue montée vers la butte de Rougemont. Nous faisons le détour pour accéder au point culminant de l’Eure et Loir, le panneau indicateur est tout neuf ! Nous reprenonsn notre chemin et nous nous dirigeons vers Touchebraud puis la ferme de l’Archage. Que de beaux panoramas ! Le soleil fait son apparition par moment faisant ressortir les couleurs de l’automne. Une grande descente nous permet de rejoindre la Sorie. Une nouvelle côte se présente pour aller à la Grande Vove, la descente qui suit est aussi raide et nous ramène dans la vallée. Une dernière côte nous permet de surplomber le manoir de la Manorière et de rejoindre la route. Il n’y a plus qu »à descendre vers l’église pour terminer la boucle.

  • 27/11/2022 Argenvilliers

    Météo pluvieuse annoncée pour ce dimanche matin. Cela n’a pas découragé 17 randonneurs d’être présents à Argenvilliers pour la dernière randonnée mensuelle des Sentiers du Perche. Finalement il ne pleut pas, une simple bruine qui viendra nous rafraichir par moment. Nous quittons le parking de la salle des fêtes en suivant le PR qui va à Vichères. Nous passons par la Petite Bouchassière, la Houdémérie, quelques endroits commencent à être bien boueux. Nous descendons à Chauveau d’où nous commençons une boucle nous menant à Vichères. Au lavoir nous faisons le tour de l’étang et empruntons la passerelle pour prendre la direction de la place de la gare. Direction la rue de la Soif dont l’entrée est en restauration puis nous faisons le tour de l’église. Nous prenons la direction de Beauchêne avant de revenir à Chauveau. Nous suivons la Berthe, passons au moulin Guillaume et rejoignons la route pour monter au château des Oursières. Au passage à la station de pompage, Guy, nous explique le fonctionnement de l’ancienne pompe qui alimentait en eau le château. A l’entrée d’Argenvilliers nous bifurquons pour passer au lavoir avant de rejoindre la mairie pour une photo de groupe. Les 12 km sont terminés, nous ne sommes pas trop mouillés ! Reprise des randonnées mensuelles le dimanche 29/01/2023 à Nogent le Rotrou.

  • 20/11/2022 Marolles les Buis

    La météo n’est pas bonne ce matin mais nous partons quand même pour Marolles les Buis. Au programme une randonnée de 17,5 km. La pluie est au rendez-vous mais nous quittons quand même la place de l’église pour nous diriger vers la chapelle Ste Barbe. Nous traversons la Vinette et montons vers Coudreceau. A la sortie de Coudreceau nous nous dirigeons vers La Poterie. En cours de route nous traversons le champ qui a été récemment labouré, mais comme toujours, le cultivateur a refait la trace avec son tracteur. Après avoir traversé la Cloche nous montons à la Belle Arrivée puis rejoignons le moulin Neuf. La montée vers les Bréhaudières est méconnaissable, la haie à été arrachée ! Les chiens nous accueillent en haut et nous continuons notre chemin vers le calvaire. Quelques panneaux chasse en cours sont présents mais la chasse à lieu dans le bois voisin. La descente suivante nous amène sur la D 103.11 à Rigny. La pluie s’étant intensifiée, nous décidons de raccourcir le parcours car nous sommes trempés ! Nous prenons la direction des Forges et empruntons le chemin qui nous amène à La Côtière. Là encore, le chemin est dégradé car une tranchée a été creusée récement pour laisser le passage à la fibre optique. Nous regagnons Marolles les Buis en passant à la Pissotte. Il est 11h00 comme prévu par la météo, la pluie cesse. Le temps de nous changer et nous rentrons pour prendre une bonne douche chaude. Prochaine randonnée demain à Rémalard avec les Sentiers du Perche.

  • 17/11/2022 Brunelles

    C’est le jour du Beaujolais nouveau ! Les Sentiers du Perche ont rendez-vous à Brunelles pour une randonnée, histoire de s’ouvrir l’appétit. Trois parcours sont au programme pour satisfaire tout le monde. 80 randonneurs sont présents au top départ, il y aura encore plus de monde au moment des festivités. La météo est clémente aujourd’hui, il n’y aura pas de pluie mais beaucoup de vent. Nous quittons Brunelles pour la Jubaudière, la Vove, la Petite Mairie, la Grande Mairie, la Valinière, Chainville et la Grande maison avant de revenir à la salle des fêtes. Le buffet est prêt, pâté, rillettes, boudin noir et bien sûr le Beaujolais nouveau nous tendent les bras. Le feu vert est donné pour le rush et tout le monde peut se rassasier. Une fois les plateaux vide, le fromage fait son apparition suivi peu de temps après par la tartelette aux pommes. Le café clôturera ce repas très bien préparé par Jean Marie et compagnie.

  • 14/11/2022 Ste Gauburge

    Ce matin nous avions rendez-vous sur le parking de l’Éco Musée à Ste Gauburge. Nous sommes dix au départ de la randonnée de 14,5 km. Au programme du jour, le PR de la Pierre Procureuse. La météo est très bonne, les perturbations ne sont pas encore arrivées. Nous avons fait un petit arrêt à la Pierre Procureuse car certaines personnes ne la connaissaient pas. Sur le chemin du retour nous avons fait un petit détour pour aller voir le manoir de l’Angenardière. Prochaine randonnée jeudi à Brunelles, randonnée du Beaujolais nouveau.

  • 13/11/2022 Dorceau

    Matinée printanière pour notre randonnée à Dorceau. Nous démarrons du parking du moulin de Dorceau alors que le soleil commence à pointer son nez. Nous partons pour un parcours de 16,5 km au cours duquel nous allons faire des tests de l’application MaRando. Nous ne sommes pas venus à Dorceau depuis un an. Nous prenons la direction de La Fuie puis montons vers Beauregard où la tour est baignée par le soleil levant. Direction Le Perrier par la petite route avant de retrouver un chemin. Nous tournons à droite et traversons le ruisseau qui est à sec. Heureusement qu’il n’y a pas d’eau car la passerelle manque d’entretien, la sortie est envahie par les broussailles. Nous attaquons la grimpette en direction du Bout du Bois puis nous traversons la D 38. Le chemin d’en face nous amène à La Bouillerie où nous tournons à gauche pour descendre vers l’élevage de cochons. Nous traversons le Noyer puis le Gravier avant de retrouver le sentier qui mène à la forêt de la Saussaye.Après avoir passé le portail et traversé la forêt nous retrouvons la D 38. Nous la quittons rapidement en prenant à gauche le chemin qui descend vers la Guénetterie. Nous continuons notre descente vers Dorceau par la Vigne où nous découvrons deux cardans solaire. La randonnée se termine au moulin où nous retrouvons notre voiture. Les couleurs de l’automne ne sont pas encore très présentes, c’est dommage car aujourd’hui il y avait un magnifique soleil. Prochaine randonnée demain à Ste Gauburge avec les Sentiers du Perche.

  • 06/11/2022 St Denis d'Authou

    La pluie était prévue, la pluie est bien là ! Direction St Denis d’Authou pour un parcours de 16,5 km. La pluie n’arrête pas le pèlerin, alors nous allons marcher comme prévu. La pluie n’est pas forte, à peine de quoi nous mouiller. Nous quittons le bourg pour rejoindre le cimetière, puis nous empruntons l’ancienne voie ferrée qui nous mène jusqu’à Blainville où nous rejoignons le sentier de la Vinette. Nous le quittons rapidement pour emprunter le GR 35 qui monte vers la mare Chauveau. Après être passés au Pied des Bruyères nous remontons vers les Vieux Murs et la Ferrière. A Bellevue la vue n’est pas superbe aujourd’hui, nous continuons vers Thinvaux d’en Haut puis Thinvaux d’en Bas et la Petite Coudraye. Nous descendons ensuite dans la vallée de la Vinette pour retrouver St Hilaire des Noyers. C’est le moment de la belle grimpette du jour pour nous retrouver à la Fontaine. Le chemin descend ensuite vers le calvaire où nous tournerons à gauche pour rejoindre la D 5. Nous l’empruntons quelques centaines de mètres et revenons vers le cimetière pour retrouver quelques minutes plus tard le parking. La table de pique-nique nous tend les bras pour aller déguster quelques parts de gâteau arrosées de cidre pour arroser l’anniversaire de Marie Josée. Prochaine randonnée demain à Colonard avec les Sentiers du Perche.

  • 31/10/2022 Le Theil sur Huisne

    C’est encore le printemps ce matin au Theil sur Huisne pour la randonnée du lundi des Sentiers du Perche. Nous sommes treize à nous retrouver sur la place de l’église. Nous partons pour une rando de 15 km dans les environs du Theil. Nous quittons la ville par le hameau de Chartrage et prenons la direction du hameau du Chêne vert. Après avoir traversé la route de St Germain de la Coudre, nous prenons de l’altitude pour rejoindre les Moutonnières. Nous restons sur la crête qui surplombe la vallée de la Même pendant quelques kilomètres. Nous quittons le chemin aux Gueherys pour attaquer une longue partie bitumée qui va nous ramener au Theil. Belle moyenne aujourd’hui, tous le monde était ravi !

  • 30/10/2022 Miermaigne

    Comme tous les derniers dimanches de chaque mois, nous nous retrouvons à la randonnée des Sentiers du Perche. Aujourd’hui nous nous retrouvons à Miermaigne pour un parcours de 12 km. Nous sommes 36  à prendre le départ place de l’église. Nous partons par la rue de la fontaine et arrivons au lavoir du village. Les chemins sont très propres et secs, la pluie n’est pas au programme. Nous traversons la D 124 et nous nous dirigeons vers le verger conservatoire. Nous suivons le PR jusqu’à la D 955 que nous traversons avec prudence. Direction Bel-air puis la petite butte et la traversée du ruisseau des Panses. La montée nous amène sur la route du Parc que nous suivons jusqu’à la Gaudrière. Nous redescendons pour traverser à nouveau le ruisseau des Panses et revenons à Bel-Air. Nous avons fait une boucle et prenons le chemin qui nous ramène à la D 955. Nous la longeons sur uns cinquantaine de mètres et empruntons le chemin de promenade qui descend vers un autre lavoir. La randonnée se termine, nous rejoignons l’église. Belle balade matinale.  Prochaine rando demain au Theil sur Huisne.

  • 24/10/2022 Nogent le Rotrou

    Nous étions huit ce matin au départ de la place du 11 août à Nogent le Rotrou. La rando du jour va nous emmener à Trizay, parcours de 15 km. La météo était venteuse mais pas de pluie. Nous avons traversé Nogent pour rejoindre la rue Bourg le Comte et attaquer la montée des marches du château St Jean. Après être descendu à La Plante, nous avons traversé la Berthe et pris la direction de Montrousset. Le sentier de la Donnaisière est en très bon état et nous avons attaqué la descente sur Trizay par les chemins. A la sortie de Trizay nous avons repris de l’altitude pour rejoindre la chemin des Roucherais. Après avoir traversé la Valinière nous avons bifurqué à la chapelle St Serge pour prendre la direction du chemin des Plantoirs. Avant la fin du chemin nous avons bifurqué pour traverser le lotissement du Verger puis retrouver la route des Porettes. Nous avons emprunté la rue du Chapitre puis nous sommes descendus vers le parc Daupelay pour rejoindre le centre ville. Un peu de lèche vitrine dans la rue de la Herse et nous avons retrouvé nos voitures. N’oubliez pas la randonnée de dimanche prochain à Miermaigne, randonnée des Sentiers du Perche ouverte à tous !

  • 23/10/2022 Lèves

    Ce matin nous avons décidé de nous éloigner du Perche pour découvrir les environs de Lèves. Notre randonnée de 18,5 km commence au parking des étangs de Lèves. Nous suivons le nouveau tracé des GR 655 Ouest et GRP Vallée de l’Eure. Le tracé suit l’Eure jusqu’à la Forte Maison, ancien moulin transformé en chambres d’hôtes. Nous quittons les bords de l’Eure provisoirement pour monter sur le plateau par le sentier dans le bois de la Prestrière. Ill ya beaucoup de chasseurs aujourd’hui, nous entendrons des coups de feu toute la matinée, certains tirés de très près mais personne ne nous à pris pour du gibier !!!  Nous arrivons à St Prest où nous faisons une petite boucle autour du village avant de revenir près de l’église. Nous découvrons de belles demeures, des lavoirs… Nous remontons à nouveau sur le plateau et rejoignons les chasseurs qui s’en donnent à cœur joie. Nous traversons le bois des Mouches et croisons quelques randonneurs et vététistes. Aux Grindales nous prenons la direction du bois de la Chambre, nous le contournons et traversons le quartier pavillonnaire de Lèves pour atteindre la bois de Lèves. Belle descente dans le bois pour aller longer le Coinon qui est bordé de jardins potagers. La vallée se termine par un bel escalier pour sortir de bois. Nous rejoignons la sente des 90 marches pour descendre vers la rue de Josaphat. Nous contournons l’ancienne abbaye pour rejoindre la voie verte. Après deux traversées de l’Eure nous rejoignons notre point de départ près de la grange aux quatre vents. Prochaine randonnée demain à Nogent le Rotrou avec les Sentiers du Perche. N’oubliez pas la randonnée de dimanche prochain à Miermaigne, randonnée des Sentiers du Perche ouverte à tous !

  • 17/10/2022 Nogent le Rotrou

    Comme tous les lundis, c’est la randonnée des Sentiers du Perche. Aujourd’hui la randonnée à lieu à Nogent le Rotrou pour économiser le carburant ! La puis était annoncée, tout le monde est équipé, la cape à portée de main mais ce sera inutile, nous n’aurons pas une goutte d’eau et une très belle température printanière. Nous allons faire le même parcours que le mois dernier mais dans l’autre sens. Nous quittons la place du 11 août et prenons la direction de la rue St Lazare et sa gare! Nous passons devant la station Total qui est à sec et fermée puis bifurquons à gauche pour monter  aux Vigniers et rejoindre la D 923. Le petit sentiers qui descend vers la route de Mâle est peu entretenu, nous sommes prudents. Arrivés à Bordeau nous montons par la route de l’Anis, ce n’est pas l’heure de l’apéro alors nous continuons. Au sommet nous avons un magnifique point de vue sur la vallée de l’Huisne de Nogent le Rotrou au Theil sur Huisne. Les couleurs du bois des Loges sont superbes, l’automne est là. A la Groulière, nous descendons vers la vallée de l’Huisne. Occupés à discuter nous oublions de tourner à droite, peu importe nous continuons vers le Pré du Tertre et longeons le ruisseau par un sentier pas entretenu avec quelques passages délicats. Au milieu de la ligne droite, un chemin attire notre attention ! Nous décidons de l’emprunter, on verra bien, il est en bon état ! Finalement c’était une bonne idée, c’est un superbe chemin, une belle découverte. Après la traversée des Crocs, nous retrouvons la route que nous suivons jusqu’à l’entrée de Nogent. Nous traversons la zone industrielle et passons sous la rocade avant de descendre traverser l’Huisne par la passerelle. Nous longeons l’Huisne par la promenade jusqu’au pont de Bois  et regagnons notre point de départ après 16,5 km d'une belle balade.

  • 16/10/2022 Châteauneuf en Thymerais

    Ce matin se déroule la rando d’automne à Châteauneuf en Thymerais. Nous retrouvons au départ nos camarades des Sentiers du Perche venus de Nogent le Rotrou. Après un petit café, le départ des 20 km est donné par Alain, il est 08h00. La météo est printanière, pas de pluie au programme ! Nous rejoignons la forêt en passant derrière la zone industrielle et rejoignons l’allée Royale. Nous la suivons jusqu’au château d’eau où nous retrouvons le nous GRP Vallées de la Blaise et de l’Eure que nous suivrons quelques centaines de mètres. Nous traversons la saignée de la déviation et prenons la direction de Chappe par la lisière. Nous quittons la forêt pour rejoindre Hauterive. Retour dans la forêt pour retrouver l’allée Royale et le GRP. Nous suivons ensuite la lisière jusqu’à Tresneau puis La Brosse où se trouve le ravitaillement. Après avoir avalé un petit sandwich nous reprenons la route et quittons définitivement la forêt. Nous traversons la route de La Loupe pour rejoindre La Picotière puis prenons la direction de l’arrivée en contournant Châteauneuf par l’ouest après la traversée de Thimert. A l’arrivée le pot de l’amitié nous attendait avant de reprendre la route de la maison.

  • 10/10/2022 Authon du Perche

    Nous sommes lundi, c’est la randonnée des Sentiers du Perche. Nous sommes neuf, ce matin, à nous retrouver à Authon du Perche. Au programme du jour le PR « Saint Lubin des Cinq Fonts » ! La randonnée va se dérouler dans la brume car le soleil n’est pas de la partie. Contrairement au PR, nous prenons le départ place de Maronniers et rejoignons le centre ville en suivant la fin du parcours. Nous commençons par la petite boucle en suivant la rue des maisons rouges, celle-ci nous amène près de l’autoroute où nous apercevons sur notre sentier trois beaux chevreuils. Nous passons au-dessus de l’autoroute et arrivons au camping. Nous descendons pour passer entre les deux étangs et remontons pour emprunter la D 5. Après une petite portion de route nous bifurquons vers la Langotière pour retrouver un chemin qui nous amène à St Lubin des Cinq Fonts. Après un petit coup d’œil à la chapelle et au lavoir nous avons gagné les Moussardières et pris la direction de Rome que nous avons contourné par la route. Après les Petites Faries nous retrouvons la forêt et traversons le bois de la cheminée. Sur le chemin j’ai ramassé deux beaux jeunes ceps sur le chemin, il y avait également beaucoup de coulemelles ! Nous traversons la D 137 et empruntons le petit sentier pour éviter la route. Le long d’une haie un jeune faisan a peur de nous et est bloqué dans les ronces. Notre Président, chasseur, lui vient en secours et lui rend sa liberté. Au bout du chemin l’ecalier et la corde nous permette de rejoindre la route. Il nous reste à traverser l’autoroute et rejoindre le parking après 15,5 km de rando. Dimanche, randonnée à Châteauneuf en Thymerais !

  • 03/10/2022 Combres

    Aujourd'hui, reconnaissance d'un nouveau parcours de randonnée de 14 km à Combres avec la municipalité. Ce parcours sera bientôt balisé. Vous pourrez le découvrir en avant-première dimanche 09/10 lors de la randonnée organisée par le Comité des Fêtes de Combres. Voir dans les affiches!!!

  • 02/10/2022 Margon

    Voici l'article de l'Echo sur la randonnée annuelle des Sentiers du Perche

    Article de l'Echo

  • 18/09/2022 Monceaux au Perche

    18/09/2022 Monceaux au Perche
    La destination du jour est Monceaux au Perche. Il y a quelques années que je n’y suis pas venu. La température est fraiche et le soleil commence à percer au dessus de la colline. Il est 08h00 quand nous nous élançons vers le bois des Sicots. Après avoir traversé la Commeauche nous arrivons à St Victor de Réno. C’est la journée du patrimoine, l’église est ouverte à lors nous faisons une petite pause pour la visiter. Nous reprenons notre chemin et faisons un petit détour pour aller au lavoir avant de rejoindre La Hasle. Une grimpette pour rejoindre le plateau et nous continuons pour rejoindre le GR 22. Nous laissons le chemin qui va à la Chapelle Montligeon et suivons le GR 22 en direction de Bellême. Le chemin est obstrué par un arbre qui est tombé, j’ai effectué le signalement Suricate ! Nous rejoignons la route forestière de Maison Maugis. Après quelques centaines de mètres nous quittons le GR 22 pour emprunter un chemin plus sympathique que cette grande allée. Nous descendons vers l’Emière et retrouvons plus loin le GR 22. Nous apercevons une affiche sur la journée patrimoine alors nous faisons le détour pour aller au château de Maison Maugis. Hélas les portes n’ouvriront qu’à 11h00. Nous n’avons pas le temps d’attendre et continuons notre route. Direction la Repinçonnière pour attaquer la montée vers la Diardière. Au bas de la descente nous bifurquons vers la Martinière et rejoignons le parking de la mairie après 19 km d'une belle randonnée. Prochaine randonnée demain avec les Sentiers du Perche.

     

  • 12/09/2022 Condé sur Huisne

    Le soleil et le ciel bleu sont au rendez-vous ce matin pour la randonnée du lundi des Sentiers du Perche. Nous sommes sept à nous élancer du parking de la voie verte à Condé sur Huisne sur un parcours de 15 km. Direction le moulin de la Basse Roche puis le sentier nous amène à l’entrée de l’usine Soparco. Nous prenons ensuite la route pour Beauvais où un sentier nous permet de rejoindre Rivray.  Après avoir traversé la Corbionne par la passerelle nous empruntons le champ car le chemin est toujours inondé. A l’arrivée à la Haie, nous nous dirigeons vers la Chaussée avec quelques arrêts pour manger les dernières mûres. Une petite boucle par le Ronceray et nous nous retrouvons à St Germain des Grois. Nous traversons Villeray et rejoignons la voie verte pour  gagner notre parking.

  • 11/09/2022 Moutiers au Perche

    Les vacances sont terminées, nous voici de retour sur les chemins percherons. Aujourd’hui, parcours de 17 km à Moutiers au Perche. Température fraiche au départ, 13°, avec une petite brume qui disparaitra quand les rayons du soleil amèneront un peu de chaleur. Après avoir rejoint l’église, nous longeons la forêt pour traverser la route de Longny et descendre traverser la Corbionne. La petite route nous amène à l’Hôtel Provôt où nous attaquons la montée dans le bois de Voré. Au carrefour nous rencontrons trois cueilleurs de champignons avec les paniers vides ! Nous continuons en forêt, les chemins sont propres, pas de boue ni d’eau. Nous prenons la direction de l’Allemandière mais bifurquons avant pour monter vers la D 611 que nous suivrons quelques centaines de mètres. Nous traversons le bois de Voré puis descendons vers Freulemont. Passage au château de Giilbault et nous attaquons la dernière montée du jour à l’entrée des Haies. Le chemin commence àà être embroussaillé sur quelques dizaines de mètres. Si rien n’est fait nous ne pourrons bientôt plus l’emprunter. Nous traversons le Libérot et rentrons à nouveau en forêt. Un gros arbre est toujours couché en travers du chemin depuis de longs mois. Nous descendons ensuite vers l’Hôtel Grosset et rejoignons Moutiers. Très belle randonnée avec un peu de dénivelé. Prochaine randonnée, demain lundi à Condé sur Huisne avec les Sentiers du Perche. Mercredi, si la météo le veut bien, ce sera le balisage du nouveau tracé du GR 35 entre La Loupe et Illiers Combray.

  • 28/08/2022 La Madeleine Bouvet

    Ce matin nous sommes six à nous retrouver au bord de l’étang de La Madeleine Bouvet. Le soleil est de la partie. Nous longeons l’étang  puis attaquons la grimpette de la Beaudorière, l’une des trois côtes du parcours. Nous traversons le bois et descendons vers la Dougère. Après avoir traversé la route de Moutiers nous prenons la direction de la forêt de Saussay, la côte est longe ! Aucun sanglier en vue lors de la traversée. Au Bois Large nous quittons la forêt pour aller à la Joignère. Le chemin en lisière nous amène au pont Chartrain. Après un passage devant le moulin de la Bonnechère nous prenons la direction de la Coignardière. Une petite halte sur la route pour déguster quelques mûres et nous repartons. Le ruisseau de la Coignardière est à sec, nous le franchissons sans nous mouiller les pieds. Dernière montée du jour, la traversée du bois de la Chevalerie. Le chemin caillouteux n’est pas facile ! Aux Deserts, un dernier chemin nous permet de descendre vers l’arrivée. Un passage sur la grande passerelle et nous retrouvons le parking après 15,5 km.

  • 21/08/2022 Nogent le Bernard

    Aujourd’hui nous sommes partis à la découverte de Nogent le Bernard. Au programme un parcours de 17 km qui se transformera en cours de route en un parcours de 19 km avec l’accord de tous. Il y a 52 km de sentiers balisés sur la commune, de quoi organiser de belles randonnées. Les parcours sont balisés dans les deux sens. Le parcours du jour est un mélange des parcours mais principalement basé sur le parcours vert. A 08h00 nous quittons la place de l’église et prenons la direction du stade. Le ciel est gris mais la température est agréable pour marcher. A la Jouardière nous empruntons le GR 235 pour quelques centaines de mètres. Les chemins sont en excellent état malgré une pluie récente.  A La Salle nous sommes à nouveau sur le GR 235 pendant 2 km. Sur la fin du parcours nous arrivons dans une zone calcinée, certains chemins de randonnée sont fermés. Après quelques recherches, il s’agit de l’incendie de la semaine dernière qui a dévasté près de 200 ha. Quelques animaux rencontrés en cours de route, 3 chevreuils, 3 renards, un écureuil et quelques lièvres. Fin de la randonnée après une visite de l’église. Ce fut une belle découvert, nous reviendrons car il y a encore des chemins à découvrir. Au programme également une randonnée à St Georges du Rozay.

  • 31/07/2022 Préaux du Perche

    La chaleur est au rendez-vous ce matin et les randonneurs aussi. C’est la randonnée mensuelle des Sentiers du Perche qui se déroule aujourd’hui à Préaux du Perche. Nous sommes 30 à nous retrouver devant l’église pour écouter les consignes de l’accompagnateur. Nous étions 9 membres des Sentiers du Perche. Les autres randonneurs venaient de loin, Francourville, Chartres… En attendant le départ, une habitante de Préaux nous donne quelques informations sur le vitrail qui surplombe la porte d’entrée de l’église. Nous viendrons le voir au retour. A 09h00 nous nous élançons en direction du plan d’eau et attaquons la montée vers le plateau par le chemin creux de la Basse Passière. Au sommet, première pose boisson, il y en aura d’autres ! Le parcours est assez ombragé, nous allons passé du chaud sur le bitume au frais dans les chemins creux. Les passages à l’ombre sont très appréciés ! Nous continuons vers le manoir du Royau que l’on devine derrière les arbres. A la sortie du chemin nous prenons la route qui nous amène au Mont Cendrou en passant par La Mare. Au calvaire nous tournons à gauche pour descendre vers Bétigny Manivel et Bétigny Guillaume. Ensuite, nous faisons une boucle par Saint-Agnan-sur-Erre. A la Maisonnasse, nous prenons le sentier qui traverse l’Erre et monte à Bétigny Gaulard, joli petit hameau. La petite route nous ramène à Préaux, pour la visite de l’église. Après avoir remercié Guy, notre accompagnateur nous avons repris nos voitures. La prochaine randonnée mensuelle des Sentiers du Perche aura lieu le dernier dimanche d’octobre.

  • 25/07/2022 Ceton

    Aujourd’hui, randonnée du lundi des Sentiers du Perche. Départ du parking de la Poste pour une boucle de 18 km, la boucle des Sorciers. Le soleil tape au départ mais les nuages vont rapidement arriver et nous apporter un peu de fraicheur. Le parcours est très sportif ! Au départ, une longue montée pendant 5 km,  jusqu’aux environs des Etilleux ! Après nous enchainons les montées et descentes, ce sont les collines de Ceton. La pluie n’est pas loin mais nous allons l’éviter. A la fin du parcours nous sommes passés par la passerelle qui mène à la piscine puis à la mairie, passage plus agréable que par la route. Le rythme était rapide ce matin, nous mettrons 3h 06 pour effectuer ce parcours. Rendez-vous dimanche sur la place de l’église de Préaux du Perche pour la randonnée mensuelle des Sentiers du Perche, départ 09h00.

  • 24/07/2022 St Germain de la Coudre

    Il est 07h45, nous sommes au départ du parcours du jour à St Germain de la Coudre. Un parcours de 18 km en grande majorité à l’ombre, ce qui est très appréciable aujourd’hui. Cela fait 3 ans que je ne suis pas venu à St Germain de la Coudre. Très beau parcours au programme. Après une visite au lavoir nous longeons la Coudre et prenons la direction de Gémages. A la Sablière nous quittons le sentier pour emprunter une petite route qui monte vers le plateau où nous traversons la route du Theil. A l’Auberdière nous attaquons une longue partie plate avant de descendre vers le Pont Andreux. Nous traversons la Même pour rejoindre la Roncinière puis la Perruche. Après avoir escaladé la première barrière nous ouvrons la deuxième sans avoir perturbé les vaches présentes dans le pré. Nous continuons sur un beau chemin creux qui arrive au Carrefour. Nous quittons ce chemin car la suite est privée, nous contournons le bois pour aller aux Arpents et faire une petite pause à la Renardière, Perché dans le Perche. Nous traversons le Jaunet et montons vers le Bignon, il commence à faire chaud. Au moulin Buat nous admirons la restauration des bâtiments et attaquons la montée par la route. Nous approchons de l’arrivée, il est l’heure de se connecter à la voiture et du lui demander de mettre la climatisation pour notre bien être à l’arrivée. Un très beau chemin sous les arbres inclinés nous permet de rejoindre la Grange Rouge, c’est la dernière ligne droite avant le parking. A l’arrivée, la voiture est à température et nous pouvons rentrer. Prochaine rando demain à Ceton avec les Sentiers du Perche. N’oubliez pas que dimanche prochain aura lieu la randonnée mensuelle des Sentiers du Perche à Préaux du Perche. Départ à 09h00, randonnée d’environ 12 km ouverte à tous !

  • 17/07/2022 Bretoncelles

    Départ à la fraiche ce matin, il est 07h20 quand nous quittons le parking de la salle des sports de Bretoncelles. Au menu de la matinée, un parcours de 18 km très ombragé. Après avoir traversé le bourg, nous prenons la direction du moulin d’Arrondeau puis nous attaquons la montée vers la butte du château. Il fait très frais dans la forêt. Nous évitons la barrière interdisant à tord le passage et traversons le forêt de Saussay. Pas un sanglier à l’horizon mais deux beaux chevreuils. Au sommet de la forêt le chemin commence à être envahi par les ronces. Nous descendons sur Mesnault puis les grilles avant de prendre la route de la Godardière. Nous passons devant le château de Saussay, à peine visible derrière la végétation. Une belle grimpette s’annonce pour nous amener à la Louveterie. Nous descendons ensuite vers la Salle pour aller emprunter la variante d’un PR qui remonte vers la Godefraise, seul passage ensoleillé du parcours. Nous redescendons vers Bretoncelles et suivons le sentier le long de la Corbionne pour profiter de l’ombre et de la fraicheur. Au confluent avec la Donnette, nous remontons cette rivière pour retrouver le parking. Pas de rando demain aux Sentiers du Perche pour cause de canicule. Prochaine randonnée dimanche prochain, nous verrons où prochainement !

  • 11/07/2022 St Germain des Grois

    Nous sommes lundi, c’est la randonnée des Sentiers du Perche. Nous sommes six à nous retrouver sur la place de l’église de St Germain des Grois. La chaleur n’est pas encore là et nous allons parcourir une randonnée assez ombragée. Nous sommes partis en direction du bois Loche pour traverser l’Huisne par la passerelle en pierre. Nous traversons la voie Verte et entamons une boucle dans les hameaux, la Masure, la Davillère, la maison brulée…. Après la Craponnerie nous arrivons à La Chaussée, passons près de la chapelle et partons rejoindre le sommet de la journée. Nous entamons la descente vers la Haie et nous prenons la direction de Carrefour. Après avoir traversé la Corbionne nous passons sur la ligne SNCF pour rejoindre Rivray. C’est l’heure du choix, 17 ou 15 km. Nous avons bien marché et tout le monde est d’accord pour faire 17 km aujourd’hui. Cette boucle de deux kilomètre se fait autour d’un magnifique champ de tournesols. Un petit arrêt s’impose pour quelques photos au milieu des soleils. Nous repassons par Rivray pour descendre à nouveau traverser la Corbionne. Nous sommes obligés de quitter le chemin qui est inondé, même par cette chaleur. Un petit détour par un champ d’avoine et nous retrouvons notre route. Direction la Haute Roche puis la Piffetière d’où nous rejoignons Villeray. Un petit arrêt dans un champ de chanvre où quelques dames ont fait un peu de cueillette pour agrémenter leur tisane!!! La dernière côte du jour pour monter au château puis le sentier nous ramène au parking. Belle balade qui peut servir de parcours de 15 km.

  • 10/07/2022 Margon

    Départ de bonne heure ce matin depuis le parking du plan d’eau de Margon. Température agréable, il ne fait pas encore trop chaud. Nous suivons le bord de l’étang et rejoignons la nouvelle passerelle qui traverse La Cloche. Dans la foulée nous empruntons la passerelle sur l’Huisne et nous prenons la direction de la gare de Nogent le Rotrou. Nous contournons la gare pour aller rendre visite à l’oratoire de la Mâlerie. Après un petit arrêt, nous traversons Nogent pour contourner par la voie verte le lycée Rémy Belleau. Nous franchissons l’Huisne une nouvelle fois par une passerelle et nous prenons la direction de la gare St Lazare. Il est temps d’attaquer la grimpette du chemin de la culbute et de rejoindre le château St Jean. Nous continuons notre chemin et descendons traverser le parc Daupelay puis la place St Pol. La ruelle des lavandières nous amène vers l’escalier du chemin des cinq moulins. C’est la fin de notre parcours urbain, nous allons retrouver la campagne. Nous suivons le canal d’Arcisses et traversons la Cloche vers la mairie de Margon. La route d’Ozée nous attend avant de monter par le chemin du Côtier vers la cour aux Laquais. Après un passage à la cour Bailleau, nous traversons la D 923 et attaquons notre descente vers le plan d’eau. Nous passons par la rue de la vieille cour et rejoignons le parking. Prochaine randonnée demain à St Germain des Grois avec les Sentiers du Perche.

  • 02/07/2022 Ste Suzanne

    Nous avons profité du beau temps pour enfin aller randonner et visiter Ste Suzanne. Départ de La Loupe de très bonne heure pour pouvoir démarrer la randonnée vers 08h30. Au programme du jour, une randonnée de 18 km qui s’est terminée par une visite du village fortifié. Après un bon repas au restaurant, pour digérer, nous avons fait la promenade des moulins, environ 4 km. Le parcours de la randonnée est magnifique, de très beaux chemins et points de vue. Nous en avons profité au maximum. Nous y reviendrons bientôt pour en faire profiter quelques amis.  Prochaine randonnée lundi avec les Sentiers du Perche au Theil sur Huisne.
    Photos

     

  • 26/06/2022 Nocé

    Nous nous retrouvons ce matin à Nocé sur le parking de la salle des fêtes pour la randonnée mensuelle des Sentiers du Perche. Le soleil est au rendez-vous et la bonne humeur est de mise. Guy, notre guide donne le départ de la randonnée à 09h00. Direction la Royauté, puis l’Erre que nous traversons à pied pour les plus téméraires et par une petite poutre pour les autres. Une belle grimpette suit, voilà de quoi nous réchauffer en ce début de parcours. Nous prenons la direction des Boulays pour passer à la Fontaine Froide où nous trouvons un peu de boue sur le chemin. Après les Alleux nous rejoignons La Martinière, puis la Maison du Bois qui est en restauration. Nous quittons la forêt et passons devant l’aire de pique-nique avant de descendre au bord d’un champ de tournesols pour rejoindre les bords de l’Erre. Arrivés à Nocé nous faisons un passage par le lavoir où nous pouvons déguster quelques groseilles ! Il nous reste à rejoindre le parking et retrouver nos voitures. Belle matinée ! Rendez-vous le 31/07/2022 à Préaux du Perche pour la prochaine randonnée mensuelle des Sentiers du Perche.

  • 20/06/2022 Thiron Gardais

    Comme tous les lundis, nous voici à la randonnée des Sentiers du Perche. Nous somme douze ce matin à nous rassembler dans la brume sur le parking de Thiron Gardais. La température est fraiche et c’est très agréable après les chaleurs des derniers jours. Nous empruntons le GR 35, l’herbe est très humide, nous finirons avec les pieds trempés. Direction les Petites Bordes, les Gauleries, les Souches, le tout dans la bonne humeur. Un brumisateur naturel nous rafraîchi pendant les premiers kilomètres. Nous traversons le Bois des Cent Arpents puis le Bois Nézard. Nous quittons le GR 35 pour descendre vers le moulin de la Gatine. A la Sècheraie, nous faisons une mini pause pour manger quelques cerises bien mûres. Dernier chemin de la matinée avant de finir par les petites routes. Pour terminer nous traversons Thiron Gardais et rejoignons le parking de l’Office de Tourisme. Belle balade dans la fraicheur qui a ravi tout le monde. Demain collecte du nouveau tracé du GRP Vallée de l'Eure entre Dreux et Villiers le Mohriers, suivi mercredi de la collecte du nouveau tracé du GR 35 entre Thiron Gardais et Illiers Combray.

  • 13/06/2022 Bretoncelles

    Nous sommes huit à nous retrouver à Bretoncelles pour la randonnée du lundi des Sentiers du Perche. Nouvel horaire, le départ sera donné à 08h15 pour profiter de la fraicheur. Aujourd’hui, c’est Daniel notre accompagnateur. Nous quittons Bretoncelles par le sentier des marais et attaquons la côte pour rejoindre le Frou de la Godefraise puis la Godefraise. Un petit arrêt pour dire bonjour à l’âne et au cheval. A la sortie de la Godefraise, la fresque murale a disparu, elle est remplacée par un portail. Passage aux douves de Cumont puis nous descendons vers le Moulin Viel. Nous profitons du chemin ombragé pour rejoindre la Régeollière, superbe hameau !  Après la Nouebernon nous tournons à droite pour emprunter la route de La Loupe sur une centaine de mètres. Petit passage au frais dans le bois qui nous amène à la Pestière d’où nous avons une magnifique vue sur La Madeleine Bouvet. Encore de l’ombre et de la fraicheur pour rejoindre la Beaudorière et attaquer la côte du jour, c’est la dernière difficulté du jour. A la Louveterie nous descendons pour nous retrouver à la Dougère. Nous refermons la boucle à la Pézassière et rentrons à Bretoncelles par le même chemin qu’à l’aller. Belle balade de 15,5 km.

  • 11/06/2022 Paris

    Le réveil sonne de bonne heure aujourd’hui car le bus qui nous emmène à Paris part à 07h00 de Luisant. En effet c’est la sortie annuelle du CDRP 28 ! Au programme du jour Paris et les bords de Seine entre le parc de Bercy et le pont de Garigliano. Deux bus sont affrétés pour emmener une centaine de randonneurs. A l’arrivée rue Joseph Kessel, nous sortons du coffre des bus le traditionnel café et les croissants. Le soleil va taper, ça va chauffer ! Nous retrouvons nos accompagnateurs du jour, les membres du Comité Départemental de Paris emmené par Daniel qui sera notre guide, il nous commentera la visite. Des explications dignes d’un guide professionnel. Nous commençons par traverser le parc de Bercy bordé de vignes avant de traverser pour la première fois de la journée la Seine par la passerelle Simone de Beauvoir. Nous logeons les quais et passons en face du POPB. Au pont Charles De Gaulle nous passons entre la gare de Lyon et la gare d’Austerlitz. Au pont de Sully nous traversons le Bras de la Monnaie et croisons sur le pont Jack Lang. Nous faisons un petit détour par la pointe du square puis gagnons l’Ile St Louis où descendons par le petit escalier du quai d’Anjou pour rejoindre le sentier au bord du Bras Marie. Nous faisons le tour de l’ile et traversons la Seine au pont St Louis. Nous voici sur l’ile de la Cité et le passage obligé par Notre Dame de Paris. Les travaux sont toujours en cours ! Nous continuons vers le Palais de Justice. Notre accompagnateur avait peur que l’on ne puisse pas passer à cause du procès des attentats de Paris mais le verdict a été rendu hier, le passage est libre. Nous gagnons le Quai de l’horloge puis le place Dauphine. Nouvelle traversée de la Seine par le pont Neuf face à la Samaritaine. Nous contournons la clinique du Louvre pour passer près de l’église St Germain l’Auxerrois et prenons le direction du Louvre. Petit changement de parcours pour accéder à la cour du Louvre car le centre de cette place est privatisé pour un spectacle, place au biseness ! Nous voici face à la Pyramide, que de monde pour accéder au Louvre, ils ne sont pas près d’entrer ! Nous contournons tous les touristes et passons près de l’arc de triomphe et traversons le jardin des Tuileries. Nous approchons de la pause pique-nique ! Il reste à traverser la place de la Concorde et à rejoindre le square de l’Elysée. Nous nous installons à l’ombre, sur la pelouse. Après avoir repris quelques forces, c’est le départ pour la dernière partie de la rando. Nous traversons le square et regardons l’œuvre d’art du bouquet de tulipes. Nous passons entre le petit et le grand Palais pour prendre la direction de l’avenue Montaigne, le royaume du luxe ! Il y a la queue sur le trottoir pour accéder aux boutiques de luxe. Nous arrivons au pont de l’Alma d’où nous apercevons la Cathédrale Ste Trinité, cathédrale orthodoxe. Passage près du monument à la mémoire de Lady Dy et nous traversons le Palais de Tokyo où nous admirons l’œuvre d’art réalisée avec des poubelles !!!  Nous attaquons la montée vers le Trocadéro, quelle foule !  Belle vue sur la Tour Eiffel, puis nous descendons par la gauche pour admirer les jets d’eau. Nous traversons le pont d’Iéna et rejoignons le promenade Marie de Roumanie. Nous empruntons le pont de Grenelle où des mariés se font prendre en photo. Au milieu du pont nous descendons sur l’allée des cygnes. Arrivés au bout de l’allée nous sommes stoppés quelques instants car un randonneur loupéen vient de chuter, quelques plaies autour de l’œil mais rien de bien grave ! Nous arrivons à la statue de la Liberté puis longeons le port de Javel. Une petite pause est organisée dans le parc Citroën car beaucoup manquent d’eau et doivent faire quelques petits besoins urgents. L’arrivée est proche, nous traversons le pont de Garigliano et retrouvons les bus quelques centaine de mètres plus loin. Avant de partir, notre blessé passe par une pharmacie pour quelques soins ! C’est parti pour le retour à Luisant. Ce fut une très belle balade avec une excellente équipe d’accompagnateurs.

  • GR 340 Belle Ile en Mer

    Nous venons de parcourir le GR 340, tour de Belle Ile en Mer en quatre étapes.  Le Gr fait 80 km sur les chemins côtier.
    Étape 1 : Départ de la commune de Le Palais en direction de la Pointe des Poulains, 21 km. Nous quittons Le Palais en traversant la citadelle Vauban, passage à la plage de Kastoul avant de contourner la Pointe de Taillefer. Ce sont les montagnes russes, le sentier descend dans toutes les criques et remonte. Nous passons par Port Fouquet, Port Jean, nous pouvons profiter par moment d’un peu d’ombre car il y a un peu de végétation sur cette côte nord. Après la Pointe de Kerzo, nous sommes en vue de Sauzon mais nous sommes obligés de faire un grand détour pour aller chercher le pont. Nous faisons notre halte pique-nique à la sortie du port. Après avoir repris quelques forces nous continuons vers la Pointe du Cardinal. La fin de l’étape est  moins accidentée que la première partie qui nous amené à Sauzon. Nous apercevons la Pointe des Poulains de loin mais il nous faudra attendre encore un peu pour en faire le tour. Un petit supplément au GR, nous faisons le tour de la pointe. L’étape se termine, il nous reste à rejoindre l’arrêt de bus à l’espace Sarah Bernhardt. Comme nous sommes en avance une petite pause sur la plage s’impose pour aller tremper les pieds dans l’eau encore un peu fraiche. Beaucoup de monde à l’arrêt bus, mais tout est prévu au vu de l’affluence, les bus sont doublés.
    Étape 2 : Ce matin nous rejoignons la gare routière pour prendre le bus en direction de la Pointe des Poulains. Ce matin, les bus sont également doublés car il y a beaucoup de randonneurs. Nous reprenons notre parcours où nous étions arrêtés. Un petit coup d’œil à la maison de Sarah Bernhardt et nous attaquons la côte ouest. Cette étape sera plus facile que la précédente, c’est un peu plus roulant et il n’y a que 18,5 km. Les paysages sont magnifiques et le soleil tape dur car nous sommes maintenant sur la lande et il n’y a pas de végétation pour profiter d’un peu d’ombre. Passage à le grotte de l’Apothicairerie puis nous apercevons dans le lointain la plage de Donnant mais il y a encore beaucoup de détours à effectuer pour y arriver. Nous la rejoignons et trouvons un peu d’ombre près des rochers de la plage, nous nous arrêtons pour notre pause casse croute. Nous reprenons notre chemin par une belle grimpette car il faut remonter au sommet des falaises, redescendre, puis remonter…  Nous passons la Pointe du Grand Guet, longeons les Iles de Baguenères et arrivons à Port Coton. Un petit coup d’œil aux anciens bunkers et nous finissons notre étape à l’arrêt de bus face à l’hôtel du Grand Large.
    Étape 3 : Comme hier, les bus sont doublés pour rejoindre le parcours près de Port Coton car il y a beaucoup de monde. Les arrêts de bus sont très fréquenté car ce sont les seuls points accessibles aux touristes qui ne randonnent pas. Nous retrouvons chaque jour les mêmes têtes, puis chacun part à son rythme.  Ce sera l’étape la plus difficile, 24 km toujours sous le soleil. Nous sommes toujours sur la lande et il n’y a pas d’ombre. Nous repartons de l’hôtel Grand Large et passons en dessous du centre de thalassothérapie. Des employés de l’ile sont sur le sentier pour effectuer le débroussaillage. Nous passons la Pointe du Talut, le sémaphore et rejoignons la plage de Port Kérel. Le terrain est toujours le même, montées, descentes… Nous longeons l’ile de Bangor, la Pointe du Grand Village, la plage d’Herlin et faisons halte à la Pointe St Marc pour le traditionnel pique-nique. Nous repartons en direction de la Pointe de Pouldon pour attaquer une partie plus difficile avant de rejoindre l’arrivée. Nous faisons le tour de la Pointe du Skeul et nous nous dirigeons vers la Pointe d’Arzic. Le sentier est beaucoup plus escarpé et difficile, il faut faire attention car la fatigue est là en fin d’étape. Après queques nouvelles descentes et montées nous arrivons à Port Maria. Il n’y a plus qu’à remonter à Locmaria pour rejoindre le bar afin de prendre une bonne pression en attendant le bus. Même si j’ai bu près de 3 litres d’eau et de Vichy par jour pendant la rando, une bonne pression à l’arrivée fait du bien. Il n’y avait pas de bar à l’arrivée des autres étapes, alors, il faut en profiter. Le bar est plein et tout le monde attend le bus qui là aussi sera doublé.
    Étape 4 : Un dernier voyage en bus, doublé lui aussi, et nous voilà de retour à Locmaria. Nous reprenons le Gr 340 par une partie très escarpée pour passer la Pointe de Kerzo puis la Pointe de Kerdonis. Nous retrouvons la côte Nord et un peu plus de végétation mais toujours très peu d’ombre. Cette étape est plus courte, 17 km, et plus facile. Nous voyons de loin la ligne d’arrivée au Palais mais la route est encore longue. C’est la côte où se situent les plages mais nous n’en profiterons pas. Après la Pointe de la Biche nous descendons vers la plage des Grands Sables avant de remonter vers la Pointe du Bugul. Encore une pointe à passer, la Pointe du Gros Rocher et une nouvelle descente vers la plage de Bordardoué. Nous faisons halte à la Belle Fontaine, un ouvrage de Vauban qui mérite bien un arrêt.  Après le passage à Port Guen la Pointe de la Ramonette sera la dernière de ce GR. Il reste à descendre vers le port du Palis et de faire escale au bar avant de rejoindre l’hôtel.
    C’est un très beau Gr, facilement réalisable sans porter un sac lourd grâce aux différents arrêts de bus qui permettent de bien organiser les différentes étapes. Nous avions choisi de parcourir le GR 340 en quatre étapes mais il est possible de le faire en cinq étapes ou plus !

     

  • GR 340 - Belle-Ile - Etape 4

    Et voilà, la dernière étape du GR 340 est terminée. Nous avons relié aujourd'hui Locmaria à Le Palais. Étape plus courte et plus facile que les trois autres. D'après moi, la plus difficile à été la troisième étape suivie de la première puis de la deuxième. Ce fut de belles randonnée effectuées sous un très grand soleil. 80 km de parcouru sur de magnifiques sentiers côtiers. Les photos seront mises en ligne prochainement.

  • GR 340 - Belle-Ile - Etape 3

    Et voilà la troisième étape du Gr 340, tour de Belle-Ile est terminée. Longue étape de 24 kkm entre Le Grand Large et Locmaria. Journée en plein soleil, pas un mètre d'ombre. Finalement c'est la plus difficile des trois étapes que l'on a effectué. Étape très valonnée, beaucoup de dénivellé, nous sommes arrivés fatigués. Heureusement il y a un bar à l'arrivée où nous avons pu boire la traditionnelle pression de fin d'étape en attendant le bus. Demain, dernière étape entre Locmaria et Le Palais, étape plus courte, environ 18 km. C'est la folie tous les matins à la gare routière tellement il y a de randonneurs. De nombreux bus supplémentaires sont prêts pour satisfaire tout le monde à l'aller ou au retour.

  • GR 340 - Belle-Ile - Etape 2

    Aujourd'hui, deuxième étape du tour de Belle-Ile. Départ où nous nous étions arrêtés hier, à la pointe des Poulains. Beaucoup de soleil et pas d'ombre au programme. Nous randonnons sur la lande de la côte ouest, changement de paysage par rapport à hier, pas de végétation. Le bus était plein ce matin. Le parcours est plus facile que sur la première étape. La première est considérée par tout le monde comme étant la plus dure. Aujourd'hui, quelques belles descentes et grimpettes le long du sentier côtier. Pas un mètre de bitume aujourd'hui. Nous nous sommes arrêtés pour pique niquer sur la plage de Donnant. Nous avons terminé l'étape à Port Goulphar où nous avons repris le bus pour rentrer au Palais. Une bonne pression nous y attendais. Demain, troisième étape, nous prendrons le bus pour rejoindre Port Goulphar et randonnerons jusqu' Locmaria. C'est la plus longue étape, environ 23 km.

  • GR 340 - Belle-Ile - Etape 1

    Nous venons de faire la première étape du GR 340 entre Le Palais et la Pointe des Poulains. 21 km de sentiers côtiers. Beaucoup de dénivelé, ce sont les montagnes russes. Randonnée sous un magnifique soleil. Il a fait très chaud. Nous avons pris nos sandwichs au port de Sauzon avant de repartir pour une fin d'étape plus facile. Retour en bus à notre hôtel pour déguster une bonne pression. Demai départ en bus pour rejoindre la Pointe des Poulains d'où nous attaquerons la deuxième étape en direction de Port Coton, un vaingtaine de kilomètres. Pour l'instant il y a quelques photos sur Facebook. L'album sera fait à notre retour.

  • GR 340 - Belle-Ile

    Les randos reprennent, bonne nouvelle!

    Nous prenons la direction de Belle-Ile pour parcourir le Gr 340. Le tour de l'ile en quatre jours.

    Un petit compte rendu sera fait à notre retour ainsi qu'un album photo.

    En attendant je mettrai quelques photos et vidéos sur Facebook.

  • 22/05/2022 Frétigny

    Ce matin je n'ai pas participé à la randonnée à Frétigny, je repose mon pied avant de partir sur un GR dans une semaine.

    Des photos ont été prises par mes camarades!

    Vous pouvez les retrouver dans l'album photo mais il y a un problème de mise en page de certaines photos, impossible de les mettre dans le bon sens.

    Pour les voir correctement sans vous faire mal au cou, c'est ici:

    Voir les photos

  • 08/05/2022 Ticheville

    Réveil de bonne heure ce matin pour rejoindre Ticheville pour la randonnée des Pommiers en Fleurs. Je ne marche pas aujourd’hui mais je vais suivre la randonnée en voiture pour photographier les filles ! C’était complet, il y avait 700 participants. Très belle randonnée, très bien organisée, comme d’habitude. De nombreux ravitaillements et stands de dégustation tout le long des 39 km. Petit déjeuner au km 6, repas au km 22, gouter au km 33, dégustation de camembert, cidre, poirée, pommeau… La matinée s’est déroulée dans la brume mais dès midi le soleil est apparu et la chaleur est arrivée. Nous reviendrons l’année prochaine.

  • 01/05/2022 Brunelles

    Le beau temps est de la partie pour notre randonnée à Brunelles. Nous quittons l’église et prenons la direction de la Grande Maison. Pour aller à la Jubaudière nous empruntons les chemins qui nous permettent d’avoir une très belle vue sur Brunelles. Nous marchons, entourés du colza, et rejoignons Nigelles. A l’approche de la Gaudaine nous sommes étonnés de voir autant de voitures vers le parking. Beaucoup de monde se dirige vers l’église ! Nous nous renseignons et apprenons qu’il s’agit d’une messe et du pèlerinage de la St Marcou, qui guérit les écrouelles. Nous continuons notre chemin et montons vers le bois de Thiron pour le traverser et aller aux Maisons Rouges. Aujourd’hui nous ne passons pas dans la propriété privée et suivons la route pour retrouver le chemin qui mène aux Vieux Murs. Le petit sentier qui mène à la Ferrière est de plus en plus étroit par endroit ! Direction le camping du Bois Jahan où nous attaquons la descente vers Brunelles. Il nous reste une petite boucle à effectuer en suivant l’Arcisses. L’étang est superbe et très bien entretenu. Nous revenons vers Brunelles par le moulin des Pierres et le moulin Neuf. Prochaine randonnée dimanche à Ticheville pour la randonnée des Pommiers en Fleurs.

  • 28/04/2022 Margon

    Ce mercredi, les Sentiers du Perche invitent leurs adhérents à une rando pique-nique. Trois parcours au programme ! Les premiers s’élancent du plan d’eau de la Borde dès 08h30 pour une douzaine de kilomètres. Dans la bonne humeur et la convivialité nous rejoignons la D 923 que nous traversons pour aller à l’Auberdière. Une petite boucle par les Minières nous ramène à la Cour Bailleau. Nouvelle traversée de la D 923 avant d’entamer la descente vers la Haumardière. Nous contournons le hameau pour rejoindre les escaliers de la Flonerie. En arrivant sur la digue, nous rejoignons nos camarades partis sur un parcours plus court. Nous les dépassons sous leurs applaudissements. Nous longeons ensuite la voie ferrée pour arriver au bord de l’Huisne. Après être passés sous la voie ferrée nous arrivons à la passerelle du Tertre Masnier. Nous continuons par le chemin de gauche et regardons l’avancée des travaux qui rejoindra le plan d’eau de la Borde. Il nous reste à rejoindre le parking où nous allons pouvoir festoyer ! Nous installons quelques tables et attendons que tous les groupes terminent leurs randonnées. Il est l’heure de l’apéritif puis du pique-nique offert par le club. Un grand merci et de grands bravos aux personnes qui nous ont préparé ce pique-nique. Pendant l’apéro nous avons eu la chance d’être survolés par un groupe de cigognes. Après avoir rangé tout le matériel, nous sommes uns dizaine à partir pour une petite balade digestive autour des deux étangs. Merci encore une fois aux organisateurs. Rendez-vous le 12 mai pour le barbecue.

  • 25/04/2022 La Gaudaine

    Aujourd’hui, randonnée avec les Sentiers du Perche à La Gaudaine sur le PR Les Panoramas. Parcours de 12 km effectué sous un ciel gris. Nous étions 14 à prendre le départ depuis le parking de l’église. Nous avons profité de cette randonnée pour faire l’inventaire du balisage qui va être prochainement remis en état. Parcours bien connu de nous tous. Nous quittons la parking pour rejoindre Nigelles, pas d’odeur de cochon, le vent est dans le bon sens. A la Vove, direction les Grouas pour descendre à la source d’un ruisseau qui se jette dans la Berthe. Un gros chevreuil  se promène dans la chemin creux, il détale ç notre approche. Une belle côte et nous prenons la direction du Goulet. Une partie bitumée nous permet de rejoindre Tersé. Nous descendons vers le moulin de la Soublière, source de l’Arcisses. Nouvelle montée après le passage au lavoir du Grand Lauron et nous prenons la direction de la Cave. Belle montée, c’est la dernière ! Il nous reste à descendre tranquillement vers La Gaudaine pour  y retrouver nos voitures. Prochaine randonnée, demain en forêt de Châteauneuf pour une reconnaissance de quelques chemins où passera le nouveau GRP, puis jeudi lors de la randonnée pique-nique des Sentiers du Perche.

  • 24/04/2022 Authon du Perche

    Nous sommes 26 à nous retrouver à Authon du Perche pour la randonnée mensuelle des Sentiers du Perche. La météo est bonne, il fait doux et les tenues sont allégées. Nous partons pour un parcours de 11 km en faisant la traditionnelle boucle des maisons rouges avant de passer au-dessus de l’autoroute. Nous rejoignons le camping et descendons faire le tour de l’étang. Voilà un endroit idéal pour un prochain pique-nique dominical ! Nous longeons le château de la Goguerie et prenons la direction de Saint Lubin des Cinq Fonts. Après avoir admiré la chapelle et le lavoir nous descendons au bord de la Rhône, la traversons et attaquons une longue montée vers le Vau Verger. Une petite pause et nous repartons car la grimpette n’est pas finie. Nous traversons le bois de la Cheminée et nous nous arrêtons au bord de l’étang pour regarder quelques jeunes agneaux qui nous ouvrent l’appétit ! Un petit tour sur l’ancienne voie ferrée avec le passage du petit escalier et nous prenons la route en direction du parking. Très beau parcours apprécié de tous. La prochaine randonnée mensuelle aura lieu à Frétigny. Prochaine randonnée demain matin à La Gaudaine puis jeudi pour le pique-nique des Sentiers du Perche.

  • 17/04/2022 St Ange

    Le soleil est présent, les chemins sont secs et la température est printanière, tout est rassemblé pour une belle randonnée. Nous quittons le parking de St Ange pour rejoindre la ferme de Palisay en suivant la Blaise. Un petit troupeau de mouton est sous la garde d’un jeune patou. Nous montons vers le plateau pour rejoindre le Coudray avant d’arriver à la chapelle de Groslu. Nous faisons demi-tour pour finir la première boucle et passer par l « église de St Ange. Nous restons sur la rive gauche de la Blaise et arrivons au Grand Moulin. Le moulin a été vandalisé, pillé, il est ouvert à tous vents. Nous en profitons pour faire une petite visite des lieux, cuisine, chambre, cave, vannage … Quel gâchis, cela ferait une belle demeure au bord de la Blaise. Nous reprenons notre route et trouvons un arbre déraciné qui est en travers de notre chemin. Incident signalé à Suricate à mon retour. Nous traversons Fontaine les Ribouts et faisons un petit détour en dehors du parcours pour rendre une nouvelle visite à la chapelle St Jacques. Après avoir retrouvé notre parcours nous rejoignons le moulin de Torçay. Un chemin creux nous amène à Torçay où nous prenons la direction de St Ange. Nous quittons la route pour emprunter le chemin qui mène au Tartre puis nous partons en direction de la passerelle où nous sommes accueillis par les chiens. Après une dernière traversée de la Blaise nous retrouvons nos voitures. Prochaine randonnée dimanche prochain, randonnée mensuelle des Sentiers du Perche à Authon du Perche, randonnée gratuite ouverte à tous.

  • 10/04/2022 Maison Maugis

    Temps magnifique aujourd’hui  et très beau parcours de 18 km au départ de Maison Maugis. Il y a un an nous l’avons parcouru dans le sens des aiguilles d’une montre, alors aujourd’hui nous allons tourner dans l’autre sens. Nous allons rencontrer des zones humides que nous pourrons éviter facilement. Nous quittons le pont des Planches au bord de la Commeauche et montons vers le château pour retrouver le GR 22. Nous quittons rapidement le GR 22 au moment où nous apercevons un chevreuil au milieu des blés. Direction la Butte où une petite grimpette au milieu des fleurs nous attend. Ce sera bientôt tout bleu ! Au sommet nous retrouvons à nouveau le GR 22 sur la route forestière. Le chemin qui nous amène à Courthenou est un petit ruisseau mais le niveau d’eau n’est pas important. Le hameau est toujours bien fleuri ! Nous passons devant la demeure des huit joyeuses luronnes et descendons vers la Chapelle Montligeon. Nous contournons la basilique par la gauche puis rejoignons le centre du village. Après un passage vers les moulins les sentiers nous amènent au camping qui n’est pas encore ouvert. Ensuite, c’est la route de Courcerault, que nous apercevons dans le lointain, puis nous nous engageons sur la voie verte vers le moulin de la Vove. Nous quittons cette voie verte pour rejoindre la Miauserie pour attaquer la montée qui nous ramène à nouveau vers le GR 22. Il nous reste à filer tout droit vers l’arrivée où quelques gâteaux nous attendent. Joyeux anniversaire Philippe.

  • 04/04/2022 St Hilaire sur Erre

    Sept Sentiers du Perche au rassemblement à l’église de St Hilaire sur Erre. Grand ciel bleu et une température proche de zéro, la matinée va être belle. Beaucoup de route au programme mais les chemins empruntés sont magnifiques. Nous partons par la D 211 pour rejoindre le superbe moulin Bouté où nous trouvons notre premier chemin d’où nous avons de très belles vues sur la vallée de l’Huisne et sur St Hilaire sur Erre. Cinq beaux chevreuils s’enfuient à notre approche.  Nous traversons l’Erre et empruntons une longue portion de bitume pour rejoindre la Fosse Gorgeat. Un nouveau chemin et nous retrouvons le bitume pour faire le tour du Mont Cendrou. Nous tournons à droite pour rejoindre Préaux du Perche, puis continuons par la D 634. Un petit sentier et une passerelle nous permettent de traverser l’Erre et de retrouver la route qui va nous amener à St Agnan sur Erre puis notre destination finale.

  • 03/04/2022 Pontgouin - La Loupe

    Ce matin il fait froid mais le soleil brille. Nous nous retrouvons sur le quai de la gare de La Loupe pour rejoindre Pontgouin. Exceptionnellement le train est à l’heure, il est vide, nous sommes les seuls voyageurs du jour. Après 8 minutes de voyage nous laissons le conducteur du train continuer son voyage tout seul. Direction Le Crocq puis la Croix Blanche avant d’entrer dans la forêt de Montécôt au Bourbier. Il y a beaucoup de coupes d’arbres et nous préférons passer par le rond des Dames pour rejoindre le rond de Provence. Nous empruntons ensuite l’allée cavalière qui est également défoncée par le débardage sur les premières centaines de mètres. Le muguet est de sortie, il y en a partout le long de l’allée ! Encore un peu de patience et il sera fleuri. Nous retrouvons l’ancien GR 35 et arrivons aux Petits Pavillons. Nous prenons la direction de la Petite Sergenterie et prenons la route en direction de St Eliph. Nous faisons un petit crochet par la Grande Sergenterie avant de filer par la route vers la Margotière. Nous rejoignons directement La Loupe et passons par le plan d’eau et le château. Prochaine randonnée demain à St Hilaire sur Erre puis dimanche prochain à Maison Maugis où nous aurons droit à des gâteaux et du cidre !!! Attention Dimanche départ rando à 08h00.

  • 21/03/2022 Berd'Huis

    Le printemps est là et nous en avons profité ce matin à Berd’Huis. Nous sommes 12 randonneurs des Sentiers du Perche à nous élancer du parking pour une balade de 15.5 km sur le parcours habituel en huit. Direction Soizé où nous prenons le chemin de gauche pour nous rendre à Préaux du Perche. Nous rejoignons l’étang et le lavoir où nous faisons une petite pause. Les vestes chaudes tombent ! Nous avons une belle vue sur le manoir de la Lubinière. Petite grimpette pour rejoindre le plateau et la route qui nous amène à Vivantais. Les chemins sont en excellent état, les chaussures seront propres à l’arrivée. Pour finir la première boucle, nous revenons vers Préaux. Nous attaquons la deuxième boucle en nous rendant à la Malterière puis à la Noë. Nous repassons à Soizé, c’est la fin de la deuxième boucle. Nous rentrons vers Berd’Huis par le stade et faisons un détour pour rejoindre le terrier de nos Goupils car c’est l’anniversaire de Jocelyne, un changement de dizaine, ça se fête. Joyeux anniversaire Jocelyne ! Après s’être désaltérés, nous repartons vers le parking pour terminer cette randonnée. Prochaine randonnée dimanche à Coudray au Perche pour la randonnée mensuelle des Sentiers du Perche. Randonnée gratuite et ouverte à tous.

  • 20/03/2022 La Loupe

    Aujourd’hui, randonnée  de 17 km à La Loupe sous un très beau soleil. Ce n’est pas encore la grosse chaleur alors, nous supportons encore les vestes. Nous quittons le parking de la place du 8 mai pour rejoindre le chemin vert. Un petit peu de boue en montant vers la route de Nogent mais pas de quoi salir les chaussures. Direction le Vaufermé puis la Haizonnière et la Gaudonnière. Ensuite nous nous dirigeons vers l’Hermitage pour emprunter l’ancienne voie ferrée. Quelques tracteurs sont passés récemment et le chemin est boueux ! Nous suivons le chemin de César jusqu’à Froid Vent et rejoignons le lavoir de St Eliph. Direction la Margotière puis la Glonnerie avant de rejoindre l’étang du Gaslou et le parking. Demain, randonnée avec les Sentiers du Perche à Berd’Huis.

  • 07/03/2022 Condé sur Huisne

    Le givre est de retour et il ne fait pas chaud ce matin à Condé sur Huisne, le petit vent n’arrange rien. Nous sommes neuf Sentiers du Perche au départ du parking de la voie vert pour une randonnée de 15 km. Nous partons par l’étang de la Ballastière où il y a beaucoup de pêcheurs tout autour. Nous quittons Condé par la rue Michel Meillant où de nouvelles installations routières sortent de terre. Un nouveau Stop en pleine ligne droite, des chicanes juste avant, voilà de quoi faire ralentir les automobilistes.  Nous attaquons le gros morceau de la matinée, il faut monter à Bel Air puis à la Cour au Loup. Nous faisons une pause boisson au sommet. Le terrain est maintenant plat puis une bonne descente pour gagner Bonniseau. Nous faisons une pause pour regarder deux beaux chevreuils qui fuient à notre approche. Le chemin monte jusqu’à Beauvais où nous empruntons le sentier qui mène à Rivray. Nous descendons traverser la Corbionne et prenons la direction de la Haie. Nous passons par le chemin VTT pour gagner l’entrée de la Foucaudière. Nous empruntons la variante d’un PR avant d’entamer la descente vers la Haute Roche sous le regard de trois chevreuils qui nous observent. La voie verte nous ramène au parking. Belle balade avec des chemins propres. Prochaine randonnée dimanche 13/02.

  • 06/03/2022 Bretoncelles

    Le ciel est bleu, le soleil est levé mais il y a un petit vent frais ce matin à Bretoncelles. Nous sommes cinq à nous élancer pour un parcours de 18 km. Nous traversons Bretoncelles et prenons la direction du Parc pour monter au calvaire. Il faut redescendre pour traverser la voie ferrée puis la Corbionne par la passerelle. Une portion de route nous amène à la Saussaie et nous continuons vers le Noyer. Nous prenons ensuite la direction de la forêt de Saussay que nous retrouvons au dessus du Val. Une petite grimpette pour rejoindre la butte du château que nous n’irons pas visiter aujourd’hui. Nous suivons la clôture de la forêt et apercevons une famille de sangliers. Les chemins deviennent gras mais des passages en forêt nous permettent de garder les chaussures propres. Nous empruntons la grande ligne et entamons la descente vers Jonville. Après un passage par le Buisson et la Blosserie nous remontons vers le centre équestre où quelques cavaliers passent un examen. Dernier sentier pour rejoindre la Booz et nous regagnons le parking de la piscine. Prochaine randonnée demain à Condé sur Huisne avec les Sentiers du Perche.

  • 28/02/2022 L'Hermitière

    Grand soleil et ciel bleu ce matin à L’Hermitière pour la randonnée du lundi des Sentiers du Perche. 16 km au programme à bonne allure. Direction Gémages pour rejoindre la vallée de la Coudre puis de la Rosière. Les chemins sont en très bon état pour l’instant. Nous traversons la Vieille Rosière et prenons la direction de la Pierre Procureuse. Nous n’irons pas voir la pierre car tout le monde la connait ! Nous descendons par le chemin de la Tuilerie qui comme d’habitude est bien inondé, nous passons donc par le champ voisin. Avant le Chêne nous avons pu admirer un émeu au bord de la mare. Nous gagnons la Coudre et traversons le bois du Tertre avant de rejoindre l’église de l’Hermitière. Prochaine randonnée dimanche à Bretoncelles.

  • 27/02/2022 Mâle

    Le printemps a montré le bout de son nez pour la sortie mensuelle des Sentiers du Perche. C’est donc par un grand beau temps que nous nous sommes retrouvés à Mâle pour un parcours de 12 km. Vingt six personnes étaient présentes au départ. Nous sommes partis en direction de Malbroue pour traverser la D 923 et descendre traverser la jambette. Chacun sa technique pour traverser, un grand pas et l’on ne se mouille pas les pieds pour certains alors que d’autres préfèrent le bain de pieds. Une petite pause au sommet de la côte suivante pour observer le château de Beauvais dans le lointain. A Tournefay nous croisons quelques motards lors de notre passage sur les poteaux, je vous rassure, pas ceux de Koh Lanta ! Retour vers la D 923 pour descendre vers le Terrier, Charabaux avant de rejoindre l’église de Mâle. Parcours réalisé dans une excellente ambiance. Prochaine randonnée mensuelle des Sentiers du Perche le dimanche 27/03/2022 à Coudray au Perche. Départ comme toujours à 09h00 de la place de l’église. Venez nombreux !

    Photos

  • 21/02/2022 Authon du Perche

    Ce matin les Sentiers du Perche sont en balade à Authon du Perche. Il fait beau mais le vent est encore fort, nous ne sentirons pas le moisi en fin de randonnée. Au programme, 15 km au sud d’Authon, en majorité sur les petites routes. Nous sommes onze à quitter Authon par le lavoir et prenons la direction de Soizé. J’en profite pour faire une photo de l’église pour ma collection car c’est mon premier passage à Soizé. Les chemins dans les champs sont très gras, attention aux glissades ! Nous avons de très beaux points de vue tout le long de la route et nous pouvons apercevoir le château de la Guillerie. Arrivés à Roussigny, nous avons le choix entre deux chemins pour traverser le bois de Roussigny. Nous avons préféré le chemin de gauche qui propose moins de boue ! Le paysage s’obscurci subitement et nous voyons un rideau de pluie arriver à grande vitesse. Heureusement, il passera derrière nous, nous resterons secs. Au calvaire nous voyons devant nous le clocher d’Authon mais il y a encore quelques kilomètres à avaler. Un dernier chemin nous amène en ville où nous retrouvons nos voitures. Prochaine randonnée dimanche 27/02 ) Mâle pour la traditionnelle randonnée mensuelle des Sentiers du Perche. Randonnée gratuite et ouverte à tous, licenciés ou non !

  • 20/02/2022 Bellême

    Très belle randonnée de 18 km ce matin à Bellême. Le temps est gris et le restera tout au long de la rando avec une apparition du soleil dans le dernier kilomètre. Nous sommes partis de la place de l’Europe pour rejoindre la forêt de Bellême où nous avons emprunté le sentier de découverte. Les chemins sont en bon état, il y a très peu de passages boueux. Nous contournons le carrefour des sept bras pour passer par la Pierre des Druides.  Nous retrouvons le GR 22 que nous allons suivre sur environ six kilomètres. Le parcours est vallonné et très agréable. Nous arrivons à l’étang de la Herse et en faisons le tour. Un petit arrêt à la fontaine et nous repartons. Une équipe de trailers nous double en petites foulées. Nous passons sous la route forestière de la Perrière et arrivons à une grimpette. Il faut escalader le talus qui est bien raide. Je me rappelle de ce passage, nous y sommes passés il y a bien des années avec mon ancien club. Nous sommes toujours sur le GR 22 qui a été modifié quelques centaines de mètres plus loin, attention les cartes sont fausses. ! Plus loin, l’allée est en grand travaux, pose de stabilisés, certainement pour faciliter l’accès aux camions qui viennent charger le bois. Le carrefour suivant est en grand chantier mais nous trouvons notre chemin. Direction le Carrouge puis St Martin du Vieux Bellême, le clocher de Bellême est en vue. Nous longeons le golf et attaquons la montée finale en faisant le tour de la chapelle Santin. Après le passage sous le porche nous retrouvons nos voitures. Nous reviendrons pour faire cette randonnée un jour de grand soleil. Prochaine randonnée demain à Authon du Perche avec les Sentiers du Perche. La dernière photo de l'album est la représentation des traces GPS de quelques une de mes randonnées, elles n'y sont pas toutes!

  • 14/02/2022 Ceton

    Ce matin, le soleil est au rendez-vous, accompagné d’un petit vent frais, pour nous tenir compagnie sur la randonnée du lundi, randonnée des Sentiers du Perche au départ de Ceton. Au programme le PR du Prieuré St Pierre avec quelques variantes pour nous permettre de faire 15 km. Un très beau parcours nous emmenant de colline en colline sur des chemins très propres… Nous sommes neuf à prendre la direction du Vau Gelé. Aux Pressoirs, nous empruntons la variante pour passer en dessous des Galottières, puis nous longeons la lisière du bois de Beauvais. Arrivés à la Houssaye nous descendons par l’Ânerie pour rejoindre la Grande Rosaye. Nous continuons par la route pour emprunter le très beau chemin de l’Écluse, belle grimpette. A l’Écluse aucune péniche en vue ! Aux Jouvetteries, c’est la grande descente vers la passerelle avant d’attaquer l’ascension de la dernière colline du jour. Nous descendons sur Ceton par les Loges et gagnons le parking de la Poste où nos voitures nous attendent. Prochaine randonnée dimanche ! Où ??? Je réfléchis !

  • 13/02/2022 Manou

    Nous voici à Manou pour une randonnée de 18 km. Je viens de m’apercevoir que cela fait 5 ans que je n’ai pas randonné à Manou. Il fait frais, la nature est encore givrée mais le soleil vient de se lever et il va nous accompagner toute la matinée. Il y a beaucoup de monde au château alors que nous prenons la direction de la Haute Brosse. Nous n’irons pas à la tourbière des Froux car c’est jour de chasse le dimanche. A la Ferrière nous prenons la direction de la forêt de Senonches. A la sortie du chemin nous traversons la voie ferrée et montons vers le rond de Franqueville. Une petite pause au-dessus de la voie ferrée et nous attaquons la grande ligne droite pour contourner le bois de la Ferrière. Nous empruntons le chemin du haut pour suivre la vallée Biquet. Après un passage à l’étang, nous rejoignons le rond des Dames. Après un passage aux Ailes Blanches, nous empruntons la route pour redescendre vers l’Eure. Nous croisons le club de La Loupe dans la descente. Nous traversons l’Eure sur la passerelle et filons par la route vers Manou. Comme nous sommes en avance nous faisons le tour de l’étang avant de rejoindre le parking. Les loupéens arrivent en même temps que nous. Après avoir bavardé un peu nous quittons Manou pour nous réfugier près d’un bon feu de cheminée. Demain direction Ceton pour une randonnée aves les Sentiers du Perche.

  • 06/02/2022 Bellou sur Huisne

    Du vent mais pas une goutte de pluie ce matin pour notre randonnée à Bellou sur Huisne. Départ du parking de la voie verte pour un parcours de 17 km. Hélas, beaucoup de bitume sur ce tracé mais nous n’avons pas le choix si l’on veut passer par des points intéressants. Nous prenons le départ par le petit sentier qui longe la voie verte, nous la rejoindrons un peu plus loin. Nous traversons la D 920 puis quittons la voix verte pour monter vers La Gicquetière. Tout en bas le chemin est très gras ! Nous attaquons une longue partie de route et passons devant le manoir de la Bouchardière. Enfin un petit intermède sur un petit chemin creux à la Morlière et c’est reparti pour du bitume. Nous traversons Verrière sans nous arrêter chez le coiffeur qui est fermé ! Nous continuons par la route vers Les Haies et La Martillière, deux magnifiques hameaux. Après quelques mètres sur la D 11 nous prenons la direction du bois de St Georges. Nous traversons La Foucaudières et La Forêt où nous apercevons quelques chevreuils. Le chemin traversant le bois de St Georges est très gras et nous permet d’avoir un très beau point de vue sur Rémalard et la vallée de l’Huisne. Il nous reste à descendre pour retrouver l’ancienne gare et retrouver nos voitures.

  • 31/01/2022 Les Étilleux

    Ce matin les Sentiers du Perche sont de sortie aux Étilleux. Nous sommes neuf à nous retrouver place de l’église. Un petit vent frais souffle, les bonnets sont de sortie. Nous quittons le bourg et descendons à Vallegrain. Une longue montée nous amène vers la table d’orientation, puis Champeaux. Au loin nous apercevons une famille de chevreuils dans les champs. Nous faisons une petite rallonge à notre parcours pour emprunter un chemin privé qui traverse le bois, avec l’autorisation du propriétaire que nous avons rencontré. Au sortir du bois, nous apercevons l’Atelier Couleur un peu plus bas. Nous continuons par le sentier en dessous de la Pichardière et revenons vers les Etilleux. Nous prenons ensuite la direction du Mont Mont, arrivés à Glatigny nous empruntons un petit sentier très gras et très humide. Heureusement qu’il n’a pas plu depuis longtemps, nous aurions été obligés de passer dans les champs. Il y a eu quelques passages délicats mais tout le monde s’en est bien sorti ! A la Petite Raize nous prenons le chemin du retour  pour retrouver le centre du village.

  • 30/01/2022 Nogent le Rotrou

    Nous sommes le dernier dimanche de janvier, c’est donc la traditionnelle randonnée mensuelle des Sentiers du Perche sous un magnifique soleil. Nous nous retrouvons comme tous les ans pour la première randonnée mensuelle de l’année à Nogent le Rotou. Nous sommes vingt quatre à nous élancer pour un parcours de 12 km. Nous quittons la place du 11 août pour rejoindre la voie douce en direction du Tertre Masnier. Un vol de bernaches nous survol, nous les reverrons bientôt.  La dernière passerelle n’étant pas encore construite nous revenons par le chemin au plan d’eau de la Borde. Nous faisons le grand tour par le sentier nature qui contourne le nouvel étang. Les bernaches sont là, sur l’étang proche de l’Huisne. A la fin du tour de l’étang, nous rejoignons les bords de la Cloche avant d’emprunter le canal d’Arcisses. Les escaliers du chemin des cinq moulins nous ramènent en ville. Nous vous donnons rendez-vous le dimanche 27/02/2022 à Mâle (parking de l’église) pour la prochaine randonnée mensuelle ouverte à tous.

    Photos

  • Cartes randonnées

    Nouvelle année, nouveau fonctionnement de l'affichage des cartes de randonnées.

    Pour visualiser la carte de la prochaine randonnée, il faut vous inscrire comme membre du site (c'est gratuit!).

    Cliquez dans le menu de droite dans "Cartes Randos" un formulaire d'inscription vous est proposé.

    Remplissez le et dès que je l'aurai validé vous deviendrez membre du site.

    Vous pourrez alors visualiser les cartes.

  • 24/01/2022 La Gaudaine

    De retour à La Gaudaine pour la randonnée du lundi avec les Sentiers du Perche. Au programme une variante du PR Panoramas, histoire de faire 15 km. Le thermomètre indique -1°, les bonnets et gants sont de sortie. Le ciel est bleu et le soleil pointe son nez. Nous sommes dix à prendre la direction de Nigelles pour gagner La Vove. Les chemins sont gelés, nous allons donc éviter les bains de boue. Tout le monde se réchauffe dans la côte qui suit les Grouas. Nous quittons le PR pour rejoindre la butte de Rougemont. Nous ne monterons pas à l’oratoire aujourd’hui. Nous descendons vers la Berthe pour prendre la direction de la ferme de la Grande Veronnière. Un long secteur routier nous amène à Terssé où nous plongeons vers le lavoir du Grand Lauron. Une fois de plus nous montons à la Cave pour nous diriger enfin vers l’arrivée. Nous suivons la route jusqu’à l’Hôtel Marion avant de traverser le bois et de descendre vers le parking. La vue est magnifique ! A l’arrivée le maire de La Gaudaine est venu nous demander ce que nous pensions des nouveaux aménagements du parking. C’est parfait, nouveau revêtement, nouvelle haie, tables de pique-nique, bancs… Dimanche prochain à Margon,  randonnée mensuelle des Sentiers du Perche ouverte à toutes et à tous, rendez-vous à 09h00 place du 11 août.

  • 23/01/2022 Moutiers au Perche

    Toujours de la brume au programme de ce dimanche ! Au menu de jour 17,5 km autour de Moutiers au Perche. Il y a quelques collines au menu du jour le dénivelé de la randonnée sera de 330 m. Nous réaliserons ce parcours en 3h15. C’est la première fois que je fais ce circuit dans le sens des aiguilles d’une montre. Les chemins étaient bien sûr gras et inondés par endroit. Nous quittons Moutiers par le lavoir pour rejoindre l’hôtel Grosset puis continuer notre montée vers la D 920. Nous empruntons le nouveau chemin pour aller au Libérot. Le chemin qui descend vers Ronne est peu utilisé mais en bon état. Nous nous arrêtons quelques instants pour voir où en sont les travaux de restauration de la ferme. Plus loin nous avons une très belle vue sur le château de Guilbault, il faut en profiter avant que les feuilles reviennent. Nous attaquons une longue montée dans les bois de Voré. Le chemin en haut est inondé par endroit, heureusement le bois est facilement accessible pour contourner les flaques. Il y a eu beaucoup de débardage dans la descente vers l’hôtel Provot, ça colle !!! Nous apercevons maintenant le clocher de Moutiers, l’arrivée est proche. Nous traversons la Corbionne vers l’étang avant une dernière montée pour passer au sommet du mont Harout. Nous arrivons à Moutiers par l’église et descendons tranquillement vers le parking. Merci à « André Dynamo » de nous avoir accompagné. Prochaine randonnée demain lundi à La Gaudaine avec les Sentiers du Perche pour un parcours de 15 km. N’oubliez pas la randonnée de dimanche prochain à Margon. Randonnée mensuelle des Sentiers du Perche ouverte à toutes et à tous.

  • 17/01/2022 Nocé

    Départ de Nocé ce matin dans la brume pour ne pas changer. Nous sommes neuf à quitter le parking de la salle des fêtes. La randonnée prévue doit faire 13 km mais comme il n’y a que de bons marcheurs, nous commençons par faire une petite boucle hors programme, la Maison du Bois puis l’Hötel Vaudron et retour vers l’air de pique-nique pour descendre rejoindre les bords de l’Erre. Après le passage au Petit Moulin nous prenons la direction du Vieux Colonard. A l’approche du Vieux Colonard les chemins sont très boueux, la boue passe par-dessus les chaussures. Nous retrouvons le GR 22 mais nous le quittons rapidement pour passer par le lavoir de Colonard, encore une boucle non prévue ! Nous empruntons à nouveau le GR 22 pour passer  à la ferme des Boussardières. La grimpette de la D 283 nous permet de passer au point culminant de la rando ; le château d’eau. Nous descendons vers Corubert par le petit sentier où l’eau qui a raviné a enlevé toute la terre, il ne reste que les cailloux. Nous rejoignons la Maison du Parc où le manoir de Courboyé est en cours de restauration. Nouveau passage au Petit Moulin et nous suivons la route pour terminer notre balade. Finalement nous avons fait 16,5 km.

  • 16/01/2022 Combres

    Nous sommes quatre au départ d’un parcours de 17,7 km à Combres. Proxi vient d’ouvrir quand nous nous élançons dans le brouillard et le givre. Parcours habituel que nous ferons cette fois dans le sens horaire pour changer un peu. Il n’y aura pas beaucoup de photos ce matin au vu des conditions météo. La visibilité ne dépassera pas 100 m tout au long de la randonnée. Direction Chassant en passant par les passerelles sur la Mazure. A Chassant nous retrouvons le GR 35 que nous suivons jusqu’aux Petites Hautes Bourgères. Les chemins sont toujours gras et humides, nous rentrerons biens crottés. Passage à la Briotière puis à Bourgogne avant de descendre traverser la Mazure. Aujourd’hui nous suivrons le petit sentier jusqu’au bout pour rejoindre le parking. Prochaine randonnée demain lundi à Nocé avec les Sentiers du Perche.

  • 12-01-2022 Igé

    Cet après-midi nous sommes partis à la découverte des chemins d’Igé. Le soleil était présent mais certains chemins sont encore bien humides. Nous avons parcouru 18 km dans de superbes sentiers. Ce fut une belle découverte, nous y reviendrons un dimanche matin, laissons un peu sécher les chemins. Ce n’est pas bien loin de La Loupe, environ 40 mn de route. Nous avons retrouvé quelques passages que nous avions empruntés lors du Tour des Collines du Perche, il y a déjà quelques années. D’autres chemins sont encore à explorer dans les environs. Prochaine randonnée dimanche à Combres.

  • 10/01/2022 Nogent le Rotrou

    Nous sommes douze à nous retrouver ce matin sur le parking de la place du 10 août à Nogent le Rotrou. La météo est idéale pour passer une belle matinée. Nous traversons Nogent alors que les travaux sur la place St Pol se poursuivent et prenons la direction du parc Daupeley pour rejoindre le château. La descente vers la Petite Plante est glissante, attention ! Le petit canal de la Berthe déborde et s’écoule sur la route. Nous continuons en direction de Montrousset où nous apprêtons à prendre un bain de pieds dans le petit sentier du Gros Bois Gaslin. Effectivement c’est très gras au début puis cela devient un marécage ! Nous quittons le sentier pour emprunter le champ voisin. Dans la haie nous surprenons un marcassin qui semble perdu, il file devant nous et nous précède jusqu’à la Donnaisière. Nous traversons Trizay et attaquons la montée pour rejoindre le chemin du retour. Nous empruntons le PR qui nous ramène vers Nogent. Nouveau passage au château St Jean où nous empruntons les marches pour retrouver la rue St Laurent et nous diriger vers le parking. Nous avons parcourus 15 km dans la bonne humeur.

  • 09/01/2022 Frétigny

    Le calme est revenu après la tempête d’hier ! Direction Frétigny pour une boucle de 17,5 km. La météo est bonne et nous aurons même droit à un beau soleil par moment. Nous quittons Frétigny pour rejoindre la Cloche à l’ancien moulin de Cholet. Deux beaux chevreuils s’enfuient à notre approche. Je modifie un peu le parcours pour passer au moulin Canet  puis remonter vers la butte de Piclos en passant au Mesnil Piot. Nous prenons la direction de Beslou et faisons une petite escale à Gaumicourt pour parler avec un papy qui était occupé à moudre de l’orge pour ses bêtes. Prochaine étape l’étang de la Fonte pour traverser la Cloche naissante. Avec les fortes pluies, il y a du débit ! La descente vers le moulin Rouge est devenue un petit ruisseau, nous zigzaguons entre les quelques parties non inondées. Un dernier moulin, le moulin Guyot, et nous quittons la Cloche. Le retour à Frétigny se fait par la Valinière, les Pichardières puis nous traversons le hameau de Bourdigal qui a été superbement rénové. Nous traversons le ruisseau de la Petite Eau et attaquons à Rome la dernière côte de la matinée, futur tracé du GR 35. Nos voitures nous attendent pour le retour à la maison. Prochaine randonnée demain à Nogent le Rotrou avec les Sentiers du Perche. Attention, samedi soir la randonnée nocturne de Senonches est annulée.

  • 20/12/2021 St Pierre la Bruyère

    C’est ma dernière rando de l’année ! Destination St Pierre la Bruyère pour rejoindre les Sentiers du Perche. Au programme du jour une randonnée de 14 km. Nous sommes treize au départ du parking. La première partie est exclusivement sur les petites routes  pour rejoindre l’Ancillière en passant par la Chesnaie et Dancé. Le retour se fera par les chemins, ce qui est beaucoup plus agréable. Nous passons au moulin de la Fosse puis le château de la Beuvrière et la Mancelière. Belle matinée un peu fraiche mais nous étions tous équipés contre le froid. Prochaine randonnée le dimanche 9 janvier. Bonnes fêtes de fin d’année à toutes et à tous.

  • 19/12/2021 Marchainville

    Ce matin l’informatique m’a joué des tours. Il n’y avait aucune inscription pour la rando du jour alors quand le réveil a sonné j’ai décidé de rester sous la couette. Mais, vers 08h30, heure prévue du départ de la rando, le téléphone sonne ! Cinq personnes m’attendent, le mail d’inscription ne m’est pas parvenu ! Réveil rapide et nous voilà partis pour Marchainville. Il est 9h00 nous pouvons débuter la rando. Le brouillard sera de la partie toute la matinée, pas de quoi faire de belles photos. Au menu du jour, la découverte du PR Sur les traces du comte du Perche, nouveau PR. Nous avons suivi les traces du comte mais nous ne l'avons pas retrouvé! Ce nouvel itinéraire m’a permis de découvrir environ 1 km de nouveaux chemins. L’itinéraire sera bientôt sur Rando Perche. De nombreux chemins sont défoncés par les sangliers qui s’en sont donnés à cœur joie. Trois belles biches nous ont fait le plaisir de se montrer sur notre chemin. La boue a été présente sur tous les chemins mais pas de quoi nous affoler. A 12h15 nous étions de retour au parking après 17,4 km de balade. Prochaine rando demain à St Pierre la Bruyère avec les Sentiers du Perche.

  • 13/12/2021 Condé sur Huisne

    Ce matin j’accompagnais la randonnée du lundi des Sentiers du Perche. Destination Condé sur Huisne pour un parcours vallonné de 15 km. Météo parfaite pour la marche, temps gris et doux. Nous quittons le parking de la voie verte et prenons la direction du plan d’eau qui est envahi par les pêcheurs. Il doit certainement y avoir un concours ! Nous saluons un membre des Sentiers du Perche qui s’installe sur le ponton. Nous sortons de Condé et attaquons la montée vers Bel-Air. Les chemins sont gras et très glissant mais cela ne nous empêche pas d’avancer à un bon rythme. Nous traversons le plateau jusqu’au dessus de la Vaselinière avant de descendre vers Bonnizeau. Une haie s’est effondrée sur le chemin, nous passons par le champ qui est très collant. Un petit arrêt pour regarder quelques chevreuils et c’est reparti ! Après Rivray nous passons au-dessus de la voie ferrée et rejoignons le Carrefour. Direction la Haie puis la Foucaudière. C’est la descente finale qui nous amène sur la voie verte où nous retrouvons nos voitures. Prochaine randonnée dimanche à Marchainville « Sur les pas des comtes du Perche ».

  • 12/12/2021 Les Ressuintes

    Ce matin c’est une première, nous prenons la direction  des Ressuintes, charmant petit hameau de l’Eure et Loir. Au menu du jour, découverte de nouveaux chemins récemment débroussaillés par les commune voisines. Le temps est très brumeux ce matin, la visibilité est limitée. Heureusement dans la matinée le soleil fera une timide apparition qui malheureusement ne durera pas. Nous découvrons l’étang d’Haron et prenons la direction de La Puisaye. Dans le bois de la Saucelle nous apercevons quelques chevreuils. Les chemins recouverts de feuilles sont très glissant car le sol est très humide. Le chemin de feu le GR 35 a été empierré par endroit, ce qui rend le passage beaucoup moins boueux qu’auparavant. Une chasse en cours nous oblige à modifier notre parcours et à faire un petit détour qui nous permet d’emprunter un nouveau sentier. A l’arrivée une petite visite au lavoir et quelques photos de l’église, c’est la 302ème de ma collection. Demain j’accompagne la randonnée des Sentiers du Perche à Condé sur Huisne. Dimanche prochain ce sera la découverte du nouvel itinéraire de randonnée situé à Marchainville, « Sur les pas des comtes du Perche ».

  • 08/12/2021 Nogent - Condé

    La tempête est passée, le soleil a fait son retour alors cet après-midi c’est rando. Au menu du jour une balade gare à gare ! Nous prenons le train à Condé sur Huisne pour rejoindre Nogent le Rotrou. Il nous reste à rentrer à pied en suivant un petit parcours de 16 km. Nous traversons Nogent pour gagner l’ancien canal d’Arcisses puis le bois des Perchets. Quelques chemins boueux par endroits mais rien de méchant. Nous rejoignons Ozée et la côte de Beauvais, puis traversons la D 923. Il nous reste à descendre vers Condé en faisant un petit détour par Bel-Air. Il y a de gros travaux au rond-point à l’entrée de Condé, le chemin qui mène à la passerelle sur l’Huisne est fermé le temps de creuser une tranchée. Nous terminons notre parcours par le tour du lac et retrouvons la triste gare de Condé. Prochaine balade dimanche aux Ressuintes à 08h30.

  • 05/12/2021 Coulonges les Sablons

    La météo n’est pas bonne mais tant pis, c’est ça la randonnée. Nous voici à Coulonges les Sablons, cela fait quelques années que je ne suis pas venu y randonner. La commune est très pauvre en chemins, il n’y a que des petites routes. Nous quittons la place de l’église et commençons la première partie de la randonnée qui se déroulera sur des petites routes qui nous permettrons quand même d’avoir de jolis points de vue. Dommage qu’il ne fasse pas beau. Quelques petits grains viennent nous arroser régulièrement. La première côte nous réchauffe pour monter vers les Perriers. Nous empruntons ensuite le seul chemin des environs pour descendre traverser le ruisseau de Coulonges. Nouvelle grimpette vers le Bout du Bois, puis descente pour longer le ruisseau de Coulonges que nous suivons jusqu’à ce qu’il se jette dans la Corbionne. Au lieu dit le Carrefour nous attaquons enfin la partie chemins de notre randonnée. Les chemins sont gras et glissants ! Nous contournons la Haie pour emprunter le circuit VTT et nous nous dirigeons vers la Foucaudière où nous empruntons une variante d’un PR qui passe par là. A la Piffetière nous prenons la direction de la Haute Roche où les vaches sont très bruyantes car le casse croute approche. Nous filons vers Rivray pour un bain de boue dans le chemin traditionnellement très humide. Certains préfèrent contourner la difficulté en passant par les champs. La boue est enfin là et il faut en profiter, alors tant pis pour les chaussures, en avant, les deux pieds dans la boue ! Nous passons sous le tunnel alors qu’un train passe sur nos têtes, c’est très bruyant. En haut de Rivray nous trouvons un chasseur qui part avec ses deux chiens, nous ne ressemblons pas à des sangliers alors il ne nous tirera pas dessus. La pluie redouble et ne nous quittera pas jusqu’à l’arrivée. Nous retrouvons le bitume pour terminer notre ballade. Il ne fait pas chaud mais nous sommes abrités pour déguster les gâteaux de Sandrine ; Et oui, un demi-siècle ça se fête !

  • 01/12/2021 Chassant

    Ce matin la météo est favorable, soleil , température en hausse, mais un peu de vent, c’est idéal pour marcher. Au programme de ce matin une randonnée d’un peu plus de 17 km sur le nouveau tracé du GR 35 entre Chassant et la forêt  de Montigny le Chartif. Parcours très agréable qui sera bientôt officialisé.  Un bel arc en ciel est venu nous saluer sur le chemin du retour. Prochaine randonnée dimanche à Coulonges les Sablons. Il parait qu’il y aura des gâteaux !!!

  • 28/11/2021 St Denis d'Authou

    Peu de monde ce matin au départ de la randonnée mensuelle des Sentiers du Perche. La météo a sans doute rebuté quelques personnes. Il ne pleuvait pas et le thermomètre était juste au dessus de zéro. Nous sommes neuf à nous élancer pour cette randonnée d’environ 12 km. Nous empruntons l’ancienne voie ferrée jusqu’à la Mare Chauveau où nous retrouvons un nouveau participant qui a eu du mal à trouver le départ ! Nous descendons ensuite vers la vallée de la Vinette que nous suivons jusqu’à la chapelle des Noyers. Une belle grimpette nous attend pour rejoindre le Grand Giraumont. Une chasse est en cours dans le bois, attention ! Nous traversons la D 103 et allons faire la boucle de la Bruyère. Au retour nous rencontrons un chasseur qui nous informe que la chasse se termine. Nous revenons vers le Grand Giraumont et prenons le chemin  qui nous ramène à la D 5 au lieu de traverser le bois. Au pont sur l’ancienne voie ferrée nous prenons le même chemin qu’à l’aller et retrouvons nos voitures. La prochaine randonnée mensuelle aura lieu à Nogent le Rotrou le dimanche 30 janvier 2022. Départ à 09h00 de la place du 11 août. Venez nombreux !

    Photos

  • 24/11/2021 Marchainville

    Ce matin nous sommes partis pour Marchainville. Le but de cette randonnée est de découvrir un futur parcours qui est en cours de balisage et de pose de signalétique, « Sur les traces du Comte du Perche ». Je ne vous décrirai pas le tracé car il n’est pas encore ouvert aux randonneurs. Ce tracé sera certainement bientôt disponible sur Rando Perche. Nous avons fait une belle balade par un temps frais. Prochaine randonnée, dimanche à St Denis d’Authou pour la traditionnelle randonnée mensuelle des Sentiers du Perche. Randonnée gratuite et ouverte à tous, licenciés ou non. Départ à 09h00 de la salle des fêtes pour un parcours d'environ 12 km.

  • 21/11/2021 Dorceau

    La brume est encore de la partie, la pluie est prévue vers midi alors nous en profitons pour faire une balade d’environ 17 km autour de Dorceau. Nous prenons le départ au parking du moulin pour effectuer un grand huit. Nous quittons Dorceau pour aller à La Vigne puis la Guénetterie et enfin la Gibonnière. Les chemins sont recouverts de feuilles mais il manque de soleil pour profiter des belles couleurs et faire de belles photos. Nous rejoignons la D 38 pour quelques mètres et nous prenons la direction de la Bouillerie. Ensuite nous descendons vers la porcherie où nous apercevons quelques cochons. Après le Noyer nous retrouvons la D 38 que nous quittons pour rejoindre la forêt de Saussay. Après avoir franchi la barrière nous ne verrons pas l’âme d’un sanglier, dommage ! Nous voici à nouveau au sommet de la butte et terminons la fin de la boucle. Nous prenons la direction du Bout du Bois et tournons à gauche pour traverser le bois. A la sortie nous nous dirigeons vers la passerelle dont l’accès par ces temps humides est très glissant. Nous passons au Perrier puis traversons la route de Rémalard. A Beauregard nous admirons tous cette belle demeure et le gîte voisin. Nous descendons vers Dorceau par un superbe chemin creux et sommes accueillis par deux ânes. Je modifie un peu le parcours, une petite rallonge, pour passer à l’église. Je suis à la recherche des trois cadrans solaires. Ils sont faciles à trouver, quelques photos et nous rejoignons le parking. Des gâteaux et du cidre nous attendent pour arroser mon anniversaire. La pluie commence à montrer le bout de son nez, il est temps de partir. Prochaine rando, mercredi pour découvrir un futur itinéraire de randonnée, Sur les traces du Comte du Perche à Marchainville. N’oubliez pas que dimanche prochain à lieu la traditionnelle randonnée mensuelle des Sentiers du Perche. Elle aura lieu à St Denis d’Authou à 09h00. Elle est comme d’habitude ouverte à tous et gratuite.

    Photos

  • 18/11/2021 Coudreceau

    C’est un rendez-vous traditionnel des Sentiers du Perche, l’arrivée du Beaujolais nouveau ! Nous nous retrouvons cette année à Coudreceau. Le club faisant maintenant partie de la nouvelle commune d’Arcisse, le bureau a décidé d’organiser cette manifestation chaque année dans une des trois communes. Après Margon les années précédentes, cette année nous sommes donc à Coudreceau, l’année prochaine nous nous retrouverons à Brunelles. Nous sommes environs 90 à nous élancer par un très beau temps sur les trois parcours proposés au cœur de la vallée de la Vinette. Nous pouvons profiter des merveilleuses couleurs de l’automne. Vers midi, tout le monde se retrouve à la salle des fêtes pour goûter à ce fameux Beaujolais nouveau. Après le contrôle du pass sanitaire nous pouvons accéder à la salle. Merci aux bénévoles qui ont préparé la table et la décoration, c’est parfait, il n’y a plus qu’à déguster. Chaque participant s’est vu remettre un bon de réduction d’Intersport en guise d’apéritif. Après un petit discours de notre président nous avons pu passer aux choses sérieuses. Pâté, rillettes, boudin… le tout arrosé du fameux breuvage à volonté ! Le fromage suit puis la pâtisserie « Le Perche » finira de remplir nos estomacs. Merci au bureau pour cette belle manifestation. A l’année prochaine à Brunelles, mais n’oubliez pas de venir à l’AG du 9/12.

    Photos

  • 15/11/2021 Coudreceau

    Aujourd’hui je suis de service pour accompagner la randonnée du lundi des Sentiers du Perche. Nous nous retrouvons à Belle Vue, au dessus de Coudreceau. Il y a beaucoup de brouillard, nous ne profiterons pas des points de vue ni des belles couleurs de l’automne. Nous sommes douze à prendre le départ en direction de la Petite Coudraye où nous descendons dans la vallée de la Vinette. Nous remontons aussitôt en direction des Bordes. Les chemins et les petites routes sont recouverts de feuilles mortes, c’est très plaisant. A la Mare Chauveau nous empruntons l’ancienne ligne du chemin de fer Brou-La Loupe jusqu’au pont. Personne ne prend les escaliers, tout le monde préfère la grimpette ! Direction le Grand Giraumont. En cours de route comme l’allure est rapide et que personne ne râle, je propose de faire une petite boucle allongeant le parcours d’un kilomètre. Personne ne refuse, alors nous voici partis vers le Petit Giraumont pour revenir sur la route de St Hilaire des Noyers. Après une belle descente nous voici à la chapelle des Noyers où nous tournons à droite pour descendre le long da la Vinette. Après le passage boueux, comme d’habitude, nous remontons vers le Louvre et Coudreceau. Nous contournons l’église, repérons les parkings pour jeudi et prenons la route de Thiron Gardais. Une longue montée nous attend pour rejoindre la Ferrière, le peloton s’étire ! Nous nous regroupons et rejoignons nos voitures. Tout le monde était ravi de ce parcours. Prochaine randonnée jeudi, encore à Coudreceau, pour le traditionnel Beaujolais nouveau.

  • 14/11/2021 St Denis d'Authou

    Temps gris mais doux ce matin. Nous nous retrouvons à la salle des fêtes de St Denis d’Authou pour une randonnée de 17 km. Je vais profiter de cette balade pour faire des photos des emplacements où seront installés de la signalétique pour le futur GR 35 et les PR des environs. Je vais également rechercher quelques cadrans solaires à l’église de St Denis d’Authou et à la chapelle de Noyers. Nous prenons le départ sous une légère bruine qui ne durera pas. Les chemins sont couverts de feuilles ainsi que certaines routes, nous ne voyons plus le bitume. Le manque de soleil ne nous permet pas de profiter des belles couleurs de l’automne, dommage ! Après un passage au petit Giraumont nous nous dirigeons vers la chapelle des Noyers, j’y trouve le cadran solaire recherché. Nous suivons ensuite la vallée de la Vinette jusqu’au chemin de Blainville. Nous montons vers la mare Chauveau où nous retrouvons le GR 35. Direction Thiron Gardais où nous suivons le chemin des Debrés pour rejoindre la Petite Borde. Il y a une chasse dans le bois des Cornets mais nous continuons à suivre le Gr 35 qui traverse les champs jusqu’aux Bordes. Une petite partie goudronnée pour retrouver la route de Blainville et rejoindre l’ancien passage à niveau de la ligne La Loupe-Brou. Nous empruntons le GR 35 dans l’autre sens et arrivons à l’escalier qui monte au pont de la Vinette. Personne n’emprunte l’escalier, nous préférons la grimpette ! Au sommet nous prenons en face le chemin privé, qui nous ramène vers la D 5. En face du carrefour nous nous arrêtons pour regarder l’enrochement qui a été réalisé dans une propriété, superbe. A l’église nous faisons le tour pour trouver les deux cadrans solaires, l’un, très visible et l’autre n’est qu’un vestige mais nous l’avons vu ! Le lavoir est à sec quel dommage. Prochaine randonnée demain avec les Sentiers du Perche à Coudreceau.

  • 07/11/2021 La Gaudaine

    Beaucoup de brume ce matin au départ de La Loupe. Nous sommes trois courageux à prendre la direction de La Gaudaine, ça va monter ! En cours de route nous avons un incident de parcours juste avant d’arriver à Frétigny, nous avons percuté un chevreuil. Peu de dégâts  mais le jeune chevreuil est resté sur le carreau ! Nous démarrons notre parcours de 17 km du parking de l’église. Il vient d’être refait et fleuri. Il y aura peu de photos aujourd’hui car le brouillard aura du mal à se lever. Tout d’abord nous faisons une petite boucle par la D 110 afin d’aller admirer la fresque du lavoir. Superbe ! De retour à l’église nous attaquons la montée de l’hôtel Marion et prenons la direction de la Cave. Nous sommes toujours dans la brume et nous ne pouvons pas profiter du paysage. Après la grande descente nous passons au lavoir du petit Luron et empruntons la D 110 jusqu’au moulin de la Soublière. Le chemin devient un peu gras pour rejoindre Terssé. Une petite pause pour dire bonjour à un petit troupeau de veaux et nous repartons. Une grande partie de petites routes nous amène à la ferme de la Grande Veronnière. Quelques centaines de mètres plus loin nous croisons un groupe de randonneurs que je ne connais pas. Nous apercevons un sanglier dans un champ et nous attaquons la montée vers la butte de Rougemont. Le panneau indiquant la butte a enfin été démonté, il est peut âtre en cours de restauration. Direction les Grouas puis Nigelles afin de retrouver la route de La Gaudaine. Le soleil fait enfin une timide apparition pour notre dernière ligne droite.

  • 31/10/2021 Ceton

    C’est le dernier dimanche du mois alors c’est la traditionnelle randonnée des Sentiers du Perche ouverte à tous. Ce matin nous sommes à Ceton pour un circuit de 12 km. 18 participants sont présents malgré les prévisions météo. Guy donne le départ à 09h00 et nous prenons le direction des Guittières, une petite côte pour se mettre en jambe. La traversée de la Maroisse se fait sur la passerelle qui arrive en fin de vie mais Guy veille à notre sécurité. Direction la forêt pour une nouvelle belle grimpette. Nous faisons une pause au sommet avant d’arriver  à Bel Air. Nous passons ensuite par le Cormier pour éviter le chemin de la Jâtière qui doit être bien gras. Dans l’ensemble les chemins sont en bon état, pourvu que cela dure. Nous filons plein Est jusqu’aux Vignes où une nouvelle pause nous permet d’admirer le point de vue. Nous reprenons notre chemin et aujourd’hui nous avons de la chance, les daims sont là. Ils ne sont pas effrayés alors nous profitons quelques minutes du spectacle. Il est 11h00, comme prévu les premières gouttes font leur apparition, les capes font leur sortie. La pluie ne nous quittera plus. Nous descendons vers l’Ânerie puis rejoignons la route de Ceton. Le pas s’accélère pour rejoindre l’arrivée et trouver un abri. Prochaine randonnée des Sentiers du Perche ouverte à tous le dimanche 28 novembre à St Denis d’Authou, départ à 09h00, venez nombreux !

    Photos

  • 25/10/2021 Champrond en Perchet

    Nous sommes 13 adhérents des Sentiers du Perche à nous élancer ce matin pour une randonnée à Champrond en Perchet. Nous prenons le départ du parking du Stade sous un ciel très couvert. Nous partons comme d’habitude pour un parcours de 15 km mais aujourd’hui, nous allons dépasser de 2 km le programme prévu. Tout le monde va suivre sans problème ! Nous rejoignons la Valinière pour surplombons Trizay avant de prendre la direction de la Grande puis Petite Mairie. Après un passage à la Vove nous bifurquons à gauche pour se diriger vers Brunelles. Nous contournons le village pour passer au moulin des Pierres et au moulin Neuf. Nous traversons ensuite le par cet longeons l’église pour ressortir de Brunelles par la D 110.7. Peu parès la Grande Maison nous préfèrons prendre le chemin de gauche, il est un peu plus long mais passe devant l’ancienne chapelle et l’enclos des ânes au bord du Val Roquet. En cours de route nous ramassons quelques flèches oubliées lors du débalisage de la randonnée du 3/10. Aux Arpents nous longeons le Val Roquet avant de virer à gauche pour rejoindre le stade de Champrond. Belle randonnée réalisée à allure soutenue et dans la bonne humeur. Prochaine randonnée dimanche à Ceton .

  • 24/10/2021 St Victor de Buthon

    Le soleil n’est pas encore levé sur St Victor de Buthon quand nous nous élançons pour une balade de 17 km. Nous sommes huit ce matin au parking de la mare. Le thermomètre est autour des 5° mais cela va se réchauffer dès que les premiers rayons du soleil seront là. Nous prenons la direction de la Thiésière par la route. Le soleil de lève, les couleurs apparaissent. Les arbres commencent à prendre les couleurs de l’automne mais ce n’est pas encore ça. Une chasse se prépare, les chasseurs sont « au petit déjeuner »  dans la grange. Nous longeons la Bonne Eau et traversons la D 923 pour rejoindre le moulin à papier. Nous descendons vers  La Cloche, charmant petit hameau. J’en profite pour faire quelques photos pour la future implantation de poteaux de signalisation des randonnées. Nous rejoignons Houdangeau, l’ancienne N 23. C’est la fin de la première partie de la randonnée qui jusqu’ici était descendante. Nous allons maintenant aborder un profil plus vallonné. Il y a beaucoup de bois mort et de branches sur les chemins, Aurore est passée par là. Nous allons jusqu’au carrefour de la Papotière et attaquons la première montée. Direction les Sablons puis la Veillière avant de monter vers le Mont Rousset. Nous approchons de l’arrivée, il nous faut remonter à la Pointe aux canards avant de rejoindre le parking. Nous nous installons ensuite sur la table de pique-nique pour partager quelques gâteaux et verres de cidre pour arroser l’anniversaire de Marie Josée. Les recettes sont en ligne (Ch’ti cake et gâteau aux pommes et à la vergeoise). Prochaine randonnée demain matin à Champrond en Perchet avec les Sentiers du Perche. Dimanche prochain direction Ceton, attention au changement d'heure!!!

  • 18/10/2021 Berd'Huis

    Ce matin randonnée du lundi avec les Sentiers du Perche. Nous sommes dix huit à prendre le départ du parking de Berd’Huis pour un parcours de 15 km constitué de trois boucles. Nous quittons Berd’Huis par la route de Préaux pour rejoindre Soizé. Nous passons par le Petit Poutron pour rejoindre Préaux du Perche. Nous traversons ensuite la zone marécageuse et arrivons à l’étang en franchissant la passerelle. Nous avons traversé prudemment cette passerelle dont l’accès était interdit car une planche est défectueuse. A la Basse Passière nous attaquons la montée par le chemin creux puis filons par la route à La Contrie. Ensuite nous descendons vers Préaux par Viantais et le chemin du Pont de Tancelle. La montée vers les Gonnières se fait par le chemin creux puis nous bifurquons à droite pour atteindre la Noë. Nous refermons cette deuxième boucle en passant une nouvelle fois à Soizé. Il nous reste à rejoindre Berd’Huis en passant par le stade et les ruelles. Très belle balade et toujours dans la bonne humeur.

  • Notre trek à La Réunion

    Retrouvez quelques photos de notre trek à La Réunion en cliquant sur le lien suivant.

    Cliquez ici

  • 17/10/2021 Châteauneuf en Thymerais

    Ce matin direction Châteauneuf en Thymerais pour participer à la randonnée d’automne organisée par  l’AST. Le ciel est magnifique en nous rendant au départ, quel joli lever de soleil ! Nous arrivons un peu à la bourre et prenons le départ un peu après 08h00 pour un parcours de 20 km. Nous démarrons sur un bon rythme, autour des 6 km/h. Direction Bigeonnette où nous passons dans les petites ruelles entre les maisons puis nous voici au château de Jaglu. Nous passons ensuite par la ferme où nous avions dégusté le boudin lors d’une randonnée. Nous rattrapons un groupe de randonneuses, c’est le club de La Loupe. Nous faisons quelques pas avec elles jusqu’à la traversée de la D 928. Nous reprenons notre rythme pour attaquer la traversée de la forêt. Un kilomètre plus loin nous rejoignons un petit groupe des Sentiers du Perche, les autres sont sur le parcours de 12 km. C’est notre président que voilà ! Nous finirons le reste du parcours ensemble. A mi-parcours nous nous arrêtons quelques minutes au ravitaillement. Direction Torçay avant de revenir par les champs et les petites routes. Nous retrouvons la forêt, l’arrivée est proche ! Après avoir enregistré notre retour, nous pouvons partager le verre de l’amitié avec les organisateurs. Prochaine randonnée demain à Berd’huis avec les Sentiers du Perche.

  • 10/10/2021 Préaux du Perche

    Ce matin nous avons retrouvé les chemins du Perche après une escapade de 15 jours sur l’île de la Réunion. Changement de paysages et de profil. Nous retrouvons ce pays plat qu’est le Perche ! Nous sommes quatre à nous élancer dans la brume, le soleil est à peine levé. Nous quittons l’étang de Préaux et prenons la direction de St Agnan sur Erre et bifurquons à la Maisonnasse pour rejoindre le Champ Fournier. Nous montons vers le mont Cendrou pour nous retrouver à la croix Faindaise. Les chemins sont jonchés de châtaignes ! A la Mare nous prenons la D 313 en direction de la Brévière. Direction Bréviande pour emprunter le chemin qui mène à Ste Gauburge. Un petit coup d’œil au prieuré et nous filons vers la Gohorie. Nous entamons la descente vers la D 9 que nous traversons prudemment. Le chemin qui mène à la Grande Courbetière n’est pas trop inondé aujourd’hui. Il n’y a que quelques passages délicats à négocier. Nous passons à la Reinette Verte puis aux Gonnières. Le dernier chemin nous ramène à Préaux du Perche. Il nous reste à traverser l’Erre par la passerelle et à rejoindre le plan d’eau. Prochaine randonnée, dimanche à Châteauneuf en Thymerais pour la randonnée d’Automne de l’AST.

  • 12/09/2021 Montireau

    Le soleil est au rendez-vous ce matin mais il fait frais. Nous nous retrouvons devant la mairie de Montireau pour une randonnée de 18 km environ. Aujourd’hui nous sommes sept au départ de  cette belle balade. Nous allons effectuer le parcours dans le sens des aiguilles d’une montre contrairement à notre dernier passage au mois d’avril. Nous quittons Montireau par la route puis empruntons le chemin de la Boulaise qui nous amène à l’entrée de Montlandon. Nous longeons la D 923 par le trottoir jusqu’à l’église. Nous empruntons ensuite le sentier qui descend au lavoir. Quelle déception ! Le lavoir est en très mauvais état, quel dommage !  Ce sera bientôt une ruine. Après avoir traversé le bois nous faisons un petit détour hors du parcours pour passer devant l’ancienne gare du Vieux Landon. La route nous amène au carrefour du Tartre. L’itinéraire que nous venons d’emprunter jusqu’à ce carrefour fera très prochainement partie du nouveau tracé du GR 35. Nous contournons la butte de Piclos et rejoignons Vaugouin. Belle descente un peu encombrée par les branches car un élagage à eu lieu. Il faut maintenant remonter pour traverser la D 923 à Boulay Bijault. Un très beau panorama sur St Victor de Buthon s’offre à nous ! Le chemin nous amène à la Thiésière où nous somme accueillis par un tout jeune chiot qui nous fait la fête. Son propriétaire est obligé de venir le chercher car il ne voulait pas nous quitter. Nous remontons tranquillement vers St Victor de Buthon où nous faisons à nouveau un petit crochet pour passer par l’église puis descendre vers la mare par le petit sentier. Nous essayons les bancs de la mare mais personne n’a amené l’apéro. Nous empruntons ensuite le PR du Chemin des Demoiselles jusqu’au Goulet. Après quelques mètres sur le chemin de César nous bifurquons vers Touraille où nous retrouvons le GR 35. Il nous reste à monter par le Bois Joly pour atteindre Montireau. Prochaine randonnée en principe le 10 octobre ! Entre temps je vous donnerai de mes nouvelles sur Facebook afin que vous puissiez suivre mon périple…

  • 05/09/2021 Vibraye

    Ce matin, le lever se fait à l’aube pour nous rendre à Vibraye. La randonnée est organisée par les randonneurs Vibraysiens. A 07h30, après le contrôle du pass sanitaire,  nous sommes six à nous retrouver et prendre le départ du parcours de 18 km. Le soleil est à peine levé et quelques couches de brouillard sont encore présentes. Nous aurons le temps de profiter du lever du soleil avant de pénétrer dans la forêt. C’est notre première randonnée à Vibraye ! Nous découvrons la forêt de Vibraye et ses nombreux sentiers. Très belle randonnée ombragée au milieu des fougères et bruyères. Peu après 11h00 nous sommes de retour sous le préau de l’école pour le verre de l’amitié. 240 randonneurs ont répondu présent sur la totalité des parcours. Prochaine rando, dimanche à Montireau pour un parcours de 17 km.

  • 30/08/2021 L'Hermitière

    Nous sommes dix membres des Sentiers du Perche à nous retrouver ce matin à l’Hermitière pour une randonnée de 14 km. Le temps est couvert mais il ne fait pas froid, les vestes vont rapidement disparaitre dès la première côte. A 08h15 nous prenons la direction du hameau du chêne vert puis bifurquons à gauche pour rejoindre le bois du Tertre. Une petite grimpette pour nous mettre en jambe et nous attaquons la travers »e du bois. A la Coudre nous empruntons la D 636 pour aller retrouver le chemin de la Grisonnière. Nous prenons ensuite la direction de la Pierre Procureuse puis nous passons au pied de la tour du Sablon. Au bas de la descente nous nous dirigeons vers la Vieille Rosière, chemin qui nous amène à Gemages. Une belle côte nous attend pour rejoindre le Houx. Le sentier a été nettoyé récemment et il est en superbe état. Nous passons ensuite au Bouleaux puis à la Motte aux Loup où une poule déplumée nous accueil. Nous descendons ensuite tranquillement vers le calvaire tout en profitant de la belle vue sur le château. La D 211 nous ramène à l’église où nous retrouvons nos voitures. Prochaine randonnée dimanche prochain à Vibraye (72). Randonnées de 9, 14, 18, 22 km au choix. Pour ma part je ferai celle de 18 km et je prendrai le départ vers 08h00, Pass sanitaire obligatoire. Tarif 3€, 2.50€ pour les licenciés FFRP.

  • 29/08/2021 Charbonnières

    Ce matin c’est la traditionnelle randonnée mensuelle des Sentiers du Perche. Nous sommes quinze à nous retrouver sur le parking de la mairie de Charbonnières. Après avoir difficilement garé toutes les voitures nous nous élançons pour un parcours d’environ 11 km. Le soleil est présent et la température va monter progressivement. Nous sortons du village par le chemin du Thuret puis rejoignons la D 112 puis D 372 pour une partie routière. Nous traversons le bois de Grandmont par de superbes sentiers qui nous mènent à la D 137. Quelques centaines de mètres après les Léhories nous faisons une pause au soleil. Après la Rincière puis l’herbaudière nous quittons les sentiers pour retrouver le bitume qui va nous ramener à Charbonnières. Nous contournons le village pour passer par l’église puis l’ancien lavoir qui est atypique. Nous faisons un petit détour juste en face du lavoir pour aller regarder une ancienne fontaine qui malheureusement est à sec ! Pour terminer nous traversons le village le long du parc du château. Château que nous ne pouvons hélas pas admirer. Nous nous contentons de regarder les anciennes écuries et l’ancienne pompe à eau avant de retrouver nos voitures. Comme d’habitude l’ambiance était de la partie. Prochaine randonnée mensuelle le 31 octobre à Ceton. N’oubliez pas de noter dans vos agendas la 20ème randonnée du Perche le 03/10/2021 à Margon.

    Photos

  • 11/08/2021 La Couronne - Carry le Rouet

    Ce matin il fait déjà très chaud quand nous rejoignons à pied la gare de Carry le Rouet. Direction La Couronne - Carro à quelques minutes de train. Aujourd'hui, ce sera une balade sur le GR 51, GR côtier qui longe la côte Bleue. De la gare, nous traversons la Couronne et retrouvons le GR 51 vers le sémaphore. Nous longeons l'anse du Verdon et contournons le cap Couronne. Après le passage au pied du phare de la Couronne nous prenons la direction du camping de l'Arquet rendu célèbre par le tournage de la série Camping Paradis. Une petite photo au passage et nous longeons le côte par les rochers. Nous traversons l'anse de la Beaumarderie puis celle de Ste Croix. C'est dans cette dernière que se situe la plage de Camping Paradis, à près de 2 km du camping. Grace aux truquages de la télévision elle se retrouve au pied du camping. Passage à la chapelle Ste Croix et nous contournons le cap pour rejoindre le port des Tamaris. Après le passage de l'anse de Boumandariel nous attaquons la traversée de Sausset les Pins. Il fait tellement chaud que nous faisons une halte au port pour se désaltérer , une bonne pression bien fraiche sous un brumisateur. Nous continuons notre chemin en longeant toujours les anses et les plages. A la Tuilière nous retrouvons le sentier du Lézard qui va nous amener au port de Carry le Rouet. La grande roue est en vue, nous arrivons. Pas d'autre randonnée au programme de la semaine, il fait beaucoup trop chaud.

  • 01/08/2021 L'Hôme Chamondot

    Pas de pluie au programme de la journée alors c’est parti pour une randonnée à L’Hôme Chamondot suivie d’un pique-nique. A l’origine nous souhaitions partir du moulin de Brotz pour y pique niquer en fin de randonnée mais il est interdit d’y pique niquer le week-end sauf si l’on consomme la nourriture du food truck. Nous reviendrons une autre fois gouter les spécialités du food truck. Nous quittons l’Hôme Chamondot et traversons le village et bifurquons à gauche après l’église pour rejoindre la Grouettière et son étang. Nous apercevons deux beaux chevreuils dans un champ. La petite route nous amène au Mont Huchet. Nous faisons une petite pause à la mare où nous apercevons un serpent en pleine séance de natation. Nous prenons le chemin du château de Gannes où nous faisons le tour des ruines et une petite balade à l’intérieur. L’étang est toujours à sec ! Nous empruntons ensuite un chemin inédit pour rejoindre l’Onglée, belle découverte. Nous arrivons au château de Miserai puis à celui de Brotz, le temps de prendre quelques photos et nous faisons une petite pause le long de l’étang. Nous retrouvons le GR 22 en direction du Mont St Michel. Au moulin de Brotz nous faisons une petite visite des lieux et reprenons notre route. Nous allons suivre le Gr 22 pour rejoindre l’arrivée. Nous nous installons sur les tables pour notre pique-nique. De nombreux gâteaux arrosés de cidre viennent clôturer ce repas. Maintenant ce sont les vacances, alors à bientôt !

  • 26/07/2021 Bretoncelles

    Ce matin j’accompagne la randonnée du lundi des Sentiers du Perche. Nous sommes neuf à nous retrouver sur le parking. Le parcours prévu fait 14 km en grande partie dans la forêt de Saussay. Le temps est idéal pour randonner, la pluie n’est pas au programme. Nous partons par le sentier en direction de la Pézassière et de la Dourdannerie. Nous traversons ensuite la Corbionne pour pour rejoindre les Aunaies. A Jonville nous attaquons la grimpette du jour pour accéder à la forêt. A partir d’ici, les chemins sont très gras et il y a de belles flaques d’eau. Il y a des travaux forestiers et du débardage le sol est glissant mais heureusement les à côtés sont un peu plus praticables. Nous arrivons à la barrière donnant accès au bois et surprise, de nouvelles barrières métalliques sont installées sur la grande ligne. Attention, le chemin de droite est maintenant privé !!! Plus moyen de rejoindre Mesnault par ce chemin. Nous retrouvons le chemin de César qui lui aussi est très boueux. Au Bout du Bois nous prenons la direction de la Châtelière puis rejoignons la D 38 et pénétrons  à nouveau dans la forêt, les chemins s’améliorent dans cette partie. Nous descendons tranquillement vers le Val et rejoignons Bretoncelles par le moulin d’Arrondeau.

  • 25/07/2021 Préaux du Perche

    Ce matin, dernier dimanche du mois de juillet, les Sentiers du Perche organisaient leur randonnée mensuelle ouverte à tous. Nous nous sommes retrouvés à l’église de Préaux du Perche où la météo était incertaine. Dix neuf participants sont présents au départ. La météo se dégrade rapidement, une belle averse nous tiendra compagnie jusqu’à la Reinette Verte située à la Cour Croissant. Le soleil fait son apparition, nous allons pouvoir nous sécher. Nous amorçons la descente vers l’Erre en empruntant le chemin traditionnellement inondé. Une petite pause au cerrefour et nous repartons pour traverser l’Erre. Ça grimpe et nous prenons la direction de la Gohorie où nous nous arrêtons pour admirer la station météo. Une longue ligne droite nous amène aux Goussardières où nous avons une très belle vue sur le prieuré de Ste Gauburge. Le chemin suivant est très gras, attention aux dérapages ! A Bréviande nous prenons la direction du manoir du Royau. Un dernier chemin creux nous permet d’arriver au plan d’eau de Préaux du Perche. Nous en profitons pour faire la photo de famille avant de rejoindre le parking. Une belle ambiance a été présente pendant toute la randonnée. Merci aux Sentiers du Perche pour cette belle matinée. Rendez-vous pour la prochaine randonnée mensuelle le 29/08/2021 à Charbonnières.

  • 21 au 23/07/2021 Le Havre Etretat Fécamp

    Nous venons de passer trois jours sur la côte normande. Mercredi matin nous avons rejoint Etretat pour une première balade le long de la côte sur le GR 21, Porte d’Aval, l’aiguille, La Manneporte, la pointe de la Courtine et le Golfd’Etretat. Après avoir repris des forces au restaurant nous avons rejoint la Porte d’Amont, la chapelle Notre Dame de la Garde. Au programme du jeudi une randonnée au départ de la gare d’Etretat. Nous avons commencé par prendre le train touristique, qui vient récupérer les vélos rails, pour rejoindre la gare des Loges. A partir des loges 19 km nous attendent ! Nous avons emprunté un PR qui nous rejoint le GR 21B. Ce GR nous amène à Yport où nous avons trouvé un petit restaurant pour reprendre des forces et visiter ce petit port. A partir d’Yport nous empruntons le GR 21 qui va nous ramener par les falaises à Etretat. De très belles grimpettes et de magnifiques paysages. Vendredi matin nous attaquons une randonnée de 18 km pour une visite du Havre et de ses quartiers résidentiels. Départ du bord de mer à Ste Adresse, le Nice Havrais. Passage au Cap de la Hève, grimpette pour rejoindre le phare de la Hève et la batterie de Dollemard. Direction Ignauval et le bois du vagabond, ça monte, ça descend !!! Passage au manoir de Vitanval, manoir du XVème siècle. Montée vers Notre Dame des Flots et le pain de sucrepuis descente vers la plage. Il faut ensuite monter vers le fort de Ste Adresse où se situent les jardins suspendus. Visite des jardins et de sa roseraie puis nous continuons notre chemin sur les hauteurs du Havre d’où nous avons de très beaux points de vue. Pour descendre en ville nous longeons le funiculaire par les escaliers. Avenue René Coty nous faisons halte dans un restaurant pour reprendre des forces. La bière coule à flot car il fait très chaud. Ensuite nous reprenons notre chemin qui sera maintenant plat. Passage à la mairie du Havre et nous rejoignons la côte par la rue de Paris. Il nous reste quatre kilomètres à longer le bord de mer pour retrouver notre voiture. Très belle balade pour découvrir la ville et les belles villas des alentours.

  • 18/07/2021 Vaunoise

    Il fait très beau ce matin pour une randonnée inédite à Vaunoise. Ce sera une matinée découverte des chemins des environs. Nous quittons le bourg du village pour rejoindre un chemin qui comme partout est plein d’herbes hautes. Nous passons à proximité de la gare de Vaunoise, cette gare était sur la ligne l’Aigle – La Hutte – Coulombiers. Nous empruntons ensuite la D 646 pour rejoindre la croix de Billot. Il y a beaucoup de maison à l’abandon dans ce secteur mais également de belles demeures. A la Saussaie nous faisons une petite halte dans un champ de tournesols pour une petite cueillette. En montant vers les Domeries par un superbe chemin creux, nous trouvons un secteur très humide, de quoi salir nos chaussures. Nous contournons une belle propriété et retrouvons le tracé de l’étape 7 du Tour des Collines du Perche que nous allons suivre pendant 3 kilomètres. Nous apercevons au loin le château des Chaises et contournons par le chemin la forêt. Arrivés sur la route, nous quittons le Tour des Collines du Perche et descendons vers Vaunoise pour retrouver notre voiture. Belle randonnée, découverte de nouveaux chemin et de jolis points de vue. Mardi ce sera une journée dédiée à la labellisation de deux PR, Les Grands Bois à Dangeau et la Thironne à Montigny le Chartif. Dimanche prochain ce sera la randonnée mensuelle des Sentiers du Perche à Préaux du Perche, randonnée ouverte à toutes et à tous, licenciés ou pas, départ à 09h00 place de l'église.
    Photos

     

  • 11/07/2021 Neuilly sur Eure

    Petite balade ce matin à Neuilly sur Eure. Parcours de 12,8 km dans la grisaille. Le soleil a montré son nez que quelques minutes. Nous avons quitté le parking de l’école et empruntons le chemin de quatre arpents. La rosée nous permet de découvrir de très belles toiles d’araignées dans les blés. A Launay nous retrouvons la route, direction la Fortinière. Nous nous arrêtons quelques instants pour regarder le mini terrain de basket qui est à la ferme. Quelques mètres plus loin nous faisons une petite halte pour ramasser et manger quelques fraises des bois. Nous entrons dans la forêt et longeons le ruisseau de la Fortinière et nous dirigeons vers le chêne d’Auvilliers. Un trotteur est à l’entrainement sur la piste. De nombreux chevaux sont dans les champs voisins. Nous contournons la piste par la route pour rejoindre la Charronnerie. Nous suivons un PR qui a été rebalisé il y a peu de temps. Au Molières nous traversons la D 616 et entrons dans le bois de Neuilly. Un petit sentier nous emmène aux Ferrettes. Direction Neuilly par la route sans oublier un petit détour pour traverser l’Eure au vannage. Prochaine balade mercredi ou jeudi, suivant la météo, pour baliser le PR de St Victor de Buthon. Dimanche ce sera direction Vaunoise.

    Photos

  • 05/07/2021 St Pierre la Bruyère

    Peu de monde ce matin à St Pierre la Bruyère pour la randonnée des Sentiers du Perche. Nous ne sommes que quatre à nous élancer sur un parcours de 14 km. Pas de pluie au programme, mais l’herbe est mouillée !!! Nous quittons le parking de la mairie pour rejoindre la route de Dancé avec une belle vue sur le château de la Bourdinière. A Lévardière nous laissons al route pour prendre un chemin qui nous emmène à la Métairie. Ensuite nous traversons Dancé et son célèbre clocher. Nous continuons par la D 283 puis bifurquons vers Biaville. Une petite boucle nous amène sur la D 11 que nous traversons pour passer au moulin de la Fosse. Nous passons à proximité du château de la Beuvrière qui est malheureusement caché par les arbres.  Au calvaire nous prenons la direction de la Mancellière puis de la Petite Laurière. Un dernier sentier nous permet de monter vers St Pierre la Bruyère.  Il est 11h00, nous retrouvons nos voitures. Prochaine balade dimanche à Neuilly sur Eure pour un petit parcours tranquille.

  • 03/07/2021 Trizay

    Aujourd'hui ce sont les 100 km du Perche. Trois départs séparés pour cause de Covid mais finalement c'est un record de participation. Nous nous sommes inscrits sur le parcours de 25 km, départ à 09h00, pas de ravitaillement au programme, nous sommes en autonomie. Il fait très beau pour randonner, quelques gouttes au départ pour nous rafraichir mais cela ne dure pas. Le départ est donné à l'heure et nous nous élançons pour une belle balade. Je voulais faire cette randonnée tranquillement mais je me suis pris au rythme et j'ai décidé de garder ce rythme tant que mon genou ne se plaignait pas. Il ne s'est pas plaint alors nous avons fait les 25 km en 3h58 à 6,33 km/h. Partis en milieu de peloton nous avons pu doubler beaucoup de monde sur la première partie bitumée. Nous avons rencontré cinq adhérents des Sentiers du Perche. Après Coutretot enfin un chemin pour monter à la Grande Vove. Ensuite, grande descente et nous voilà sur la montée qui surplombe le manoir de la Manorière, certains commencent à s'essoufler. Nous descendons à Vichères où le ravitaillement est destiné aux 50 et 100 km. Direction Beauchêne, le Tertre, puis la descente pour traverser La Berthe. Nous quittons les parcours des 50 km pour monter à Rougemont. Surprise au sommet, un point d'eau tenu par Jean Yves nous attend. Quelques barres d'Ovomaltine et c'est reparti, pas d'arrêt! Direction La Touche puis Le Goulet, Le Gaseau, La Cave pour attaquer une boucle autour de La Gaudaine. Depuis Rougement nous marchons avec une randonneuse des SDP et nous resterons ensemble jusqu'à l'arrivée. A La Gaudaine Patrice est là pour un deuxième point d'eau, encore de l'Ovomaltine!!! Courage La Gaudaine Trizay c'est une heure de marche. Il reste deux petites côtes! Après La Vove nous attaquons les derniers sentiers pour rejoindre la Petite et Grande Mairie. L'église de Trizay est en vue, il nous reste à descendre tranquillement. Le chrono est arrêté à 03h58, il n'est pas encore 13h00, nous pouvons récupérer nos pâtes, saluer le cuistot et Dany puis rentrer à la maison pour déguster une très bonne "Chouchoute". Dimanche prochain ce sera une petite rando car nous serons accompagnés de Mathéo.

  • 30/06/2021 La Madeleine Bouvet

    C’est le retour des randos pique-nique aux Sentiers du Perche. Nous sommes une quarantaine à nous retrouver au bord de l’étang de la Madeleine Bouvet pour cette manifestation. Nous nous répartissons en quatre groupes pour des randonnées allant de 6 à 14 km. Le temps est gris et par moment nous aurons droit à un peu de bruine mais rien de bien méchant. Au cours de notre balade nous croisons deux autres groupes sur les sentiers. A 11h45 tout le monde est en approche de l’étang. Nous pouvons commencer l’apéro alors que la météo commence à s’améliorer. Nous nous répartissons sur les différentes tables et dégustons chacun notre repas. Quelques échanges de plat pour gouter les spécialités de chacune de nos cuisinières. Jocelyne nous offre son délicieux riz au lait, tant pis pour Jean Marie, il en aura moins, Je fais goûter mon cidre maison et Xavier se souvient qu’il a un cake préparé par Marie Pierre pour l’apéro. Un peu tard mais on va quand même le manger. Le café pris, nous rangeons le matériel. Il est l’heure de s’élancer pour une petite balade digestive de 8,5 km. Nous sommes neuf cet après-midi à repartir sur les sentiers. Le soleil se montre et la chaleur nous accompagne enfin. Nous attendons maintenant la prochaine rando pique-nique !!!
    Photos

     

  • 27/06/2021 Courboyer

    Ce matin c’est la reprise des randonnées dominicales mensuelles des Sentiers du Perche. Randonnées mensuelles ouvertes à tous, licenciés ou non. La météo n’est pas favorable et a certainement rebuté quelques randonneurs. Nous sommes dix à nous retrouver au parking de la maison du Perche à Courboyer. Il n'y a que des membres du club, dommage. Il ne pleut pas mais les prévisions météo prévoient quelques averses dans la matinée. Sous la direction de Guy, nous nous élançons à 09h00 pour une balade de 12,6 km. Nous commençons par une belle descente sur  la route pour rejoindre Corubert. A la sortie du hameau nous empruntons le sentier qui grimpe vers la D 920. Tout le monde a chaud, nous faisons une petite halte boisson au sommet. Une nouvelle descente nous amène à Courthioust et sa magnifique petite église. Une petite bruine commence à tomber mais rien d’inquiétant. Nous nous dirigeons vers le gué de la Marinerie où le passage est délicat. Le chemin est très boueux et il est impossible de le contourner par le champ. Une petite chute se produit mais il n’y a pas de bobo ! La grimpette suivante nous permet de retrouver le GR 22 aux Touches. Nous allons le suivre jusqu’aux abords du Vieux Colonard. La pluie est un peu plus présente mais nous sommes souvent à l’abri dans les superbes chemins creux du Perche. Nous retrouvons la D 920 et attaquons la descente vers le manoir de Courboyer. Un petit chien nous suit quelques minutes jusqu’à ce que son propriétaire vienne le récupérer en voiture. Le petit chien n’était pas ravi de retrouver son maitre, il aurait préférer continuer la balade avec nous. Nous entrons dans le parc du manoir, passons la petite passerelle et longeons l’étang avant de découvrir le manoir. Quelques touristes sont là à s’émerveiller devant le site. Il nous reste une dernière grimpette pour nous retrouver au parking. Tout le monde est ravi de cette randonnée. Rendez-vous à la prochaine sortie dominicale le 25/07/2021 à Préaux au Perche, n’hésitez pas à y participer, vous êtes tous les bienvenus. En attendant n’oubliez pas la randonnée pique-nique de ce mercredi à La Madeleine Bouvet.

    Photos

  • 20/06/2021 La Madeleine Bouvet

    Plus de pluie, plus d’orage, tout va bien pour notre randonnée à La Madeleine Bouvet. Nous sommes obligés de nous garer sur le grand parking car le petit est plein de camping-cars. Cela allonge la balade de quelques centaines de mètres. Il y a beaucoup de pêcheurs tout autour de l’étang. Les chemins ne sont pas boueux mais les herbes sont très hautes et mouillées. Nous longeons l’étang et prenons la direction de la Beaudorière pour attaquer la première côte de la matinée. A La Louveterie c’est la descente, attention les pierres sont glissantes ! Direction La Dougère pour gagner l’entrée de Bretoncelles. Nous bifurquons pour remonter par le bois des Cracotières pour rejoindre La Godefraise. Après un petit coucou aux vaches qui prennent leur petit déjeuner nous continuons notre parcours en direction du château d’eau. A Cumont les bas des pantalons sont trempés par les hautes herbes. Nous descendons ensuite au moulin Viel pour effectuer une petite boucle. A la sortie du bois de la Truelerie c’est le pire des chemins. Nous sommes mouillés par les herbes jusqu’en haut des cuisses. Nous allons pouvoir sécher par la suite car le soleil est présent. A la Chauffetière nous traversons la voie ferrée et empruntons le sentier qui nous ramène sur la route du moulin Viel. Grimpette suivante pour aller à la rue Ferrée puis la Régeollière. Une petite pause pour admirer la petite mare remplie de fleurs de nénuphars et les belles demeures. Après avoir traversé la Nouebernon nous tournons à droite pour retrouver la route de La Loupe. Dans le grand virage nous prenons le petit sentier qui nous permet de nous retrouver sur les hauteurs de la Madeleine d’où nous avons une très belle vue. Nous retrouvons l’étang et faisons le tour pour rejoindre le parking. Finalement notre balade fait 19,5 km. Prochaine randonnée demain avec les Sentiers du Perche à Bellou sur Huisne.

    Photos

  • 15/06/2021 Margon

    Ce matin c’est la reprise des randonnées aux Sentiers du Perche. Nous nous retrouvons au plan d’eau de la Borde pour une petite balade de 8 km. Le but de la matinée étant de reprendre contact avec tous nos camarades. Nous sommes une quarantaine de participants à avoir répondu présent à l’appel du président. Masques en attendant le départ, inscriptions… tout les mesures sont respectées. Après avoir enlevé les masques, trois groupes s’élancent toutes les cinq minutes ! Nous gagnons le haut de Margon par le chemin du Cruchet, nous bifurquons à gauche pour descendre à la Haumardière. A la barrière nous empruntons le nouveau chemin qui rejoint la route de la Gâtine et arrivons à la Flonerie. Le petit escalier nous emmène sur le sentier en dessous de la route et nous arrivons au chemin de la digue. Nous traversons l’Huisne pour rejoindre le chemin le long de la voie ferrée. Au Goulet nous continuons le sentier qui se rétréci et longe l’Huisne. Après le passage dans le petit tunnel, nous retrouvons la route qui nous amène à la passerelle. Nous longeons ensuite la D 923 pour atterrir au lavoir sur la Cloche que nous franchissons par la passerelle. Retour au plan d’eau où tout le monde était ravi de ses retrouvailles. Avec MJ nous continuons notre balade car j’ai lu dans le journal qu’un parcours nature venait d’être ouvert autour du deuxième étang. Nous partons donc à la découverte de ce chemin. C’est une très belle boucle qui après avoir longé le coteau rejoint l’huisne et la longe. Des panneaux photos agrémentent la balade. Le sentier nous amène à l’observatoire ornithologique ou nous faisons un petit arrêt pour observer deux cygnes. Nous retrouvons le chemin habituel qui nous ramène au parking. Prochaine balade dimanche à la Madeleine Bouvet. Ne cherchez pas les photos, il n'y en a pas!!!

  • 13/06/2021 Margon

    Il fait déjà très chaud ce matin lorsque nous nous retrouvons à Margon pour une balade de 18 km. La randonnée sera semi urbaine, découverte des voies douces et visite des jardins de Nogent le Rotrou. Nous n’emprunterons pas aujourd’hui la nouvelle promenade autour du deuxième étang de Margon, ce sera pour une autre fois. En attendant la construction de la dernière passerelle nous prenons  le chemin classique pour aller traverser la Cloche par la petite passerelle près du lavoir. Nous longeons la rocade par le chemin de droite pour retrouver l’Huisne. Nous arrivons sur la voie douce qui est bordée pendant tout l’été d’expositions de photographies. De magnifiques photos que nous n’avons pas trop le temps d’admirer. Après le parking de l’usine Valéo nous passons à l’entrée du camping puis traversons Nogent le Rotrou par la rue Paul Deschanel. Nous traversons l’Huisne par le pont de bois et rejoignons la voie douce qui fait le tour du lycée Rémy Belleau. Là aussi des photos sont exposées. Nous traversons une nouvelle fois l’Huisne par la grande passerelle. Direction la rue St Laurent, une très belle rue. Nous attaquons la montée vers le château par les escaliers. Oui aujourd’hui je prends les escaliers contrairement à mes habitudes pour passer faire visiter à mes camarades le jardin de l’Hôtel de Mauduison. Nous reprenons l’ascension des escaliers et arrivons au château. Nous faisons le tour du château où nous apercevons les moutons et chèvres effectuer le nettoyage des fossés. Le chemin de la culbute nous attend pour descendre sur la rue des Bouchers. Passage devant le domicile de notre président des Sentiers du Perche, qui doit certainement dormir à cette heure. Nous traversons la Rhône et empruntons le chemin sans soucis. Ce chemin ombragé nous fait du bien.  Nous y croisons des VTT, quads et piétons. Au vieux moulin nous prenons la direction de la Grande Jouassière puis de la Petite Plante. Une photo du lavoir au bord du bras de la Berthe et nous attaquons la grimpette pour rejoindre Nogent. Nous descendons au parc Dauleley par la route de la Galaisière puis nous arrivons à l’église Notre Dame que je vais ajouter à ma collection de photos. Nous remontons la rue de Sully, passage devant le Brocéliande qui est en rénovation, et direction le canal d’Arcisses. Nous montons les escaliers au pied des anciens moulins et suivons l’ancien canal jusqu’à la Perrière. Nous traversons la Cloche sur la passerelle et allons au Gué pour emprunter la D 923 afin de rejoindre le petit sentier qui monte au dessus de Margon. Hélas le chemin est embroussaillé et impraticable. Nous redescendons au rond point et prenons la direction de l’église de Margon. J’ajoute au programme une petite boucle en montant le long du cimetière jusqu’aux escaliers afin de redescendre par la rue de la Vieille Cour. Alors que nous étions en train d’admirer les plantations d’une demeure, le propriétaire nous a invité à rentrer pour admirer le point de vue qu’il a sur Nogent, Margon et les étangs. C’est la plus belle vue de Margon ! Un buste de son papa trône dans le jardin. Ce monsieur réalise des reportages cinématographiques dans le monde entier. Il nous reste à rejoindre le parking qui est plein ! Prochaine balade dimanche à la Madeleine Bouvet, mais avant cela mardi ce sera la repride des randonnées au Sentiers du Perche.

    Photos

  • 09/06/2021 Mauves sur Huisne

    Ce matin pour profiter de la fraicheur nous sommes partis randonner à Mauves sur Huisne. C’est la découverte de cette commune ! Nous quittons le centre ville en empruntant le petit PR Mortous, les méandres de l’Huisne. Le premier sentier est encore très gras et doit être évité en hiver. Nous passons par le lavoir et suivons le sentier ombragé jusqu’à Mortous ; une petite passerelle nous permet de traverser l’Huisne qui n’est qu’un gros ruisseau. Nous nous retrouvons sur la D5 et faisons un aller retour jusqu’au pont Catinat qui vient d’être restauré. Nous reprenons notre parcours par la D9 et montons en direction de l’Hôtel Cabaret. Petit changement de programma, nous n’allons pas faire la boucle dans le bois Dambrai mais rejoindre l’Hôtel Branché directement par la petite route. Nous retrouvons le PR de la Corbonasière que nous avons emprunté il y a 15 jours mais cette fois-ci en sens inverse. Nous passons au manoir de la Corbonasière et prenons la direction de Courcerault. Petite halte pour voir les cadrans solaire de l’église puis nous reprenons notre chemin. La petite route nous amène au moulin de la Vove où nous empruntons la voie verte. Nous longeons la grande ferme de la Vove et au carrefour suivant nous avons une très belle vue sur le manoir de la Vove. A Corbon nous quittons la voie verte. Petit passage par l’église puis nous gagnons Mauves sur Huisne qui n’est qu’à 600m. Une nouvelle halte à l’église pour repérer le cadran solaire et nous repartons. Nous passons devant le restaurant L’Escale qui est bien rempli. Il nous reste à rejoindre le parking et à rentrer à La Loupe. Prochaine balade dimanche à Margon pour une balade très urbaine, n’oubliez pas le masque au cas ou !

    Photos

  • 06/06/2021 Randonnai

    Randonnée découverte de la région de Randonnai. C’est notre première randonnée dans ce lieu au bord de l’Avre. Nous sommes neuf ce matin à nous retrouver sur la place de l’église. Le temps est superbe, ciel bleu et pas de vent. Aujourd’hui, c’est le retour de Marie Josée qui a apporté des gâteaux à déguster en fin du parcours de 17,5 km. Aucune côte au programme du jour ! Nous quittons Randonnai en direction de la Noë où nous traversons l’Avre sur une passerelle récemment remise en état. Tout au long de cette randonnée nous découvrirons de très belles demeures. Nous prenons ensuite la direction d’Irai où nous faisons un petit détour pour aller voir l’église, le lavoir et apercevoir le château. Nous faisons demi-tour pour un long parcours sur les chemins au milieu des champs. Il y a beaucoup de rosée et nous nous retrouvons tous avec les pieds trempés. Peu importe, nous avançons. Après la Viennerie nous arrivons à La Touche, un superbe hameau. Nous continuons dans les champs mais l’herbe des chemins a séché. Nous traversons la plaine de la Grande Plante puis rejoignons la D 278. Un petit détour s’impose par le Haut Coudray pour voir deux belles demeures. Nous empruntons le chemin de la forge pour passer près de l’étang plein de nénuphares. Cet étang est formé par les eaux de l’Avre. L’église est en vue, c’est la fin de la randonnée. Gâteaux et cidre sont là pour reprendre des forces. Cette randonnée m’a permis d’ajouter deux nouvelles églises à ma collection. Prochaine balade mercredi à Mauves sur Huisne puis dimanche à Margon. Attention n’oubliez pas votre masque !!!
    Photos

     

  • 30/05/2021 Châteauneuf en Thymerais

    Le soleil et la chaleur sont là pour une belle randonnée de 18,5 km autour de la forêt de Châteauneuf en Thymerais. Nous sommes trois au départ à 08h00 car Patricia n’est pas là. Quelques centaines de mètres après le départ le téléphone sonne, c’est Patricia qui vient d’arriver un peu en retard. Nous rebroussons chemin pour la retrouver. Nous allons randonner à l’ombre et au frais sous les arbres. Peu de bitume à l’exception de la traversée de Châteauneuf. Première escale au château de Jaglu avant de prendre la direction de St Jean de Rebervilliers. A St Jean nous nous arrêtons près du lavoir pour écouter les grenouilles. Nous retournons dans la forêt en direction du Nord. Nous longeons la route de Torçay par le petit sentier qui nous amène au début de l’allée Royale. Nous ne l’emprunterons pas car j’évite les grandes allées rectilignes. Nous faisons un petit détour pour aller voir la tombe d’un soldat prussien, Henri von Bulow. Nous faisons un petit arrêt dans un champ en jachère qui est fleuri, c’est superbe. Le trèfle incarnat occupe une grande partie du champ. Après la pause photo nous repartons par notre petit sentier ombragé. Beaucoup de VTT sur l’allée cavalière, il faut dire que ce sentier est très agréable et sans difficultés. Un petit arrêt nous est imposé par Marie Pierre qui fait un roulé boullé! Quelques minutes de récupération et nous repartons. Après la traversée de la route de Brezolles nous longeons le golf du bois d’O. Sur le sentier suivant un chevreuil peu farouche traverse à 5 m de nous sans s'affoler. Il gagne le bois tranquillement pour s'arrêter manger. Nous quittons la forêt au château d’eau où nous rencontrons un groupe d’une dizaine de randonneuses. Il nous reste à traverser Châteauneuf avant de retrouver les voitures. Prochaine ballade mardi dans le Sud de département pour finir la collecte du GR 655 Ouest puis dimanche à Randonnai.

    Photos

  • 23/05/2021 Colonard

    La météo s’est améliorée ce matin, la pluie n’est pas au programme, alors, destination Colonard pour une balade de 18,5 km assez vallonnée avec très peu de bitume. Nous sommes sept à nous retrouver à l’église. Nous traversons Colonard et descendons vers le lavoir et prenons la direction de la Rouillerie où nous rejoignons le GR 22. Nous allons le suivre peu de temps mais nous le retrouverons plus loin. Nous voici au Vieux Colonard d’où nous prenons la direction du gîte de la Morinière. Le gîte est apparemment complet, il y a au moins 6 voitures. Nous descendons par le petit sentier vers le ruisseau de Colonard. Le terrain est très humide aux abords de la passerelle. Nous traversons l’Ormoie et ses puits et bifurquons à gauche pour redescendre dans la vallée. Nous profitons du point de vue ! Nous retrouvons le GR 22 que nous suivrons jusqu’aux Arcis. C’est la traversée du bois de Sublaine avec une pause boisson dans la clairière. Au calvaire de l’hôtel Guéret une pause s’impose pour admirer le panorama sur la vallée de l’Huisne. Nous continuons vers Courcerault et faisons un petit détour par l’église. Nous sommes toujours en lisière du bois de Sublaine d’où nous avons une magnifique vue sur Mortagne que nous apercevons dans le lointain. Le sentier est superbe et nous traversons le Merdereau  avant de rejoindre la D 9. Nous la quittons rapidement pour contourner le Parc. Le manoir de la Corbonasière est devant nous, il est toujours magnifique. Les pelouses viennent d’être refaites à neuf ! Nous voici maintenant dans le bois Dambrai qui nous amène à Courthioust. Un petit coup d’œil à l’église et nous entamons la boucle vers les Thibaudières. De retour à Courthioust nous prenons la direction du gué pour traverser une nouvelle fois le Merdereau. Une belle grimpette nous attend pour accéder aux Touches . Ensuite nous retrouvons le GR 22 et traversons la ferme des Boussardières.  Un dernier chemin et nous voilà sur la D 9 pour gagner Colonard. Nous empruntons le chemin des écoliers et retrouvons le parking. Le parcours était superbe, c’est un de mes parcours préféré. Prochaine balade jeudi pour la collecte sur le GR 655 entre Illiers Combray et Bonneval puis dimanche à Chateauneuf en Thymerais, ce sera beaucoup plus plat.

    Photos

  • 16/05/2021 Rémalard

    Nous sommes sept ce matin à nous retrouver sur le parking de l’église de Rémalard. La météo est incertaine mais cela ne nous décourage pas. Finalement nous aurons raison de nous élancer car il fera beau toute la matinée. Pour changer un peu nous allons faire le parcours dans le sens anti horaire. Direction la Bretonnerie pour retrouver le premier chemin. Ce matin les chemins seront tous en très bon état malgré les averses d’hier. Au carrefour je propose une petite rallonge, un piston comme dirait Marguerite du Perche, pour aller visiter le hameau de la Riffetière qui est joliment fleuri. Tout le monde étant d’accord nous faisons donc l’aller retour. Pas de prune sur le chemin aujourd’hui, ce n’est pas la saison. Nous reprenons notre itinéraire en direction du Buisson que nous contournons par le chemin creux. Nous grimpons en lisière du bois de Voré pour rejoindre la route de Longny. Un gros kilomètre sur la D 11 et nous arrivons au manoir de Boiscorde. Nous bifurquons pour passer devant le moulin de Boiscorde et rejoignons le bois de St Laurent par un superbe petit sentier que j’adore. Un chevreuil nous précède pendant quelques dizaines de mètres avant de disparaitre. Nous suivons toujours la lisière d’où nous avons une très belle vue sur le manoir de Vaujours qui est en contrebas. Au Vauperdu nous faisons une petite halte pour admirer le rhododendron qui orne la maison. La petite route puis un chemin creux nous amènent à Frigny puis au Ruisseau où nous sommes accueillis comme d’habitude par le chien qui s’assoit au bord du chemin. A Cornilly nous attaquons la grimpette du jour, petit sentier qui nous amène à la Fontaine au Grand Pierre, point culminant de la randonnée. Petite pause pour se désaltérer près du bois et nous entamons la descente. Arrivés à la Grande Maison où se trouve le restaurant « Le Bistrot des écuries » nous sommes accueillis par une poule peu farouche, elle se laisse prendre dans les bras. Nous nous attardons quelques instants pour regarder son poulailler équipé d’un programmateur  d’ouverture de porte. Encore une grimpette pour atteindre la motte féodale et nous bifurquons avant Malitourne. Le petit sentier au milieu des grands arbres est superbe ! Il nous reste à suivre le ruisseau de Boiscorde pour arriver à Rémalard. Une dernière grimpette, la rue de Mortagne, la traversée du centre ville et nous voilà de retour à nos voitures. Le parking et les environs sont remplis de voitures, c’est le jour de la messe ! Prochaine balade dimanche prochain à Colonard.

    Photos

  • 09/05/2021 Dampierre sur Avre

    Le beau temps est de la partie ce matin, nous sommes sept à nous retrouver à l’église de Dampierre sur Avre pour une boucle de 20 km. Nous quittons Dampierre par le chemin de la côte des Fontaines où nous passons devant la motte où se trouvait une ancienne tour de défense au moyen âge. Nous contournons le Plessis et traversons le bois de la mare. A la sortie du bois, les biquettes sont là pour nous saluer. Nous voici dans le bois de la Tasse. Un petit détour s’impose pour aller voir la pierre de Badinville. Nous arrivons sur l’aqueduc de la ville de Paris, nous le suivons jusqu’à l’entrée de Badinville. Nous quittons l’aqueduc pour prendre la direction de Bois Renault où nous prenons la route pour Clanchemeule. Nous retrouvons l’aqueduc et entrons dans le bois de Challet et  surplombons la vallée des bois. Arrivés à Tue Cheval, nous faisons une pause près des arches. Nous attaquons la descente vers le Loup de la Garenne et St Lubin des Joncherets. Nous faisons un petit tour en ville après avoir enfilé nos masques. Après le passage à la mairie nous empruntons le GR 22 pour rejoindre les bords de l’Avre. Beaucoup de pêcheurs sont présents au bord des étangs. Nous faisons le tour de l’étang de Ménillet par le sentier. A la sortie je pose la question afin de savoir si mes camarades préfèrent finir la randonnée par la route ou par des chemins. La réponse est unanime, ce sera par les chemins. Je modifie donc la fin du parcours et nous passons par le chemin du Ménillet qui longe l’Avre. Au lavoir nous empruntons le chemin quii nous ramène à Dampierre. Chemin toujours mal entretenu, impraticable en hiver. Des grenouilles saluent notre passage ! Après une dernière traversée de l’Avre et nous montons vers l’église pour retrouver nos voitures. Belle météo aujourd’hui, nous avons eu chaud ! Prochaine ballade mardi à Yèvres pour une labellisation puis dimanche prochain à Rémalard.

    Photos

  • 04/05/2021 Dehault / Cherreau

    Ce matin nous avons décidé de partir en rando alors que la météo n’était pas terrible à La Loupe. Nous prenons la direction de la Sarthe, à Dehault plus précisément. J’ai vu récemment quelques photos de cette balade alors j’ai voulu voir de plus près ces nouveaux paysages et chemins. Pas de pluie à Dehault ! Nous quittons le parking de l’église pour un petit parcours de 9 km. Nous empruntons la route du château pour effectuer une première boucle au Sud de Dehault. Un superbe chemin creux descend pour traverser par une passerelle le ruisseau de Montretaux. Au moulin de la Roberie nous traversons à nouveau le ruisseau, passons vers un autre chemin de randonnée et une aire de trial. Nous  longeons le ruisseau jusqu’à proximité de Dehault où nous attaquons la boucle Nord. Je fais une petite variante au parcours prévu pour passer par un petit sentier offrant une très belle vue sur le village et le château. A la Dame nous retrouvons le parcours original et prenons la direction du Paradis ! Un superbe petit sentier s’offre à nous pour rejoindre la Gare. Une voie ferrée devait certainement passer par là il y a quelques années. Nous traversons pour la dernière fois le ruisseau et regagnons l’église. La matinée n’est pas finie, nous allons enchaîner  avec une petite rando à Cherreau. Un petit déplacement en voiture et nous voilà au parking de Cherreau. Au programme un petit parcours de 6 km pour emprunter deux superbes petits sentiers que j’adore. Après un petit passage par l’église nous prenons la direction de Hardouin afin de rejoindre le Gr 235. Magnifique petit sentier où quelques lapins filent à notre approche. Dommage qu’il ne soit pas plus long. Nous contournons La Ferté Bernard et longeons l’hôpital avant de rejoindre la D 323 que nous allons suivre quelques centaines de mètres. Nous remontons ensuite en direction du grand pylône qui domine La Ferté Bernard par un autre très beau chemin creux. A la Sorie nous atteignons le sommet. Il nous reste à descendre par la route pour retrouver notre voiture et rentrer à la maison. Prochaine balade dimanche à Dampierre sur Avre, attention départ de la rando à 08h00.
    Photos Dehault
    Photos Cherreau

     

  • 02/05/2021 Vaupillon

    Dernier dimanche de randonnée dans les environs de La Loupe ! Nous nous retrouvons à la mairie de Vaupillon pour une randonnée de 17 km. La brume est présente et il ne fait pas chaud, il a gelé cette nuit. Nous sommes sept, nous sommes hors la loi ! Nous partons par le lavoir en direction du Champ Seigneur pour emprunter le chemin de La Gaudonnière. Les chaussures sont humides car il y a beaucoup de rosée et l’herbe commence à être haute, le chemin n’est pas entretenu. Nous traversons la route de La Loupe et nous nous dirigeons vers La Floudière puis La Fouardière. Nous longeons le centre équestre et traversons à nouveau la D 928 pour rejoindre l’Etang aux Ânes. Nous empruntons le chemin de La Loupe à Nogent puis bifurquons à gauche pour monter à La Grisonnière. Nous traversons les Grands et Petits Orieux et descendons retrouver l’ancienne voie ferrée. Au Goulet nous empruntons le chemin de César qui va nous amener à Froid Vent. Une longue partie bitumée suit et nous emmène à St Eliph en passant par la Grande et la Petite Butte. Au lavoir, nous retrouvons le chemin du Vaufermé pour revenir sur D 928. Un dernier sentier permet de nous retrouver à l’entrée de Vaupillon où nous retrouvons nos voitures. Balade moyenne, beaucoup de route et paysage peu spectaculaire mais nous n’avions pas trop le choix. Dimanche prochain, nous serons libérés,  nous partirons en vallée de l’Avre pour une randonnée au départ de Dampierre sur Avre avec visite de St Lubin des Joncherets. Attention, départ de la rando à 08h00 !!!
    Photos

     

  • 25/04/2021 Montireau

    Nous sommes encore limités à une zone de 10 km alors ce matin direction Montireau pour une balade de 17 km. Le soleil est présent mais un petit vent frais est de la partie. Nous partons de l’église qui voit son clocher se dégrader de plus en plus et prenons la direction de la Haie en empruntant l’ex GR 35. Le Bois Joli, Touraille se succèdent puis nous gagnons le chemin de César. Quelques dizaines de mètres  avant le chemin de César nous sommes obligés de passer par le champ de blé car le chemin est défoncé et envahi par la boue. Tant pis pour les blés, les tracteurs défoncent les chemins et bien nous piétinons les blés. Nous continuons par le PR du chemin des Demoiselles que nous empruntons en sens inverse et traversons St Victor de Buthon. Après la Thésière nous trouvons la première grimpette du jour pour arriver à Boulay Bijault où nous traversons la D 923. C’est la grande descente vers le ruisseau des Noues suivie de la grande grimpette du jour pour nous retrouver sur la butte de Piclos. Nous sommes sur une grande portion de bitume, environ 2 km. A l’entrée du Vieux Landon nous avons une très belle vue sur l’ancienne gare. Nous retrouvons un sentier qui nous amène au pied de Montlandon. Le lavoir est dans un triste état, il n’y a plus de poisson, il est envahi par les algues. Nous longeons ensuite la D 923 pour retrouver le sentier qui mène à la Boulaise. Magnifique sentier bordé de jacinthes sauvages. Un dernier chemin à emprunter et nous retrouvons la route à l’entrée de Montireau. Fin de la balade du jour. Dimanche prochain la randonnée aura lieu à Vaupillon avant de pouvoir s’évader à nouveau vers des horizons plus lointains.
    Photos

     

  • 18/04/2021 St Victor de Buthon

    Ce matin nous prenons la direction de St Victor de Buthon. Afin de respecter les consignes nous restons en Eure et Loir et à moins de 10 km de notre domicile. Le département de l’Orne nous est interdit pour l’instant, c’est bien dommage ! Nous ne sommes que trois au départ par un beau soleil, pour un parcours vallonné de 17,5 km. Certaines zones à l’ombre sont encore givrées, le thermomètre affiche 1°. Première grimpette pour s’échauffer en direction de la pointe aux canards, les chemins sont propres et secs, quel changement avec dimanche dernier. Après une courte descente nous remontons vers Mont Rousset. A la Veillière un âne nous accueil à la sortie du chemin, nous continuons en direction de la Pajotière. Nous pénétrons dans le bois surplombant le ruisseau de la Beausserie. En bordure du chemin des coupes de bois ont eu lieu dégageant la vue vers la route de La Loupe. Nous arrivons à Houdangeau où nous flirtons avec l’Orne. Nous descendons traverser la Cloche puis une grande côte nous amène au château de la Vignardière puis au calvaire au dessus de St Denis d’Authou. J’en profite pour faire quelques photos pour l’implantation de la signalétique du futur GR 35. Un groupe de sept vététistes nous double sur le chemin de la Côtière. Nous descendons ensuite par les Forges et prenons la direction du moulin à papier. Après avoir traversé la D 923 nous traversons le ruisseau de la Bonne Eau et entamons la montée vers St Victor. Nous regagnons la mare où se trouvent nos voitures. Fin d’une belle balade. Dimanche prochain nous irons à Montireau pour un parcours de 17 km.
    Photos

     

  • 11/04/2021 Rond de Condé

    Nous ne sommes que trois ce matin à nous retrouver au Rond de Condé pour un parcours de 18,2 km. J’ai changé le programme prévu sur le site pour éviter la traversée de Senonches. Bonne décision car nous ne parcourrons que 50 m de goudron. La météo est favorable et nous n’aurons pas une seule goutte d’eau de la matinée et comme nous ne sommes pas sortis de la forêt, le vent ne nous a pas dérangé. Mais de l’eau nous en rencontrerons sur les chemins. Chemins inondés, ruisseaux à traverser avec ou sans passerelles, nous ne nous ennuierons pas. Nous terminerons la randonnée avec les pantalons et chaussures propres mais humides ! Dès les premiers mètres nous traversons notre premier ruisseau par une passerelle improvisée, heureusement qu’elle est là ! Nous continuons à suivre le ruisseau qui est à son niveau maximum jusqu’à la ligne de la Rachée. Nous rejoignons la vallée Biquet pour rejoindre la route de Manou. La descente est raide et glissante pour arriver à la tourbière des Froux. Nous traversons la tourbière par les planches qui sont très glissantes malgré le grillage. La grimpette suivante nous permet de remonter vers la route de Manou où nous empruntons le PR pour revenir à nouveau sur la ligne de la Rachée. Quelques centaines de mètres plus loin nous bifurquons pour aller au rond des Ruelles. Nous repartons une nouvelle fois vers la ligne de la Rachée pour arriver au Rond de Franqueville. Nous descendons ensuite vers le rond du grand Veneur, point bas de la randonnée. Nous attaquons ensuite la partie la moins passionnante, les longues lignes droites, Rond de la fontaine aux Liards, rond de Monsieur. Cette partie nous aura au moins permis de voire deux jeunes chevreuils. Le début du chemin suivant est défoncé par le débardage, nous passons par l’intérieur du bois. Une dernière boucle nous permet de passer au rond de la Hache avant de rejoindre notre terminus, le rond de Condé. Au cours de la balade nous avons fait un petit crochet pour faire le tour d’un superbe petit étang caché au cœur de la forêt. Prochaine ballade dimanche à St Victor de Buthon.

    Photos

  • 04/04/2021 St Maurice St Germain

    Ce matin il fait frais au départ, les bonnets et les gants sont à nouveau de sortie. Nous quittons la place de l’église de St Maurice St Germain et prenons la direction du chemin de la grimpette. Nous traversons St Germain et traversons les champs pour rejoindre la mare de Fontaine Aubert. Deux pêcheurs sont installés au bord. Nous contournons la mare par la gauche et grimpons par le sentier en direction de la forêt de Senonches. Arrivés à la bifurcation avec le chemin de Fontaine Simon nous rebroussons chemin par le deuxième sentier. Nous arrivons au chemin qui passe entre les deux parcelles privées. Ce chemin rural n’est que très rarement entretenu, je profite de la présence d’Alain, conseiller municipal, pour lui demander de faire quelque chose. Nous traversons la D 928 et suivons l’ex GR 35 jusqu’à proximité de Bel Air. Nous traversons ensuite le bois de St Germain pour passer aux Gâtines puis à la Guinière et rejoindre la Bondancière. Les paons ne sont pas de sortie alors nous passons notre chemin. Nous filons maintenant vers les écluses de Boizard mais comme tout le monde les connait nous bifurquons avant. Nous empruntons  le GRP Vallée de l’Eure qui nous amène sur la D 349-2. Au carrefour un quad se promène dans le petit bois en face, celui qui est juste en dessous de la voie ferrée. Nous montons ensuite vers les Petites Boussardières  puis redescendons vers l’Eure pour passer au château des Vaux. La grande barrière du château des Vaux est fermée, l’entrée au site ne se fait que par rendez-vous. Le GRP nous ramène au parking de l’église où nous attendent les voitures. Les chaussures sont propres car nous n’avons pas rencontré de terrai boueux. Il est temps de sortir les gâteaux et le Vouvray pour arroser l’anniversaire de Philippe. En raison des restrictions de déplacement dimanche nous prendrons le départ de la randonnée au rond de Condé.
    Photos

     

  • 31/03/2021 Condé sur Huisne - Bretoncelles

    Ce matin le réveil a sonné de bonne heure car il faut prendre le train à Bretoncelles. Comme les trains sont rares dans cette gare, nous n’avons pas le choix, il faut être à 07h25 sur le quai. Le train est à l’heure et cinq minutes plus tard nous arrivons à destination en gare de Condé sur Huisne. Le soleil n’est pas encore levé et nous commençons notre randonnée de 19,5 km pour retourner à Bretoncelles. Nous commençons par longer le plan d’eau et faisons une grande boucle pour traverser l’Huisne par la passerelle près du centre équestre du Plessis. Ensuite nous prenons la direction de Condeau pour passer à la croix Boudet. Nous retrouvons des chemins empruntés dimanche dernier. Tout au long du parcours nous allons découvrir la nouvelle signalétique mise en place sur les PR. C’est du beau travail ! Nous filons vers Villeray puis St Germain des Grois. Une petite pause pour répondre au téléphone car les affaires de la rando n’attendent pas ! Nous traversons l’huisne une dernière fois par la passerelle du bois Loche et nous commençons la lente montée vers la butte du Noyers. Les chemins sont très secs et nos chaussures resteront propres aujourd’hui. La végétation s’éveille mais les fougères sont toujours grillées. Arrivés à la route de Rémalard, nous entrons dans la forêt de Saussay que nous traversons. Sur la grande ligne les arbres coupés sont alignés. Pas un seul sanglier dans les environs ! Nous arrivons au Val et descendons à Bretoncelles par le moulin d’Arrondeau. Après une halte à la boulangerie nous rejoignons la gare et retrouvons notre voiture. Ce fut une très belle balade par une météo exceptionnelle. Prochaine rando dimanche à Rémalard si Manu le veut bien !

  • 28/03/2021 Condé sur Huisne

    Personne n’a oublié le changement d’heure ce matin ! Nous nous retrouvons au départ de la voie verte pour une ballade de 18,5 km autour de Condé sur Huisne. Le ciel est bleu mais il fait encore un peu frais au départ, 5°. Le soleil va vite réchauffer l’air et nous serons obligés d’enlever une couche en cours de route. Tout au long du parcours nous pourrons découvrir les nouveaux poteaux de signalétique des circuits de randonnée. Nous prenons la direction de Condeau avec un petit arrêt au lavoir à la sortie de Condé. Nous suivons la petite route du cimetière pour passer à la croix Boudet où nous empruntons notre premier sentier. Direction Villeray où nous faisons une petite modification à notre parcours. Nous faisons le détour par le château puis le moulin avant de retrouver notre itinéraire original à l’entrée de St Germain des Grois. Un petit détour par l’église s’impose avant de reprendre notre chemin. Nous traversons l’Huisne au Bois Roche et croisons la voie verte. Nous effectuons une boucle pour visiter les hameaux de la Georgerie, la Masure, la Davillière, la Marnière, la Craponerie et bien d’autres. Tout cela nous amène à la Chaussée et à sa chapelle ! Nous continuons notre route par la Foucaudière puis la Haie et prenons la direction du Carrefour où nous remarquons une vache morte qui attend son transport vers l’équarrissage. Nous traversons ensuite la Corbionne et la route de Bretoncelles pour remonter par le petit sentier qui nous mène à Rivray. Après un petit arrêt vers deux magnifiques chevaux nous reprenons notre route et descendons pour passer sous la voie ferrée en empruntant le petit tunnel. Nous prenons le chemin en face pour traverser à nouveau la Corbionne. Le chemin est comme d’habitude très boueux, dommage pour nos chaussures qui étaient restées propres jusqu’ici. Une fois sortis du bourbier nous bifurquons à gauche pour revenir à la Haute Roche et rejoindre la voie verte. Le parking est en vue, de nombreuses voitures sont là, les gens sont venus s’aérer, même quelques parisiens ! Un cake à la raclette et au bacon nous attend ainsi que du cidre. Prochaine balade mercredi entre Condé sur Huisne et Bretoncelles après un petit voyage en train.

    Photos

  • 21/03/2021 Ceton

    Me voici de retour à Ceton pour faire découvrir les environs à mes camarades. Nous sommes six à quitter le parking de la Poste à 08h15. Le temps est très brumeux et nous ne verrons pas le soleil de la matinée. Au programme un parcours de 18 km, le prieuré St-Pierre-ès-Liens. Ce parcours est très beau dans ce sens avec de magnifiques vues qui seront malheureusement limitées aujourd’hui. Nous quittons Ceton par la route des Etilleux. Nous nous retrouvons rapidement sur la passerelle près de la D 136. La passerelle est faite en palettes et le plancher commence à vieillir. Il faudra bientôt penser à la rénover. Les chemins sont en bon état à l’exception de quelques passages. Une belle grimpette se présenta à nous pour aller aux Jouvetteries. Avant la Patrière les poteaux en béton qui forme une passerelle sont aujourd’hui hors d’eau et nous en profitons. Peu avant les Vignes, nous bifurquons à gauche. La vue sur la vallée de l’Huisne est bouchée, dommage. Un peu plus loin nous nous faisons discrets car les daims sont là ! Il y en a beaucoup moins que la dernière fois mais nous en profitons quand même, ils sont superbes. Nous attaquons la descente vers le moulin de Neuville et passons au Tuyau. Nous arrivons au Pressoir où se trouve une très belle demeure mais quel dommage qu’il y ai quelques extensions en bois clair. La route nous emmène au gîte de la Petite Motte qui est rempli de parisiens puis à la Fournière. Depuis le bas du chemin j’aperçois  la passerelle sur la Maroisse, elle aussi a l’air bien fatiguée mais nous n’y passerons pas aujourd’hui. Nous bifurquons vers le Vau Gelé pour regagner Ceton. Nous contournons l’étang par l’Aitre et traversons la Maroisse qui alimente l’étang. Après un passage au lavoir nous filons vers la mairie puis un dernier détour par le lavoir du centre ville et nous retrouvons notre voiture sur la parking de la Poste. Un petit marché du dimanche matin est installé. Il nous reste à déguster la brioche que nous a préparé Marie Pierre ! Prochaine randonnée dimanche à Condé sur Huisne.

    Photos

  • Randonnée Bleue Verte Jaune

    La randonnée Bleue Verte Jaune, Le Mont St Michel - Donville est programmée le 20/06/2021.

    Espérons qu'elle pourra se dérouler!

    Consultez la page dédiée à cette randonnée dans le menu de droite.

    Bonne randonnée

  • 17/03/2021 La Perrière

    Ce matin il y avait trois autres volontaires pour venir randonner avec nous à La Perrière. Le circuit du jour est un parcours que j’ai tracé au départ de Pervenchères mais nous le démarrons aujourd’hui de La Perrière. Au programme 24 km que je vais modifier car le refuge SPA est fermé pour raison sanitaire mais en fin de randonnée nous ferons la visite des petites ruelles de La Perrière. Il fait beau ce matin et nous quittons le parking pour rejoindre La Perronnerie que nous contournons puisque la traversée est interdite. Nous suivons le chemin du Mont St Michel, à ne pas confondre avec le GR 22. Nous passons ensuite au manoir de Soisay, lui aussi fermé ! Au loin, nous apercevons le village de Montgaudry que nous contournons. Nous retrouvons le GR 22 pour traverser le Tertre, magnifique ferme, certainement un ancien relais de poste. Nous sommes sur les hauteurs et avons de magnifiques points de vue sur la région. Nous quittons le GR 22 qui lui part vers le forêt de Perseigne. Nous descendons dans la vallée et passons près de la source de l’Orne Saosnoise. La route nous amène à la Haute crête où nous empruntons un superbe petit chemin creux. A la sortie du chemin, nous sommes à l’entrée du grand refuge de la SPA. La barrière est fermée car le site ne peut pas se visiter à cause du Covid. Nous longeons quelques prairies où se trouvent quelques chevaux à adopter et arrivons au chêne de la Lambonnière. Nous faisons le détour par la mare pour aller admirer ce chêne, nu pour l’instant. Nous continuons par le sentier, très boueux par endroit mais pas de quoi nous décourager. Nous arrivons à l’étang de Pervenchère que nous contournons aujourd’hui par la gauche pour changer un peu. Nous repérons au bord de l’étang les bancs où nous avions pique niqués le 06/092015 lors de notre Tour de Collines du Perche, étape 6. Que de souvenir ! Après la traversée du bourg, la longue route nous amène au manoir de Blavou. La route continue et nous voici à l’oratoire St Jacques. Nous retrouvons enfin un petit chemin après 3 km de bitume pour nous retrouver à la Fleuterie. Dernière grande partie de route, 1.5 km, pour rejoindre aller au carrefour avec la D 275 où un petit sentier nous attend. Nous apercevons l’église de La Perrière devant nous mais il nous faut descendre traverser le ruisseau de Clinchamps par la passerelle. Il nous reste une belle grimpette, la seule de la journée, pour rejoindre La Perrière. Un petit complément au programme, nous allons visiter les ruelles du village et passer par le point de vue. Après une petite visite dans l’église nous rejoignons nos voitures pour repartir vers La Loupe. Prochaine randonnée dimanche à Ceton si Manu et Jeannot nous y autorisent. Nous en saurons plus jeudi soir !!!

  • 14/03/2021 Néron

    Aujourd’hui destination Néron pour une balade de 18 km. Il y a trois ans que je ne suis pas venu sur ce parcours. La météo est favorable, pas de pluie au programme. Nous sommes sept à nous retrouver devant l’église de Néron. Nous partons par le chemin des sources où nous traversons le ruisseau de Vacheresses par la passerelle et nous attaquons tout de suite une des rares grimpettes du jour. Les chemins sont en excellent état, les chaussures ne vont pas trop se salir. Nous traversons le bois de Néron par de charmantes allées puis c’est au tour du bois de Feucherolles de nous accueillir. Nous longeons le ruisseau de Vacheresses jusqu’au centre équestre le Shetland. Tous les chevaux sont dans le lit du ruisseau occupés à brouter l’herbe fraiche. Nous contournons le centre équestre et rejoignons le haut de Néron par le chemin du coteau. Nous attaquons maintenant une partie au milieu des champs, passage par la vallée Vaudron et une longue ligne droite qui nous amène près de Vacheresses les Basses. Nous contournons le village pour pouvoir le traverser et profiter de la vue. Nous longeons une nouvelle fois le ruisseau de Vacheresses et passons devant le manoir puis l’église mairie. Il est temps d’attaquer la dernière grimpette du jour pour rejoindre le plateau. De nouvelles plantations sont en cours, certainement des fruitiers, pour remplacer de grands champs de maïs. Nous descendons ensuite vers Néron par le petit Vau. La sente aux ânes nous attend, l’âne aussi et nous nous retrouvons une nouvelle fois au bord du ruisseau. Nous le longeons jusqu’à la passerelle puis nous prenons la direction du lavoir, dernière visite du jour. Les voitures sont proches et c’est déjà la fin de la randonnée. Prochaine balade mercredi à Pervenchères, mais nous prendrons le départ à La Perrière à 08h00. Qu’on se le dise !!!

  • 10/03/2021 St Georges sur Eure

    Nous partons à la fraiche en direction de St Georges sur Eure pour une randonnée de 18 km environ. La balade se fera autour des étangs de St Georges et au bord de l’Eure. Nous suivons au départ le GRP Vallée de l’Eure jusqu’au moulin d’Andrevilliers. Premier changement de programme, nous traversons l’Eure par la passerelle et prenons la direction de l’arrêt SNCF de La Taye. Une petite halte à la stèle Jean Moulin et nous nous retrouvons sur le parcours d’origine. Nous passons entre les étangs et arrivons au Pont Tranchefétu. Pour l’instant pas besoin du masque, nous sommes seuls sur les chemins. Nous allons être gâtés par les animaux aujourd’hui. Beaucoup de canards, des poules d’eau, des hérons, un paon et même des kangourous. Peu après Mont les Tertres nous quittons le GRP pour rejoindre le moulin de Guervilliers puis rejoindre l’entrée de Fontenay sur Eure. Nous empruntons la grande passerelle pour retrouver un petit sentier au bord de l’Eure. Je vais d’ailleurs modifier mes parcours pour éviter cette passerelle, j’ai trouvé un autre chemin. Après quelques centaines de mètres nous traversons à nouveau l’Eure et retrouvons le GR 6555 Ouest. Nous le suivons maintenant jusqu’à l’arrière du Golf de Spoir. Nous contournons le parc et arrivons au château Boulard à Spoir. Un paon est là pour nous accueillir et surprise, cinq kangourous se promènent dans le parc. La vue sur la château est superbe ! Nous empruntons à nouveau le Gr 655 Ouest en sens inverse et je repère un nouveau chemin qui viendra améliorer mon parcours lors d’un prochain passage. Nous passons par les ruines du moulin de Pré et arrivons au centre équestre. Nous restons sur le Gr jusqu’à Mont les tertres. A l’entrée de Pont Tranchefétu nouveau changement de programme ! Nous empruntons le pont qui est en réfection et rejoignons l’usine Sensas où nous nous retrouvons sur le sentier bordé de petits panneaux expliquant les différents arbres rencontrés. C’est à ce moment qu’un vol d’oies nous survol, superbe ! A la Taye nous descendons vers l’étang pour le contourner par la rive gauche. La voiture est là, il est temps de rentrer pour déguster une Coule Douce en guise d’apéro !!! Prochaine balade dimanche à Néron.

  • 07/03/2021 La Loupe

    Bonnets et gants sont à nouveau de sortie ce matin. Les toits et l’herbe sont blanchis par le gel. Nous sommes six courageux à nous élancer à La Loupe pour une balade de 19 km. Le masque est dans la poche car nous allons fréquenter certaines rues de La Loupe. Bien sûr le parcours n’a pas beaucoup d’intérêt mais il y a bien longtemps que nous n’avons pas fréquenté les chemins de La Loupe à part pendant le confinement. C’est aussi l’occasion de faire découvrir ce qui sera peut être prochainement le parcours urbain de La Loupe, si l’équipe municipale le souhaite. A 08h15 nous quittons le parking de la place de 8 mai et nous nous dirigeons vers l’étang du Gaslou (Gallou). Nous faisons ensuite le tour du château et prenons la direction de la Glonnerie. Après un passage à la Grande Sergenterie nous apercevons trois chevreuils qui profitent du premier week-end sans chasseurs. Après la petite c’est la Grande Sergenterie que nous traversons. Quelques coups de sifflets pour faire un petit coucou à Simone et nous continuons notre chemin. Nous filons vers les Petits Pavillons et prenons la direction de St Eliph. Après être passé près de chez ma « jumelle » nous nous retrouvons au lavoir qui aurait besoin d’une petite restauration, le toit s’affaisse de plus en plus. Le chemin nous amène au Vaufermé puis sur la route de Nogent et nous permet d'observer deux nouveaux chevreuils. Nous remontons le chemin du Goulet pour rejoindre la voie douce et revenir sur La Loupe. Un petit passage vers le terrain de foot que nous contournons par le sentier qui longe le ruisseau puis nous gagnons le bois de La Loupe. Passage successifs au château d’eau , à l’hôpital et nous voici à l’église. Après une petite pause vers la plaque commémoratrice du bombardement de La Loupe nous regagnons le parking. Il est 11h30, c’est la fin de notre balade. Peu de photos aujourd’hui ! Prochaine balade mercredi à St Georges sur Eure et dimanche à Néron.

    Photos

  • 03/03/2021 Les Genettes

    Ce matin nous prenons la direction des Genettes pour une belle randonnée de 19 km. Il fait un peu frais au départ mais la température va rapidement monter. Beaucoup de chemins de cette randonnée sont connus car nous les avons parcourus lors de la randonnée Jean Gabin aux Aspres. Les chemins aujourd’hui seront en bon état à l’exception de rares passages humides. Nous nous garons sur le parking des Fossés le Roy et prenons la direction de la Mullerie après avoir traversé l’Iton. Nous rejoignons ensuite la forêt domaniale de Moulins – Bonsmoulins. Nous longeons la piste d’entrainement du Haras des Beslières, lieu d’entrainement de grands cracks, l’un des 4 haras de Sébastien Guarato. Nous contournons le haras par la Basse Corne et prenons la direction de Bonsmoulins. Après avoir jeté un coup d’œil aux ruines de l’ancien château fort nous traversons le village et faisons une boucle pour nous rendre à la fontaine St Clair, petite fontaine au milieu des champs. De la fontaine nous avons un magnifique panorama et une très belle vue sur Moulins la Marche. Nous empruntons le sentier en direction du Coudray où nous attend une ligne droite bitumée d’un kilomètre déjà fréquentée par le passé. Cette route se termine par une belle côte nous donnant accès la forêt domaniale du Perche et de la Trappe. Nous sommes juste derrière l’abbaye de la Trappe et nous montons vers Notre Dame de la Confiance. Le chemin est comme d’habitude très humide et se modifie à chaque passage. Il ne faut pas louper le sentier qui monte vers le sommet ! Après la descente nous traversons la D 930 et suivons le sentier en direction des Barres, très beau passage !  Nous rejoignons le bord de l’Iton au Creux de l’Ours et le suivrons jusqu’à l’arrivée. Une petite visite des fossés le Roy et nous reprenons la route en direction de La Loupe. Prochaine balade dimanche à La Loupe, n’oubliez pas votre masque car nous allons marcher en ville !!!

  • 28/02/2021 L'Hôme Chamondot

    Ce matin la fraicheur est de retour alors les vêtements chauds sont de nouveau de sortie. Il y a deux ans et demi que je ne suis pas venu randonner à L’Hôme Chamondot. Nous nous retrouvons sur le parking de la mairie, nous ne manquons pas de place. Le temps est brumeux mais il va s’éclaircir au fur et à mesure de la randonnée. Nous traversons le village et prenons la direction de la Grouettière par un chemin que je n’ai jamais utilisé. A notre arrivée sur la petite route nous rencontrons un couple de vététistes en balade. Après avoir traversé la Jambée nous prenons le chemin qui mène aux grands herbages puis au Mont Huchet. De nombreux chevreuils sont présents aujourd’hui. Quelques centaines de mètres après Mont Huchet nous passons près d’un groupe d’ânes. Nous faisons une pause pour les caresser. Seuls une ânesse et son petit restent en retrait. C’est une belle rencontre. Nous reprenons notre route et descendons vers les ruines du château de Gannes. L’étang est vide mais nous faisons quand même le tour du château. La montée suivante nous amène à la Boutonnerie où nous retrouvons beaucoup d’animaux. Faisans, biquette, lamas, c’est l’arche ne Noé. La route nous amène à la Sellerie où nous attaquons le bois de Charencey. Le chemin rural de la Chauffetière à Marchainville est peu entretenu et disparait progressivement. Ce n’est pas grave, nous allons suivre la trace GPS et faire du tout terrain pendant près d’un kilomètre avant de retrouver un véritable chemin. Bien sûr il y a eu quelques chutes dans cette partie sauvage ! Encore des chevreuils en promenade ! Au kilomètre huit, tout s’arrange et la progression normale reprend. A la sortie du bis nous croisons le GR 22 qui arrive de St Maurice les Charençay. Un petit arrêt s’impose au chemin de la Champagne pour admirer les sculptures métalliques de Jean Alexandre DELATTRE. Nous desendons ensuite à la Basse Solière pour prendre le chemin du retour. Passage vers les deux châteaux du jour, Brotz et Miserai avant de rejoindre la brasserie du Perche. Encore une pause pour visiter les lieux. Nous y reviendrons aux beaux jours pour pique-niquer, visiter la brasserie et déguster le breuvage local. Le gîte est plein, tout le monde dort ! Il nous reste à suivre le GR 22 pour remonter vers l’arrivée. Nous croisons quelques chasseurs et encore une fois, un chien nous suit jusqu’à l’arrivée. Nous retrouvons nos voitures sous un beau soleil. Prochaine rando dimanche à La Loupe pour une balade de 19 km.
    Photos

     

  • 25/02/2021 Ceton

    Ce matin, fini les vêtements d’hiver, il fait beau alors nous allons randonner légers. La destination du jour c’est Ceton. Au programme un parcours de 18 km, le prieuré St-Pierre-ès-Liens, que je vais parcourir en sens inverse pour changer un peu. Ce parcours est très beau dans ce sens avec de magnifiques vues. Nous quittons Ceton au lever du soleil par la route des Etilleux. En passant près de la Percherie nous nous arrêtons pour regarder un trotteur à l’entrainement. De la signalétique et du nouveau balisage ont été installé sur le parcours. Les circuits ont été numérotés, bravo ! Nous nous retrouvons rapidement sur la passerelle près de la D 136. La passerelle est faite en palettes et le plancher commence à vieillir. Il faudra bientôt penser à la rénover. Les chemins sont boueux mais c’est très beau de randonner dans la boue. Si l’on ne souhaite pas salir ses chaussures ni son pantalon en randonnée, il faut acheter un tapis roulant et marcher à la maison. Une belle grimpette se présente à nous pour aller aux Jouvetteries. Avant la Patrière les poteaux en béton qui forme une passerelle sont noyés, un détour s’impose. Beaucoup de chevreuils sont en balade aujourd’hui mais ils sont tellement rapides que je n’ai pas le temps de les prendre en photo. Peu avant les Vignes, nous bifurquons à gauche. La vue sur la vallée de l’Huisne est superbe. Un peu plus loin nous nous faisons discrets car les daims sont là ! Un petit troupeau d’une vingtaine de daims. Hélas, difficile de les photographier correctement eux aussi car il y a beaucoup de branchage. Nous en profitons quand même, ils sont superbes. Nous attaquons la descente vers le moulin de Neuville et passons au Tuyau. Encore un chevreuil qui s’enfuit ! Nous continuons notre chemin avec sur notre gauche de très belles vues jusqu’aux Etilleux. Nous arrivons au Pressoir où se trouve une très belle demeure mais quel dommage qu’il y ai quelques extensions en bois clair. La route nous emmène au gîte de la Petite Motte puis à la Fournière. Depuis le bas du chemin j’aperçois  la passerelle sur la Maroisse, elle aussi a l’air bien fatiguée mais nous n’y passerons pas aujourd’hui. Nous bifurquons vers le Vau Gelé pour regagner Ceton. Nous contournons l’étang par l’Aitre et traversons la Maroisse qui alimente l’étang. Après un passage au lavoir nous filons vers la mairie où je fais un petit arrêt pour aller parler de la signalétique et récupérer le dernier plan en couleur des parcours. Un dernier détour par le lavoir du centre ville et nous retrouvons notre voiture sur la parking de la Poste. Je reviendrai prochainement faire ce parcours un dimanche avec mes camarades de randonnée car il est très beau. Prochaine balade dimanche à l’Hôme Chamondot à 08h15.

  • 21/02/2021 Moutiers au Perche

    Le printemps est en avance, il fait très beau et nous allons en profiter sur un beau parcours de 18 km autour de Moutiers au Perche. Bien sûr nous nous attendions à rencontrer beaucoup de boue sur notre chemin mais tout s’est bien passé, il y en avait moins que prévu. Nous sommes neuf, ce matin à prendre le départ au bord de la Corbionne. Le parcours sera vallonné avec trois belles grimpettes. Nous commençons par rejoindre le sommet du Mont Harout sans oublier de passer par l’église de Moutiers. De quoi faire monter la température du moteur. ! C’est au sommet de la bosse que nous verrons les deux seuls chevreuils de la matinée. Mais où est le gibier ? Nous descendons vers la Corbionne après avoir traversé la route de Longny et retrouvons le charmant petit étang. Par la petite route nous gagnons l’Hôtel Provost où nous entrons dans le bois de Voré. Au sommet du chemin nous bifurquons à droite pour rejoindre la route du Mage près de l’Hôtel aux Agneaux. Nous contournons la ligne de Vendôme qui est privée en empruntant le chemin rural de Nogent le Rotrou à Longny. Après une ligne droite d’un kilomètre nous attaquons la descente vers Freulemont. Nous profitons de la vue sur le château de Guilbault pendant qu’il n’y a pas de feuilles aux arbres. A Ronne, nous faisons une petite halte pour admirer la rénovation des bâtiments. Avant les Haies nous rencontrons quelques motos  qui font des allers-retours dans un chemin que je n’ai jamais fréquenté. Après vérification, il est privé, je n’irai donc jamais ! C’est déjà la dernière grimpette du jour par un sentier peu fréquenté dont une partie n’est pas sur les cartes. Nous voici sur la route du Libérot que nous traversons rapidement avant de retrouver la forêt. Nous empruntons un nouveau chemin, emprunté depuis peu par le Tour de Collines du Perche. J’en profite pour remettre en état le panneau indicateur indiquant la bifurcation vers ce nouveau chemin qui lui aussi n’est pas sur les cartes. Un gros arbre est en travers du chemin mais nous le contournons  facilement. Nous amorçons la descente en contournant le gîte Perch’Orizon de la Louveterie. A l’Hôtel Grosset nous prenons la route pour retrouver le petit sentier qui nous amène au lavoir. Un petit arrêt au pont sur la Corbionne et nous retrouvons nos voitures. Prochaine balade jeudi à Ceton puis dimanche à L’Hôme Chamondot avec un passage à la brasserie du Perche qui sera malheureusement fermée, mais nous viendrons y pique-niquer aux beaux jours.

    Photos

  • 14/02/2021 Maison Maugis

    Ce matin direction Maison Maugis par des très belles routes, sèches et en très bon état. Cela nous change de La Loupe où nous avons l’impression de vivre sur la banquise ! Le thermomètre affiche -5°, rien de grave, nous avons déjà vu pire ! Le soleil est présent, ce sera une très belle matinée. Nous quittons le pont des Planches pour rejoindre le GR 22 en direction de Paris. Un petit détour par le château et nous voici dans les chemins qui aujourd’hui seront parfaits. De la neige poudreuse tout le long, un régal pour la randonnée. Un avantage, chaussures et pantalons vont rester propres. Très peu de routes au programme, que de magnifiques sentiers. Après deux kilomètres nous quittons le GR 22 pour descendre vers la voie verte par un sentier que j’emprunte pour la première fois. Il mérite d’être découvert ! Nous traversons la Deniserie et nous voici sur la voie verte. Elle est bien calme ce matin ! Nous n’y restons qu’un kilomètre et bifurquons vers la Fouquelière . Un secteur de route pour rejoindre le Verger où nous faisons une petite pause. Une chienne veut nous suivre, sa maitresse s’égosille pour qu’elle revienne. La chienne s’appelle « Loupiotte ». Nous nous arrêtons le temps que Mario l’attrape et la ramène à sa maitresse. Nous prenons le chemin qui longe la route et nous rencontrons quelques chasseurs en poste le long du bois au pied du Mont Ligeon. Décidément, c’est la journée des chiens ! Le chien d’un chasseur nous colle aux basques pendant un bon kilomètre. Nous passons près du camping où nous croisons deux randonneurs que nous reverrons un peu plus tard. Les petits chemins creux nous amènent à l’entrée de la Chapelle Montligeon. Nous passons par la basilique et revenons à l’église pour rejoindre le GR 22 et attaquer la grimpette du jour, le chemin du Chateauroux. Au sommet nous continuons vers Le Courthenou, charmant hameau. Nous suivons le GR 22 qui est bien enneigé. Nous croisons de nouveau nos randonneurs vus vers le camping. Nous voici dans la longue ligne droite, la route forestière de Maison Maugis. Cette ligne droite est déprimante mais nous n »y restons pas longtemps. J’emprunte toujours un des deux chemins qui descendent vers la vallée pour rejoindre Maison Maugis, c’est beaucoup plus beau. Aujourd’hui nous descendons par la Butte. Le sous bois va bientôt être tout bleu, les jacinthes sauvages sont prêtes à fleurir. Les chemins creux nous ramènent  sur la GR 22 pour retrouver Maison Maugis. Très beau parcours de 18 km par un temps magnifique. Prochaine balade dimanche prochain à Moutiers. Attention, nouvel horaire, départ à 08h15 !!!
    Photos

     

  • 09/02/2021 St Anne

    Aujourd’hui direction la Mayenne pour randonner au départ de la chapelle Ste Anne près de Champfrémont. Superbe site pour démarrer une randonnée, tables de pique-nique, gîte étape… Le but de cette randonnée est le belvédère du Mont des Avaloirs, point culminant de l’Ouest de la France. Il fait -3° au départ et la température ne bougera pas de la matinée. On se croirait presque en Bretagne, il y a des calvaires un peu partout ! Nous quittons Ste Anne par le chemin des écoliers, il n’est pas sur les cartes mais il nous propose de magnifiques vues. Aujourd’hui  la vue est un peu limitée mais nous reviendrons par une belle journée ensoleillée pour en profiter pleinement.  Les chemins sont gras et ça ne va pas s’améliorer dans la forêt, nous allons patauger dans la boue. Ici aussi les feuillus disparaissent pour laisser la place à des résineux, les Douglas. C’est comme dans le Morvan et dans bien d’autres forêts. C’est plus rentable, bisness is bisness ! Nous retrouvons le GR 22 C  et le GRP du Tour de la Mayenne Profonde que nous allons suivre jusqu’au point culminant. Le chemin de la procession nous amène à la route du belvédère. Nous somme sur le toit de l’Ouest, le Mont des Avaloirs! Il nous reste à grimper les escaliers pour accéder au sommet du belvédère. La météo n’est pas favorable ! Dommage car la vue est splendide à 360°. Nous y reviendrons, c’est promis ! Je change mon parcours pour le retour car nous avons assez pataugé dans la boue. Nous rejoindrons notre parcours initial en empruntant un PR que je viens de repérer. C’est en majorité de la route mais il y a de très beaux points de vue. Nous retrouvons notre parcours prévu au Maquis de Courtemiche où nous faisons une petite pause. Nous passons ensuite au moulin de la Sourdière où se trouve la stèle en mémoire des deux jeunes maquisards qui ont été fusillés. Nous arrivons ensuite à l’étang communal et au verger conservatoire. L’arrivée est proche, nous apercevons la chapelle. Un petit passage vers le gîte étape et nous retrouvons la voiture. Après un changement de tenue et de chaussures, nous piqueniquons au chaud dans la voiture. Il est temps de rentrer à La Loupe avant que la neige n’arrive. Prochaine balade dimanche à Maisons Maugis.

  • 07/02/2021 St Ange

    Nous quittons La Loupe sous la pluie mais ma météo me dit que ce sera plus calme à St Ange, faibles chutes de neige au programme. Effectivement pas une goutte au parking de St Ange. Nous sommes cinq à prendre le départ pour environ 18 km autour de la vallée de la Blaise dont seulement deux de bitume. Pendant 1 ou 2 minutes quelques petits flocons tombent alors que nous montons vers le Tartre pour rejoindre notre premier chemin. Nous empruntons le futur GRP pour rejoindre Torçay. Après avoir traversé le village nous prenons la direction de la forêt de Chateauneuf pour contourner le bois aux Clercs par le petit sentier en fond de vallée. Nous traversons la D 113 et prenons la direction du calvaire qui surplombe Fontaine les Ribouts. Un pylône de téléphonie est en construction. Nous descendons vers Saulnières par le sentier qui surplombe la vallée de la Blaise. Je préfère ce sentier au GR car nous avons une très belle vue sur la vallée. Le niveau de la Blaise est très haut à Saulnières ! Nous faisons le tour du parc aménagé sur le site des anciennes forges et traversons la commune puis prenons le chemin du buisson Maloux. Une grosse averse de neige s’abat sur nous pendant toute la montée vers la D 20. La tempête passée nous redescendons vers la Blaise en traversant le bois de la Garenne. Nous traversons Fontaine les Ribouts et rejoignons le chemin creux qui remonte sur le coteau. Nous retrouvons l’Ex GR 351 et faisons un petit détour en dehors de la randonnée prévue. Nous allons visiter, comme à chacun de nos passages sur ce chemin, la mariette, grand oratoire dédié à St Jacques. Contrairement à ce que dit l’article il y a une porte ! Dommage qu’il n’y ai plus trace du château médiéval qui était tout proche. Nous reprenons notre route et filons vers le moulin de Torçay. Nous suivons l’ex GR 351 qui emprunte la vallée de la Blaise, longeons l’étang pour retrouver tout au bout le troupeau de vaches Highland, le cheptel s’est agrandi ! Au moulin de Mongneau nous empruntons la passerelle sous les aboiements habituels des chiens. Le petit sentier est en partie inondé mais le passage est possible. Après un passage à l’église de St Ange nous retrouvons nos voitures. C'était un très beau parcours! Prochaine ballade mardi à St Anne (53) puis dimanche prochain à Maisons Maugis (61).
    Photos

     

  • 04/02/2021 La Ferté Vidame

    Ce matin le temps est humide pour le départ de notre randonnée à La Ferté Vidame. Nous aurons droit à une petite pluie pendant tout le parcours mais pas de quoi nous décourager. Nous quittons le rond Victoire et prenons la direction de Pipe Souris. Nous passons près de l’hippodrome et suivons la route sur deux kilomètres jusqu’à l’étang de Prémoteux. Enfin un chemin ! Comme tous les chemins du jour, il est très humide et bien gras ! Nous arrivons aux Loges où nous attaquons une longue portion de route. Nous traversons La Chapelle-Fortin et empruntons la D 317.1 pour rejoindre le sentier du Tour de Collines du Perche. C’est la fin de 4,5 km de route, ouf ! Direction le Haut Coudray puis la chapelle de Réveillon et son lavoir. Nous faisons demi-tour et suivons le ruisseau de Buternay jusqu’à l’étang. Il y a beaucoup d’eau qui s’échappe du déversoir et cela forme une belle cascade. Nous continuons jusqu’à l’étang neuf et rejoignons la ligne de Montpensier , une longue ligne droite qui n’en finit pas. Avant de rejoindre l’arrivée nous nous engageons sur le sentier de la forêt humide des Mousseuses. Elle porte très bien son nom en cette saison. Nous n’irons pas loin car tout est inondé, il faut des cuissardes pour passer. Nous faisons demi-tour et essayons d’emprunter la deuxième partie de ce sentier mais sans succès. Nous y reviendront en été. Randonnée peu passionnante, trop de routes pour moi aujourd’hui, mais nous n’avons pas le choix car toute la forêt est privée et il y a très peu de chemins autorisés à la randonnée. Prochaine balade dimanche à St Ange.

    Photos

  • 31/01/2021 Vichères

    Nous sommes cinq à nous retrouver à Vichères. Ma météo avait raison nous n’aurons pas une goutte de pluie ce matin. C’est l’heure de pointe à Vichères, il n’y a presque plus de place sur le parking ! Le clocher sonne les 08h30 et nous nous élançons en direction du Ruisseau pour une balade de 18 km très vallonnée. Les chemins seront très gras et humides mais c’est un grand plaisir de s’y promener. Première grimpette en direction de Beauchêne mais nous bifurquerons avant pour traverser la route de Nogent et prendre le chemin au milieu des champs. A l’Echo nous traversons à nouveau la D 955 et empruntons le PR pour surplomber le manoir de la Manorière. La descente nous amène sur la passerelle de la Berthe et à la Petite Vove. La côte qui mène à la Grande Vove est là, elle est raide et certains souffrent. Nous quittons la route pour le chemin qui descend vers la Sorie. Deux coureurs à pied nous doublent, il y a du monde en balade ce matin. Une longue côte se présente pour rejoindre l’Archage. Au carrefour des chemins nous tournons à droite en direction de Rougemont. La côte est raide et le chemin très gras, ça patine ! Nous n’irons pas au sommet de Rougemont, tout le monde connait ! Nous descendons par la route pour traverser à nouveau la Berthe, nous somme proche de la source. Encore une grimpette pour arriver au château Oursières. Un petit arrêt pour les photos et nous repartons. Après le Tertre nous descendons à nouveau vers la Berthe, la petite cascade est à nouveau visible. Nous allons maintenant la longer jusqu’à Vichères. Le chemin qui a été empierré es noyé sur environ 50m. Nous croisons sur le bord une dame bloquée qui n’ose pas avancer. Nous voici à l’étang et son lavoir. Nous contournons l’étang par la gauche pour aller emprunter la petite passerelle. Quelques bernaches sont présentes ! Nous passons près de la stèle de l’aviateur américain et partons pour une dernière boucle, celle de la variante du PR pour emprunter la côte la plus raide du jour. Les palpitants sont montés dans les tours. A notre arrivée à Vichères nous rejoignons un groupe de randonneurs qui viennent de faire un parcours de 12 km. Le clocher sonne les 12 coups de midi quand nous quittons Vichères. Prochaine balade mercredi à la Ferté Vidame puis dimanche à St Ange.
    Photos

     

  • 24/01/2021 Neuilly sur Eure

    08h30, l’église de Neuilly sur Eure sonne le départ. Il fait frais, 1° ! Le soleil commence à apparaitre dans un magnifique ciel rougeâtre. Nous quittons le parking de l’école et rejoignons le chemin des Arpents, long chemin tout droit. Les champs sont entièrement givrés et les chemins très gelés ce qui nous évite de marcher dans la boue. Après notre passage à Launay nous nous dirigeons vers la Fortinière, élevage de moutons. Nous entrons dans le bois, une partie du chemin est transformée en ruisseau mais le passage est facile. Nous passons à l’élevage de chevaux du chêne d’Auvilliers et descendons vers la Bruyère de la Lande. Nous rencontrons quelques chasseurs près du pylône et de la déchetterie et traversons le bois de Neuilly pour rejoindre la route de la Ferté Vidame. Au Rond des Hussards nous virons à droite pour suivre le PR au moment ou la neige commence à tomber. Elle teint et le chemin commence à blanchir. Quand nous sortons de la forêt la route de la Tuilerie est toute blanche, attention aux chutes  car des flaques d’eau gelées sont recouvertes de neige. Nous descendons ensuite vers Hérissé pour emprunter la passerelle. Il y a de plus en plus de neige sur le chemin, environ 3 cm. Nous traversons l’Ecottay et descendons vers les Ferrettes, la route est toute blanche et peu de voitures circulent. Nous rejoignons l’entrée de Neuilly et bifurquons pour rejoindre le vannage de l’Eure. Le niveau d’eau est élevé et le bout de la passerelle est légèrement inondé. Nous longeons le lavoir, la pelouse est noyée sur la gauche mais il y a un passage. Nous retrouvons le parking au moment où la neige cesse de tomber, la voiture toute blanche. Un petit nettoyage avant de repartir prudemment vers La Loupe où le chasse-neige est en action. Prochaine balade dimanche à Vichères.
    Photos

     

  • 13/01/2021 Bretoncelles - La Loupe

    La matinée commence par un petit voyage en train pour nous rendre à Bretoncelles. Au programme du jour, une petite randonnée de 19 km pour revenir  à La Loupe. La température est idéale, le ciel est gris mais il ne pleut pas ! Le train est exceptionnellement à l’heure, nous arrivons à Bretoncelles à 09h08. Nous partons par la route de La Loupe pour rejoindre le chemin de La Voie et attaquer la montée vers La Frou de La Godefraise. Les chemins sont humides, gras et boueux mais cela fait le charme de la randonnée. Nous sommes sur le sommet de la butte où souffle un petit vent frais. Nous descendons à La Dougère pour remonter à la Louveterie. La route et un petit sentier nous amène à La Beaudorière où nous empruntons le sentier en direction de La Madeleine Bouvet. Quelques mètres après la carrière nous croisons un groupe de six randonneurs des Sentiers du Perche en vadrouille dans le coin. Après une petite pause pour discuter nous repartons en direction de La Madeleine Bouvet. Nous montons à La Pestière et prenons la direction de la Nouebernon. Nous traversons la Régeollière, hameau toujours aussi beau. Maintenant il nous faut descendre vers le Moulin Viel par le sentier privé mais autorisé aux marcheurs. Au Moulin Viel nous traversons la Donnette puis empruntons le tunnel sous la voie ferrée. Le sentier est barré par un gros arbre puis devient impraticable car il n’est pas entretenu. La montée se fait dans le bois où là aussi il y a beaucoup d’arbres à terre. A La Truellerie nous empruntons notre dernier chemin pour arriver à La Chauffetière. Après, il n’y a plus de chemin pour rejoindre La Loupe, que du bitume, dommage !!! Arrivés au cimetière du Plessis nous croisons Emmanuelle qui fait sont footing. Nous nous arrêtons quelques minutes pour prendre de ses nouvelles. Le chemin vert nous amène à la maison, c’est la fin de la balade. Prochaine randonnée dimanche à Champrond en Gâtine.

    Photos

  • 10/01/2021 Brezolles

    La nuit est encore là, il fait froid et tout est givré quand nous quittons La Loupe pour Brezolles. A 08h20 le soleil n'est toujours pas levé quand nous démarrons notre randonnée depuis le parking de l'église. Le brouillard est présent et il ne nous quittera pas de la matinée. Nous sommes bien équipés et le froid ne nous gênera pas. Nous traversons Brezolles pour rejoindre le chemin de la station d'épuration qui longe la Meuvette. La Meuvette, toute la matinée nous jouerons avec elle, nous la traverserons et la suivrons. Le chemin nous amène à St Lubin de Cravant et sa mini mairie où nous rencontrons un gros groupe de chasseurs qui s'apprêtent à partir chasser. C'est l'heure des consignes! Nous les retrouverons un peu plus loin alors qu'ils se mettront en poste. Nous contournons le bois de Colibaut et apercevons d'autres chasseurs. Au cours de la matinée nous n'entendrons qu'un coup de feu!!! Nous empruntons ensuite la D 117 pour passer près du Gros Chêne. Nous l'apercevrons à peine à cause du brouillard mais il est toujours debout malgré son mauvais état. Nous longeons le Pérou et descendons traverser la Meuvette. Heureusement le gué est équipé d'une passerelle, il manque quelques planches, mais elle nous permet de traverser au sec. Nous arrivons au Chêne Simon et bifurquons à gauche pour faire un petit crochet avant de descendre à nouveau au bord de la Meuvette. Les Arcades de la Meuvette sont là, on ne peut pas les louper même avec le brouillard. Nous passons en dessous et faisons notre entrée dans Revercourt. Ici aussi il y a une mini mairie! Nous descendons vers St Lubin de Cravant pour reprendre le chemin de l'aller. A l'entrée de Brezolles je remarque un sentier qui permet de ne pas emprunter la route, ce sera pour la prochaine fois, je vais modifier mes parcours. Nous longeons la Meuvette et passons en dessous de l'église pour rejoindre le vannage et le plan d'eau. Nous empruntons l'escalier bordé de banc que personne ne volera et retrouvons nos voitures. Nous retrouverons enfin le soleil et le ciel bleu en arrivant à Senonches. Prochaine balade dimanche à Champrond en Gâtine.

  • 04/01/2021 Carry le Rouet

    Ce matin il tombe des cordes sur la côte alors la randonnée prévue est annulée. La météo s'améliore à la mi-journée alors je décide de faire une balade d'une quinzaine de kilomètres le long du sentiers de la Cote Bleue. Nous quittons le port de Carry le Rouet et longeons la côte. Nous passons par l'anse de la Tuilière, l'anse du Grand Rouveau puis celle du Petit Rouveau. L'arrivée à Sausset les Pins se fait par le grand boulevard du bord de mer. On voit bien que les vacances sont terminées, les sentiers sont peu fréquentés. Nous traversons le port qui est bien triste avec tous ses restaurants fermés. Nous poursuivons toujours sur le sentier côtier pour rejoindre l'anse du Petit Nid puis celle du Grand Nid. L'anse de Boumandariel  sera le terminus de notre rando. Il nous reste à faire demi-tour et à rentrer par le même chemin. Prochaine balade dimanche à Brezolles.

    Photos

  • 03/01/2021 Aix La Duranne

    Ce matin il tombe quelques flocons quand nous quittons Aix La Duranne pour une petite randonnée de 14 km. Le sommet de la Ste Victoire est blanchi. Les flocons cessent rapidement pour faire place au soleil. Nous rejoignons le GR de Pays 2013 Marseille Provence Métropole que nous suivrons pendant quelques kilomètres. Ensuite nous nous dirigeons vers la Mérindolle, petit hameau au milieu des vignes. Après le passage vers l'oratoire nous prenons la direction du Clos Marie Louise. En cours de route nous trouvons sur le bas côté des photos, carte grise, carte d'identité et divers papiers étalés sur une centaine de mètre. Certainement des voleurs qui se sont débarrassés de l'inutile. Nous récupérons le tout pour essayer de joindre les propriétaires au retour. Nous arrivons au bord de l'Arc que nous longeons jusqu'à l'aqueduc de Roquefavour, but de notre rando. Nous rebroussons chemin pour retourner à la Mérindolle  et empruntons un PR vers le Petit Arbois. Nous retrouvons à nouveau le GR de Pays et retournons à La Duranne. Les papiers trouvés nous permettent de joindre la propriétaire qui est venue dans l'après midi récupérer ses papiers. Elle s'est fait voler sa voiture dans la nuit! Prochaine ballade demain matin sur la Côte Bleue si la météo le permet.

    Photos

  • 24/12/2020 Niolon

    Aujourd'hui petite randonnée à Niolon et sa calanque. Belle balade dans les petits sentiers rocailleux et bordés de romarin qui nous ont emmener jusqu'au fort Niaulon haut. Nous avons terminé cette petite rando par un passage au petit port de Niolon.

    Joyeux Noël à tous!

  • 20/12/2020 Frétigny

    A 08h30 nous quittons le parking de l’église de Frétigny pour une randonnée d’environ 18 km très vallonnée. Le soleil ne va pas tarder à se lever et la matinée promet d’être belle, effectivement nous aurons un superbe ciel bleu et un magnifique soleil pour nous accompagner. Nous allons tourner dans le sens inverse des aiguilles d’une montre ! Il y a 20 mois que je n’ai pas randonné à Frétigny mais les chemins sont toujours dans ma mémoire. Après être passé devant la mairie nous rejoignons le Petit Bois puis descendons à Rome pour traverser le ruisseau de la Petite Eau, affluent de La Cloche. Première côte pour arriver à Boudigal où une ruine est en restauration. Après notre passage aux Pichardières nous voyons trois beaux chevreuils au bout du champ. Nous traversons la route de St Denis d’Authou et entamons un grand secteur de goudron et traversons la Valinière, la Bretêche, le Moulin Guyot, et le Moulin Rouge. Enfin nous retrouvons un chemin pour monter au Claquetoir et retrouver encore une fois une route. Nous descendons au Moulin de la Fonte, juste en dessous de l’étang des Bouillons, source de la Cloche. Nous remontons aussitôt jusqu’à Gaumicourt où nous quittons le bitume. Avec ce soleil, il y a de magnifiques points de vue. Dans la fin de la grimpette nous croisons deux VTT qui sont eux en pleine descente. A Beslou nous faisons le tour pour emprunter le chemin communal et prenons la direction de la butte de Piclos. Nous faisons une petite halte vers l’ancien passage à niveau car un poney vient nous voir. Nous bifurquons vers le Tartre pour contourner la butte. A l’entrée du chemin nous rencontrons un groupe de chasseurs qui terminent leur partie de chasse. Nous longeons le centre équestre et entamons notre descente vers la Cloche. Nous la longeons par le sentier qui rejoint Cholet où se trouvais jadis un moulin. Il nous reste une belle grimpette pour rejoindre Frétigny, ce sera la dernière de la matinée. Il est 11h45, nous retrouvons nos voitures. Prochaine balade dimanche 10 janvier à Brezolles. D’ici là je vais aller explorer d’autres contrées ! Bonnes fêtes de fin d’année à tous et soyez prudents !

  • 13/12/2020 Vaupillon

    Ce matin, première randonnée à Vaupillon. Il existe peu de chemin sur cette commune mais pour pouvoir marcher un peu plus longtemps sans passer trop de temps de transport c’est parfait. Belle randonnée avec par moment un petit crachin. Nous quittons le parking de la mairie à 08h30 comme prévu. Le soleil se lève tranquillement alors que nous prenons la direction du Champ Seigneur par la route. Nous passons sous les fenêtres d’Yves qui doit encore dormir à cette heure puis empruntons le sentier de la Gaudonnière. Les chemins sont très gras et humides. Nous traversons la D 928 qui est déserte. Nous entamons une belle boucle bitumée qui nous fait passer à La Floudière puis au centre équestre de La Fouardière. Nous traversons à nouveau la D 928 pour nous retrouver à l’Étang aux ânes. Nous empruntons le chemin qui mène à La Grisonnière. Ce chemin à été nettoyé il y a peu de temps et je l’ai découvert vendredi lors de ma reconnaissance. Attention il y a beaucoup de souches et de jeunes pousses sur le chemin. S’il n’est pas entretenu régulièrement il va rapidement devenir impraticable. Juste avant d’arriver à la Grisonnière nous apercevons deux superbes chevreuils puis nous empruntons en sens inverse le PR du Chemin des Demoiselles. Nous traversons les Orieux et rejoignons l’ancienne voie ferrée. Au Goulet nous prenons le chemin de César pour aller à Froid Vent. Comme les feuilles sont tombées, nous avons une belle vue sur l’étang de Perruchet.  La route nous amène à la Petite Butte puis à la Haisonnière. Nous prenons le sentier qui va au Vaufermé puis aux Chipotteries. Le sentier qui descend nous amène sur la route de Vaupillon. Un passage par l’église pour la traditionnelle photo. Et oui, je ne l’avais encore jamais photographiée alors qu’elle est à deux pas de la maison. Mais c’est normal puisque c’est notre première randonnée à Vaupillon. Il est 11h05 quand nous retrouvons notre voiture, nous sommes dans les temps ! Aujourd’hui nous n’avons rencontré personne au cours de la randonnée. Prochaine balade dimanche à Frétigny pour un parcours de 17,5 km.

    Voir les photos

  • 06/12/2020 La Madeleine Bouvet

    Temps gris ce matin avec par moment quelques gouttes qui ne vont pas nous tremper. Alors belle randonnée par une température d’environ 6°. Aujourd’hui, une petite rando de 13,5 km afin de respecter les trois heures de sortie autorisées. Le trajet nous prenant 20 minutes il nous reste 2h40 de marche pour prendre l’air. Nous somme à La Madeleine Bouvet et quittons le parking vers les jeux d’enfant puis longeons l’étang qui est pratiquement vidé. La passerelle est très glissante par ce temps pluvieux. Nous prenons le chemin qui longe la carrière puis bifurquons pour emprunter la variante d’un PR. Le chemin est très agréable car couvert de feuilles. Nous montons en direction du pylône et arrivons aux Bordes. Nous prenons la direction de la Louveterie avant de redescendre vers la vallée de la Corbionne en traversant la Beaudorière. Nous faisons une petite pause pour saluer deux ânes. Nous quittons la route de Moutiers pour passer à l’Aritoire puis prenons la direction de la minoterie Guiard. Nous rejoignons la Coignardière où se termine la route goudronnée. Les chemins deviennent plus humides et gras ! Nous descendons dans la vallée pour traverser le ruisseau de la Coignardière qui se traverse encore facilement. Aujourd’hui. Maintenant il faut remonter vers les Déserts et entamer la ligne droite qui mène à la Thomaserie.  Nous passons ensuite à la ferme de la Pellerie puis prenons la direction de la fontaine miraculeuse que nous n’irons pas visiter aujourd’hui. Arrivés à la Copinière nous prenons le chemin dans le bois puis prenons la route pour aller à la Guiardière. Nous croisons une randonneuse avec ses bâtons, peu de monde ce matin sur les chemins. Le sentier nous ramène à La Madeleine Bouvet. A notre arrivée sur la route nous croisons un groupe de motos et quads. A queques minutes près ; il y aurait eu embouteillage dans le sentier. Un petit tour par la grotte de Ste Marie Madeleine et nous voici de retour au parking. Comme nous avons bien marché, il nous reste encore un peu de temps, alors nous faisons le tour de l’étang avant de repartir à La Loupe. Finalement nous aurons effuctué une petite sortie de 14,2 km. Nous sommes rentrés bien crottés mais pas trop mouillés ! Prochaine balade dimanche prochain à Vaupillon.

    Voir les photos

  • 29/11/2020 Bretoncelles

    Aujourd’hui c’est la reprise en douceur pour cette dernière ligne droite du confinement. Nous avons droit à 3 heures de sortie, déplacement compris, alors nous nous adaptons. Petite randonnée de 12,5 km à Bretoncelles. Un grand soleil et le ciel bleu vont nous accompagner toute la matinée. Il fait frais au départ du parking de la piscine mais c’est l’idéal pour randonner. Nous traversons le village encore un peu endormi car il est 08h30, le soleil commence à pointer son nez. Nous rejoignons le moulin d’Arrondeau  et empruntons la D 622 jusqu’à La Saussaie. Nous commençons par la partie bitumée, cela sera fait ! Nous passons par la Martinière puis la Pilotière. La forêt éclairée par le lever du soleil est magnifique. Enfin nous pouvons profiter des belles couleurs de l’automne. Nous apercevons un groupe de vététistes qui nous précèdent dans la montée vers la butte du noyer. Les chemins sont propres, pas le moindre bourbier ! Au sommet de la butte nous tournons à droite pour rejoindre la route de Rémalard. Nous pénétrons dans la forêt de Saussaie que nous traversons jusqu’au val. Nous restons sur les hauteurs pour passer au Booz d’où nous apercevons quelques randonneurs qui monte le sentier en direction du centre équestre de Montras. Il nous reste à descendre vers Bretoncelles pour retrouver le parking. Prochaine petite balade dimanche prochain à La Madeleine Bouvet.

  • Reprise en douceur

    Les nouvelles mesures vont me permettre de quitter le bois de La Loupe que je fréquente quotidiennement depuis le début du confinement.

    Je vais donc reprendre les randonnées dès ce week-end.

    Les distances vont être adaptées au temps de déplacement pour rester dans la limite des 3 heures.

  • 25/10/2020 La Gaudaine

    La météo avait raison la perturbation est passée et la matinée devrait être belle. Nous partons pour La Gaudaine pour un parcours vallonné de 19 km. Je voulais passer par Thiron Gardais mais la route est barrée à cause de la brocante de Frétigny. Nous sommes quand même à l’heure au point de départ. Nous sommes que quatre ce matin à nous élancer depuis le parking de l’église. Nous aurons quelques petites gouttes sur le premier kilomètre mais ce sera tout pour la matinée. Nous prenons la direction de la Fontaine au Bordier pour respirer le bon air des cochons, nos poumons pourront s’oxygéner par la suite. Nous montons à Nigel pour nous retrouver à la Vove. L’herbe est mouillée et les chemins sont gras ! Direction les Grouas pour rejoindre le sentier qui nous mènera à la butte de Rougemont, le point culminant de l’Eure et Loir. Nous n’irons pas au sommet aujourd’hui mais nous descendons à la Borde aux Mérelles pour rejoindre la Berthe. A Fosseau un champ de rosé attire notre attention mais c’est un terrain privé ! Dommage ! Mais quelques mètres plus loin alors que nous nous dirigions vers la passerelle, sur  le bord du chemin d’autres rosés des prés nous tendent les bras. Nous faisons une petite pause pour les cueillir. Nous reprenons notre chemin et traversons Vichères. Après le passage par l’escalier nous nous retrouvons à l’étang et au lavoir. Nous longeons la Berthe en passant à Chauveau, le moulin Guillaume. Le chemin a été empierré et est beaucoup plus fréquentable. Nous sommes tout près de la source de la Berthe et prenons la direction de la Grande Véronnière puis de la Butte aux Ormes. Sur la route nous rencontrons un jeune veau qui s’est échappé de son champ. A Terssé nous descendons vers le Petit Lauron pour rejoindre le lavoir. Nous faisons une boucle pour aller au Grand Lauron afin d’emprunter le sentier qui monte vers La Cave. Il nous reste à longer le bois de Thiron et d’entamer la descente vers La Gaudaine. Nous terminons la randonnée avec les chaussures propres, c’était inespéré ! Prochaine ballade sous toute réserve samedi soir à la nocturne de Trizay si la randonnée est maintenue puis dimanche matin à Brezolles.

  • 18/10/2020 Fontaine Simon

    Le soleil vient de se lever et il nous tiendra compagnie toute la matinée. Ce matin nous partons du parking du centre aquatique de Fontaine Simon. Nous sommes obligés de passer par la sortie car le portail principal n’est pas encore ouvert. Nous sommes dix à prendre le départ de la randonnée. Nous partons par la Ferrière pour rejoindre la forêt de Senonches. Il ne fait pas très chaud mais tout le monde est bien habiller. Nous traversons la route de Senonches et franchissons directement l’ancienne voie ferrée pour retrouver le sentier qui mène au rond de Franqueville. Tout au long de la matinée nous rencontrerons beaucoup de ramasseurs de champignons. Mais les paniers sont bien vides ! Nous suivons le PR pour rejoindre le rond de Monsieur. Un club mycologique s’y rassemble avant de partir à la découverte de certaines variétés de champignons. Nous longeons la voie ferrée jusqu’à la route de la Sablonnière puis traversons le rond de la Hache. Le chemin  rejoint à l’entrée de Senonches le sentier de l’Orée du Bois. Nous passons derrière le collège puis derrière le terrain de foot. Nous arrivons à Huttopia où il y a beaucoup de monde. Les cheminées fument car il ne doit pas faire chaud dans les hébergements. Nous contournons le camping et suivons l’Ex GR 35 qui nous amène au rond de la Fizilière, rond du Cerf puis rond de Fortin. A proximité de Fontaine Aubert nous retrouvons le GRP Vallée de l’Eure que nous suivrons jusqu’à l’arrivée. Avant la traversée de la D 941 il y a de gros travaux forestiers, de nombreux arbres sont en travers du chemin (J'ai fait un signalement Suricate en rentrant à la maison). Nous observons une petite pause près de l’arbre remarquable. Après avoir ignoré les champignons qui étaient sur notre chemin depuis le départ, Sylvie se décide à ramasser les coulemelles pour une bonne fricassée. Sur la fin du parcours nous jetons un petit coup d’œil à la cabane que j’ai construit cet été avec Mathéo, mon petit fils, elle est toujours debout. Nous regagnons le parc aquatique et retrouvons nos voitures. Prochaine ballade dimanche prochain à La Gaudaine.

  • 11/10/2020 Malétable

    Aujourd’hui nous randonnons autour de la vallée de la Commeauche qui sera notre fil rouge.  Belle matinée ensoleillée par moment, pas de vent et une température agréable. Nous sommes six à nous retrouver au parking du château d’eau à Malétable. Un parcours de 17 km constitué de trois boucles nous attend. Nous commençons par passer quelques minutes pour admirer l’église Notre Dame de la Salette qui a été récemment restaurée. Magnifique travail ! La descente nous amène au moulin de Sevoux où nous empruntons le GR 22 pour rejoindre la Haute Morinière où se situent les anciennes forges. Nous quittons le GR 22 et empruntons un tronçon du Tour de Collines du Perche et traversons une première fois la Commeauche puis nous nous dirigeons vers le manoir de Bellegarde. Nous longeons la N 12 et traversons à nouveau la Commeauche. Auteuil est face à nous, il suffit d’y monter. Un petit arrêt sur la place nous permet de nous désaltérer. Par les champs nous gagnons Le Moncel. Sur le chemin qui nous ramène vers le GR 22 nous trouvons un couple de parisiens embourbés dans le sentier, ils attendent un tracteur ! Quelle idée de venir ici en voiture ! Nous descendons tranquillement vers le hameau de Commeauche et prenons la route de la fontaine de Madame Jeanne après avoir à nouveau traversé la Commeauche. A la fontaine certains en profitent pour faire le plein d’eau avant de passer au moulin de Brochard. Nous passons ensuite au bord de l’étang de la Vigne puis devant la boutique de vente de viande, charcuterie…. Le petit sentier nous amène à nouveau sur le GR 22 mais cette fois ci en direction de Paris. Quelques arbres sont tombés sur le sentier mais le passage se fait facilement. Le chemin devient plus gras à l’approche de Commeauche. Les chèvres sont toujours là au bord du Bignon. Nous restons sur le GR 22 pour suivre le cours de la rivière. Retour au moulin de Sevoux pour nous diriger vers le Gué Désert. Nous y bifurquons pour monter vers le Mont Ferré. Il nous reste à suivre les petit sentiers pour retrouver nos voitures. Au cours de la randonnée nous avons vu quelques chevreuils mais pas de trace de chasseurs. Ce matin nous avons traversé six fois la Commeauche! Prochaine ballade, demain à la Gaudaine avec les Sentiers du Perche puis dimanche prochain à Fontaine Simon.

  • 04/10/2020 St Victor de Buthon

    Ce matin pas de pluie au programme. Le temps est gris, un peu de vent et la température est fraiche. Nous sommes cinq au départ de la randonnée à St Victor de Buthon. Nous nous sommes retrouvés à la Grand Mare à 08h15. Nous commençons par suivre le PR du Chemin des Demoiselles jusqu’au Goulet. Les chemins sont toujours secs et en bon état.  Nous empruntons l’ancienne voie ferrée pour rejoindre l’ancienne gare et traverser  l’Epinaise. A l’approche de La Brosse nous croisons un randonneur puis nous nous dirigeons au carrefour suivant vers l’Ex GR 35 par une petite grimpette dans un petit chemin creux. Nous traversons le Bois Joli pour rejoindre Touraille puis prenons la direction du chemin de César. Nous nous retrouvons à nouveau au carrefour du Goulet et prenons l’ancienne voie dans le sens inverse. Celle-ci nous mène à l’Ermitage. Nous attaquons la côte des Grands Orieux et suivrons cette route jusqu’à la route de Nogent, la D 928. Nous la suivons sur une centaine de mètres et nous nous dirigeons vers le Bois Gas puis la Marjolière et la Maison Neuve. Nous montons ensuite sur la butte de Malitourne pour rejoindre le hameau. Le chemin devient un peu plus boueux jusqu’à l’écu neuf. Après un passage à la Pointe aux Canards nous nous retrouvons aux silos. Nous traversons ensuite St Victor par le haut avant de redescendre vers le parking de la Grand Mare. Il est 11h35 et nous avons parcouru 18 km. Prochaine ballade dimanche prochain à Malétable pour aller voir l’église Notre Dame de la Salette qui vient d’être rénovée.

  • 27/09/2020 Coudreceau

    Quel changement ! La semaine dernière nous avions randonné en tee-shirt, ce matin changement de tenue, les vêtements chauds sont de sortie ainsi que les protections pour la pluie.  Nous sommes quatre à nous retrouver à l’église de Coudreceau. Il fait 10°, le temps est très gris et quelques gouttes commencent à tomber. La météo annonce des pluies plus fortes vers 11h00. Pas besoin de capes pour l’instant, la pluie est légère. Nous quittons Coudreceau par Le Louvres pour descendre vers la vallée de la Vinette. Nous retrouvons le sentier  gras car la source coule toujours ! Ce chemin nous emmène à la chapelle des Noyers où nous faisons un petit arrêt pour visiter l’intérieur. La crèche est toujours installée ! Nous attaquons le col de première catégorie pour rejoindre le Grand Giraumond puis nous nous dirigeons vers La Vinette. Nous rejoignons l’Ex GR 35 à l’ancien pont SNCF. Des escaliers sont en construction pour permettre aux randonneurs de franchir ce secteur en toute sécurité. Après être passé à la Mare Chauveau nous descendons à nouveau au bord de la Vinette. Une autre grimpette nous amène à la Petite Coudraye puis Thinvaux d’en Bas. La pluie commence à s’intensifier légèrement mais toujours pas besoin de la cape. Au sommet du chemin qui arrive à La Gâtaise nous rencontrons une belle couleuvre en promenade. Nous décidons de couper la dernière boucle car la météo ne s’arrange pas. Nous prenons la direction des Vieux Murs et prenons le sentier qui mène à la Ferrière. Il est temps de mettre la cape car la grande averse est là ! Il nous reste à descendre par le chemin creux pour rejoindre la route de Coudeceau. Il n’y a pas d’abri dans le dernier kilomètre, nous finissons la randonnée bien humides ! Prochaine ballade demain matin à St Victor de Buthon avec les Sentiers du Perche puis dimanche prochain au même endroit.

  • 20/09/2020 Rueil la Gadelière

    Ce matin beaucoup de brume sur la route de Rueil la Gadelière. Et oui, ce matin c’est ballade au bord de l’Avre. Nous sommes quatre à nous élancer en direction de l’église en traversant la zone de captation des sources qui alimentent en eau potable la ville de Paris. Nous rejoignons l’Avre par Launay. L’eau est très transparente, c’est magnifique. Le soleil fait son apparition et la température monte. Nous passons en dessous du château de Montuel et de sa chapelle puis longeons le moulin Foulon. Nous retrouvons le GR 22 que nous empruntons en direction de Paris. Le sentier nous amène à l’église de Courteilles puis à Montigny sur Avre. Une petite pause à la passerelle sur l’Avre pour admirer  le lieu. Peu après nous tournons à gauche, quittons le GR 22, pour emprunter un superbe chemin bordé d’arbres magnifiques. Une ancienne tour se dresse au milieu du bois, nous la visitons. Nous montons ensuite vers les dépendances de l’ancien château de Courteilles et retrouver le GR 22. Nous rejoignons le plateau pour prendre la direction du moulin des Planches. Un mariage y a été célébré hier, c’est un lieu magnifique. Ensuite une petite côte nous amène dans le bois de Montigny. Au sommet de la côte je change d’itinéraire pour emprunter un chemin qui m’est inconnu. Nous verrons bien où cela mène ! Finalement c’est un superbe chemin le long de l’aqueduc ! Je vais donc modifier mes parcours afin de l’emprunter régulièrement. Nous passons près du centre équestre du Petit Sault et prenons la direction de la Marette. Nous passons ensuite à Flouville où nous doublons un couple de randonneurs puis nous longeons le parc du château de Montuel et bifurquons à gauche pour regagner le parking de la mairie. Prochaine ballade demain à Ste Gauburge avec les Sentiers du Perche puis dimanche à Coudreceau.

  • 14/09/2020 Nogent le Rotrou

    Ce matin c’est la reprise aux Sentiers du Perche. Six mois que nous n’avons pas randonnés ensemble à cause de la crise sanitaire. Nous sommes onze ce matin à nous retrouver sur le parking de la place du 11 août à Nogent le Rotrou. Ce lieu a été choisi comme première randonnée pour expliquer les mesures prises par le club pour respecter les recommandations de la FFRandonnée. Maintenant les rendez-vous auront lieu au point de départ des randonnées, le covoiturage n’étant pas autorisé par le club. Jean Marie notre accompagnateur du jour rempli la liste des participants, une obligation de la FFRandonnée, et rappelle les consignes sanitaires. Nous quittons la place pour une randonnée de 15 km. Nous gagnons le plateau St Jean puis empruntons le chemin des Pantoires pour nous retrouver à Pados. Nous poursuivons notre chemin vers la chapelle de St Serge puis le lotissement de la Valinière. Prochaine étape Trizay  puis la côte vers la Donnaisière. Nous sommes sur le chemin du retour, le petit sentier est sec et vient d’être nettoyé. Les bords ont été élagués, dommage que toutes les branches soient sur le chemin. Au Gros Bois Gaslin nous continuons tout droit par le chemin communal qui descend vers la D 955. Lui aussi manque d’entretien sur la partie basse, il est envahi par les orties. Les randonneurs en short passent par le champ de maïs. Nous continuons par le Grande Jouasière puis la Petite Plante ou nous avons un petit débat sur le moulin de Pseau. Nous remontons vers la château St Jean où nous descendons les escaliers pour aller dans le petit jardin sur la droite. Le passage vers le parc Daupelay n’est pas encore ouvert alors nous rebroussons chemin et escaladons les marches. Direction la ruelle de la Galaisière pour accéder au parc que nous traversons. Nous rejoignons la place du 11 août pour y retrouver nos voitures. L’ambiance est toujours au top dans ce groupe ! Tout le monde était ravi de pouvoir randonner en groupe.

  • 13/09/2020 La Fourche

    Le soleil vient de se lever sur le Perche quand nous nous garons dans le lotissement de La Fourche. Nous sommes six pour cette randonnée vallonnée autour du bois de Maurissure. 17 km au programme sur des chemins très secs et sous un beau ciel bleu. Nous empruntons la D 923 sur une centaine de mètres, l’accotement est très large. Nous virons à droite pour suivre la petite route de Bouvereau où se trouve une belle demeure. Nous approchons de la Cloche quand nous rejoignons le sentier qui mène au Val d’Enfer. Sur ce chemin nous passons près des ruines peu visibles du moulin de Boischaté. Il n’apparait plus sur les cartes mais je l’ai retrouvé lors de mes recherches sur la vallée de la Cloche. Il est indiqué sur le cadastre napoléonien. Une petite grimpette nous permet d’atteindre la Belle Arrivée. Nous descendons rejoindre une nouvelle fois la Cloche pour la traverser aux abords du moulin de Crignon. A Grand Maison, la route est barrée car un poteau téléphonique s’est effondré sur la route, il y a des fils partout. Pas de danger ce ne sont que des câbles téléphoniques. Nous descendons dans la petite vallée pour traverser le Bignon, affluent de la Cloche. Il y a peu d’eau et le passage se fait facilement. Nous laissons passer un VTT et reprenons notre chemin. Aujourd’hui nous verrons beaucoup de VTT mais pas un seul randonneur. Après avoir rempli nos poumons avec les bonnes odeurs des poulaillers de la Maison des Champs nous decendons retrouver la Cloche par le chemin du Thuret. La côte de Beauvais est là devant nous mais nous faisons une petite pause près des moutons. Jean Claude fait la distribution de madeleines et boit son petit café. Après ce petit réconfort nous attaquons la côte et prenons à droite au sommet pour nous retrouver à la Bahine où nous traversons la D 923. Nous sommes sur le pracours du Tour des Collines du Perche. Nous quittons la route au Fouteau pour descendre par le sentier jusqu’au Buisson puis nous remontons à Bel-Air. Une belle grimpette où nous avons de très belles vues sur Condé sur Huisne nous amène à la Cour au Loup. Pas de loup aujourd’hui alors nous continuons. Nous empruntons le chemin rouge. Nous apercevons l’arrivée mais il nous reste un petit détour à effectuer. Nous descendons vers la Vaslinière histoire de faire un peu de dénivelé. C’est comme l’étape du Tour de France, l’arrivée est au sommet aujourd’hui. Le dernier "col" débute au Verrier mais nous quittons la route pour passer par la forêt et rejoindre l’antenne qui est au sommet. Nous rejoignons les voitures au lotissement. Prochaine ballade demain à Nogent le Rotrou pour la reprise des randonnées avec les Sentiers du Perche puis dimanche prochain à Rueil la Gadelière.

  • 06/09/2020 Les Etilleux

    Il fait beau ce matin, c’est un temps idéal pour la randonnée. Nous sommes huit au rendez-vous du parking de l’église des Etilleux car Laurent est venu nous rejoindre sur les hauteurs du Perche. Nous allons faire quelques boucles autour des Etilleux sur un parcours légèrement vallonné de 18,5 km. Après avoir attendu les retardataires égarés à Nogent le Rotrou nous prenons le départ. Nous traversons le village pour nous rendre à la chapelle de l’Hermitage par les chemins creux. Nous revenons à notre point de départ et attaquons la descente vers l’usine Vallégrain où nous sommes accueillis pas de délicieuses odeurs. Maintenant c’est la remontée vers la table d’orientation où nous avons une très belle vue sur le Perche Eurélien. Nous commençons une nouvelle boucle qui nous amène aux Rafouleries par la route, le retour s’effectuant par le bois. A la sortie de ce bois nous apercevons une très belle demeure en contre bas. Nous rejoignons ensuite le pied de la tour Télécom que nous allons contourner en restant à distance. Cette tour est notre point de repère, nous ne la quitterons jamais des yeux pendant toute la randonnée. Comme le dit Laurent, c’est assez déstabilisant. Nous passons par la petite Rosaye, passons en dessous de la ferme de la Pichardière et nous nous retrouvons sur la route de Ceton. Nouvelle grimpette pour rejoindre le sommet de la butte où nous nous arrêtons quelques instants pour saluer un lama. Au sommet nous prenons la direction de la butte de Mont Mont. Le chemin nous emmène à Glatigny où un petit chemin creux nous fait descendre jusqu’à la Petite Raize. Le sentier suivant est à mon avis le passage le plus typique de la randonnée, un passage très étroit entre les parois rocheuses. Un sentier creusé par le ruisseau qui coule ici dès qu’il y a beaucoup de pluie. Aujourd’hui nous avons de la chance ; les pieds resteront secs. En hiver, chaussures Goretex ou pas, les pieds seraient trempés. A près un passage près du chenil très bruyant nous longeons l’étang du Boulay. La fin de la randonnée se fait par le chemin creux du départ. Après la traverssée du village nous retrouvons nos voitures. Prochaine ballade dimanche à La Fourche (sur la route Nogent – La Loupe).

  • 30/08/2020 Hôtel aux Agneaux

    Temps frais, chemins secs, pas de pluie, tout était réuni ce matin pour faire une belle randonnée. Nous avons eu de la chance avec la pluie, car nous l’avons retrouvée seulement en rentrant à La Loupe. Nous ne sommes que deux au départ du parking près de l’Hôtel aux Agneaux car certains n’ont pas trouvé le lieu de départ. Le parcours de 18 km a été très agréable, nous avons fait le tour du bois St Laurent. Nous avons commencé par la partie la moins intéressante, la descente de la D 611 pour rejoindre le chemin du Jarrier.  Puis nous sommes passés par Vauperdu, La Broudière des bois, le Ruisseau, Cornilly pour rejoindre la Fontaine au Grand Pierre. Nous faisons ensuite une boucle histoire de faire une belle descente suivie d’une belle grimpette et de rejoindre le plateau. Du haut du plateau nous avons une très belle vue sur la forêt de Reno Valdieu. Après notre passage aux Gouptières, nous traversons la D 11, route de Rémalard à Longny. Il nous reste à finir tranquillement notre boucle pour rejoindre le parking. Sur le dernier chemin nous croisons quatre vététistes, ce sont les seules personnes que nous avons croisé aujourd’hui. Prochaine ballade dimanche prochain aux Etilleux.

  • 16/08/2020 Jaudrais

    Ce matin au programme un petit parcours d’environ 11 km au départ de Jaudrais. Le parcours est à été prévu entièrement à l’ombre en cas de grande chaleurs. Mais ce matin il y a un léger crachin au départ, mais cela ne durera pas. Nous sommes huit a rejoindre la forêt de Châteauneuf. Le parcours s’effectue sur de petits sentiers très agréables et en bon état. Nous suivons la lisière du bois qui surplombe un ruisseau qui est entièrement à sec. Nous contournons le bois des Mores qui est privé et arrivons à la route forestière Royale qui deviendra bientôt un nouveau GR de Pays. Nous n’empruntons pas cette grande ligne droite. Nous rejoignons la lisière du bois de la Coudraye. Mathéo commence sa récolte de pierres et de divers objets. Hope mène la marche et nous nous retrouvons au rond du chêne droit. Heureusement que nous sommes en été car il y a des travaux forestiers et le chemin est défoncé mais très sec. Nous continuons par la lisière du bois de Jaudrais jusqu’à la barrière de la D 140-15. Nous restons dans le bois et continuons à suivre la lisière jusqu’à l’entrée de Jaudrais. A la sortie du bois, le soleil et le ciel bleu nous attendent. Nous retrouvons nos voiture sur la parking de l’église. Prochaine ballade dimanche 30/08 à l’Hôtel aux Agneaux pour un parcours de 18 km. Nous reprenons notre horaire habituel, départ de la randonnée à 08h15.

  • 09/08/2020 Bretoncelles

    Ce matin il fait très chaud, c’est la canicule. Petite randonnée d’environ 12 km car Mathéo nous accompagne. Nous sommes dix à nous élancer à 09h15 de Bretoncelles. Nous commençons par suivre la Donnette puis la Corbionne où il fait frais. Nous suivons au plus près le cours d’eau et nous rencontrons quelques pêcheurs. Nous quittons le sentier après être passé au rucher près de la maison de retraite. Une petite pause boisson est nécessaire, il y en aura beaucoup d’autres. Nous prenons la direction de la Voie, le chemin est ombragé et nous sommes bien. Le moulin de Thivaux est là et nous traversons à nouveau la Donnette par la petite passerelle. Plus loin nous traversons un petit ruisseau sans difficulté. C’est maintenant la grimpette du jour, les taillis de Thivaux, un petit sentier qui nous amène au centre équestre du Val Richard. Nous faisons quelques pauses pour caresser les chevaux et se désaltérer. Il fait chaud, le thermomètre est monté. Nous cueillons quelques mûres par ci par là ! Nous nous posons quelques questions au vu de la sculpture de la ferme de la Guitarderie ! Finalement, c’est bien une tête de cheval et des ailes. L’arrivée à Bretoncelles se fait par la rue de la passerelle où nous admirons les plantations devant une maison. La propriétaire est là et nous explique qu’elle passe deux heures et demie par jour à l’entretien des plantes. Certaine nécessites trois arrosages par jour, surtout par temps de canicule. Nous traversons la voie ferrée par la passerelle et regagnons nos voitures. Les bouteilles sont vides, tout le monde s’est bien désaltérer. Prochaine ballade avec Mathéo dimanche à Jaudrais pour un parcours ombragé d’environ 11 km. Le départ aura lieu comme aujourd’hui à 09h15.

  • 02/08/2020 Bizou

    Aujourd’hui direction Bizou pour une randonnée de 18,7 km. Bien entendu le soleil est présent et les chemins seront secs et propres. Nous sommes cinq à nous élancer depuis le parking de la mairie. Nous commençons par rejoindre la carrière de Bizou, celle que tout le monde à pu voir dans le reportage sur le Perche. La petite route nous emmène à la Pichardière où nous trouvons notre premier chemin. Nous faisons une petite pause un peu plus loin pour observer de loin la Pannetière. Nous continuons notre chemin creux bordé de bois très agréables. Quelques dizaines de mètres de bitume et nous prenons la direction de l’Hôtel aux Agneaux. Nous retrouvons la D 611 d’où nous partirons prochainement pour une autre ballade. Nous suivons la route toute en descente et bifurquons  en direction du Jarrier. Une petite grimpette nous conduit à notre sentier en lisière de la forêt de St Laurent. Nous arrivons à la maison d’hôtes du Vauperdu puis à Frigny. Prochaine destination, le marchand de cidre du ruisseau où les chiens nous accueillent comme d’habitude en nous accompagnant quelques mètres. Il est temps de remonter sur le plateau par le petit sentier de Cornilly. Il nous amène à la Fontaine au Grand Pierre où nous prenons la route sur une centaine de mètres. Nous voici de l’autre côté du bois de St Laurent d’où nous avons une très belle vue sur la forêt de Reno – Valdieu. Profitons en car les sapins récemment plantés vont bientôt nous boucher la vue. Au bout du chemin nous descendons à la Grande Foucaudière puis remontons à la Basse Chartrie où le revêtement est tout neuf. Juste avant la Repasserie nous faisons un petit détour et une halte vers deux ânes  très heureux de nous voir. A la Coupilière nous quittons la route pour rejoindre les Quatre Vents. L’arrivée est proche, dernier chemin pour traverser la Bouillandière et nous descendons vers Bizou. Nos voitures nous attendent, nous ne nous sommes pas perdu ! Maintenant c’est les vacances, prochaine ballade le dimanche 30/08. Dimanche prochain j’organiserai peut être une ballade plus courte, je vous tiendrai au courant sur le programme du site en fin de semaine. Alors, surveillez le programme !

  • 26/07/2020 Haute vallée de Chevreuse

    Aujourd’hui, direction Chevreuse pour une randonnée dans la haute vallée de Chevreuse. Nous allons faire le tour des châteaux !  Le rendez vous en fixé à 09h00 sur le parking du stade. Une voiture s’étant égarée c’est finalement vers 09h30 que nous prenons le départ de la rando. Nous sommes neuf à nous élancer vers le sentier des petits ponts, une merveille ! Nous longeons ce petit sentier au bord d’un bras de l’Yvette pendant plus d’un kilomètre. La météo est au beau fixe ! Nous quittons Chevreuse pour pénétrer dans la forêt de Méridon, ça monte car il faut rejoindre le plateau. Beaucoup de monde en ballade aujourd’hui ! Tout au long de la rando nous allons rencontrer beaucoup de cyclos, Vtt, randonneurs… c’est un lieu très fréquenté. Après une belle ligne droite nous empruntons le GR 11 et arrivons au château de Méridon. Une petite pause pour l’admirer et nous repartons toujours à l’ombre de la forêt. Nous faisons le tour du bois de Méridon et traversons Herbouvilliers puis prenons la direction du deuxième château de la journée, le château de Breteuil, château des contes de Perrault. Nous y arrivons rapidement, une nouvelle pause est nécessaire le temps de profiter de la vue. Il faudra peut être y revenir un jour pour profiter de l’immense parc. Nous reprenons notre chemin ombragé pour aller traverser par une passerelle le ruisseau d’Ecosse Bouton qui est à sec. A Bel Air nous traversons une immense pépinière de grands arbres, que de variétés ! La route nous emmène ensuite au haras de Malvoisine et nous attaquons la descente vers Senlisse, un magnifique hameau où nous croisons deux gendarmes qui cherchent apparemment quelque chose en lisière du bois. Nous arrivons au moulin d’Aulne, une ruine qui mériterait de trouver un investisseur ! Nous y traversons le ru des Vaux et continuons vers Fourcherolles. Certains estomacs commencent à crier famine ! Courage nous approchons du lieu de pique-nique. En guise d’apéritif nous avons droit à une superbe grimpette qui nous amène à la maison de fer, petite maison tout en fer. Enfin nous arrivons en haut de l’esplanade dominant le château de Dampierre en Yvelines, lieu du casse croute. Mais nous avons une mauvaise surprise, le château est en réfection, il est recouvert d’un toit métallique et d’un échafaudage. Nous n’avons pas de chance ! Dommage pour les photos, il faudra se contenter du site internet. Nous nous installons quand même face au château pour reprendre des forces. Dès le pique nique terminé nous descendons vers l’entrée du château et passons devant l’auberge, la table à l’air bonne. Pour nous faire digérer, c’est l’heure du digestif, encore une belle grimpette dès la reprise pour nous retrouver à la butte ronde. Nous retrouvons un peu plus loin le Gr 11 qui nous ramène à Chevreuse en passant par la maison de fer. Il nous reste une dernière escalade à effectuer pour monter au château de la Madeleine où nous avons un magnifique point de vue sur la ville et les environs. Dommage, le château habituellement ouvert est fermé pour cause de restructuration. Nous redescendons tranquillement par le centre ville et rejoignons nos voitures. Ce fut une très belle journée. Merci à la Godasse Nogentaise pour m’avoir envoyé ce circuit et à Laurent qui s’est joint à nous. Prochaine ballade dimanche 02/08 à Bizou.

  • 19/07/2020 Rémalard

    Le soleil et la chaleur sont présents à Rémalard pour cette nouvelle randonnée. Nous sommes quatre à nous retrouver au point de départ, le parking de l’église de Rémalard. Nous traversons le village qui est encore calme et descendons la rue de Mortagne pour nous retrouver au bord du ruisseau de Boiscorde. Nous remontons le ruisseau jusqu’à la route de Pontillon où nous empruntons le chemin creux qui  monte vers Malitourne. Nous retrouvons une route toute neuve, passons vers la Motte Féodale et descendons vers la D 10. Avant d’arriver à la départementale nous tournons à droite pour prendre la direction du Bistrot des Écuries. Nous n’y ferons pas halte aujourd’hui même si c’est l’heure du petit déjeuner. Nous continuons par le sentier et attaquons le chemin qui monte à la Fontaine du Grand Pierre. Le long du chemin il y a de nombreuses coupes de bois. Nous sommes au sommet de la butte et il nous faut maintenant redescendre vers Cornilly puis le Ruisseau où se trouve un marchand de cidre. Les chiens nous accueillent et nous font une haie d’honneur ! Nous continuons le sentier vers Figny pour grimper de nouveau pour rejoindre le carrefour menant à la Bistouquette puis au Vauperdu. Nous longeons la lisière de la forêt et empruntons le deuxième sentier qui descend vers le manoir de Boiscorde. Je trouve ce sentier beaucoup plus sympathique que le premier. Déception à l’arrivée vers le manoir, nous le voyons pratiquement plus, la haie a beaucoup poussé. Nous allons jusqu’à l’entrée car le portail est ouvert, c’est jour de visite. Nous ne sommes pas là pour ça et nous prenons la route en direction de Rémalard. C’est la partie la moins agréable mais l’on n’a pas le choix, la forêt est privée ! Alors c’est parti pour 1,3 km sur le D 11. Au passage nous lisons l’écriteau du Jardin du moulin de Vaujours où vous pouvez venir vous ravitailler en légumes, miel… Au sommet de la côte nous quittons la route pour retrouver la forêt. Après avoir traversé la route de Moutiers nous prenons la direction de la ferme du Buisson que nous contournons par le petit sentier. Nous faisons une petite halte pour déguster quelques  prunes violettes. Nous filons en direction de la Riffetière, charmant petit hameau fleuri. Après avoir visité le hameau nous rebroussons chemin et nous arrêtons à nouveau pour une dégustation de prunes, cette fois ci jaunes, un régal. Nous poursuivons notre chemin jusqu’à la Bretonnerie où vous pouvez également venir faire quelques achats ! Il nous reste à rejoindre notre parking après cette belle ballade de 18,5 km. Prochaine randonnée dimanche 26/07 à Chevreuse avec un pique-nique tiré du sac le midi.

  • Dimanche 26/07/2020 Haute vallée de Chevreuse

    Est-ce que la haute vallée de Chevreuse vous tente?

    Dimanche 26/07/2020 je vais aller y randonner sur un parcours d'environ 22 km.

    Départ de Chevreuse, parking des Petits Ponts à 09h00.

    Coordonnées: 48° 42' 22" N - 2° 2' 24" E

    Le pique-nique sera tiré du sac aux environs du kilomètre 14, face au château de Dampierre en Yvelines.

    Au programme, les châteaux de La MadeleineMéridon, Breteuil (château des contes de Perrault) et Dampierre en Yvelines et bien d'autres choses.

    Si vous souhaitez m'accompagner, faites signe et réservez votre dimanche!

    N'oubliez pas votre masque, nous en aurons peut être besoin au château de la Madeleine!

    Pour l'instant le grand soleil est prévu mais si la météo venait à se dégrader cette randonnée sera reportée!

    En cas de mauvaise météo je randonnerai dans les environs de La Loupe.

    Attention, pas de covoiturage!!!

  • 12/07/2020 Souvigné sur Même

    C’est le grand soleil ce matin sur le parking de Souvigné sur Même. Nous somme cinq à nous élancer sur un parcours de 19 km, un parcours que j’aime beaucoup, peut être l’un des plus jolis, une succession de chemins creux avec de belles grimpettes. Ce matin, nous serons la plupart du temps à l’ombre, ce sera appréciable aujourd’hui. Dès le départ c’est une côte pour nous échauffer qui nous amène au Petit Écossé, un mini château. Au sommet nous prenons à droite pour rejoindre un PR et nous faisons quelques assouplissements pour franchir deux barrières. Le petit sentier débouche au Cavereau où se situe un centre équestre. Nous suivons ensuite la voie ferrée pour atteindre le lieu dit la Coupenière puis descendre à nouveau vers la voie ferrée. Nous retrouvons rapidement un chemin creux pour passer à l’Aumône où nous faisons un petit arrêt pour caresser les chevaux. Après Le Tertre nous entamons une boucle en forêt, qu’est ce que l’on est bien à l’ombre et au frais. A Montpoirier nous ne prenons pas le raccourci mais faisons une boucle routière pour passer devant le château de la Prousterie. Dans la côte menant au château il y a quelques inscriptions d’encouragement pour des cyclistes. Direction la Mussardière pour reprendre des chemins. C’est une longue montée que nous entamons. En hiver, ce chemin est un véritable ruisseau mais aujourd’hui nous ne nous mouillerons pas les pieds. Le Bois Guyot marque le sommet de la côte puis nous nous dirigeons vers la Tuilerie des Saules. Nous attaquons une descente raide en direction de Préval, nous sommes doublés par des VTT, heureusement qu’ils ont de bons freins. Un peu de repos, le terrain est plat mais ça ne va pas durer car il faut remonter ce que l’on vient de descendre. A la Durandière le chemin s’élève brusquement, il nous faut remonter sur le plateau. Nous faisons un petit détour pour passer le long du haras de chevaux de polo. Dommage, les chevaus sont à l’autre bout du terrain ! L’arrivée est proche, il nous reste à descendre vers Souvigné pour retrouver le parking après avoir fait le tour de l ‘église. Prochaine ballade dimanche prochain à Rémalard.

  • 07/07/2020 Bizou

    Aujourd’hui le beau temps est de la partie alors je pars randonner dans les environs de Bizou. En me rendant au point de départ je constate que les panneaux 90 km/h commencent à fleurir sur les routes de l’Orne ! Je prends le départ du parking de la mairie de Bizou pour un parcours en huit d’environ 19 km. Je quitte le village par la route de Monceaux mais je bifurque rapidement à gauche pour rejoindre les Quatre Vents. Les chemins sont en très bon état et ombragés, c’est merveilleux. Je rejoins ensuite les Belles Fosses, sur les hauteurs de Monceaux. Je suis la vallée de la Jambée par de très beaux chemins. J’arrive sur la D 10, route de Longny à Rémalard. C’est la partie la moins intéressante du parcours mais il faut bien revenir sur Bizou. Heureusement la route est longée de petits étangs privés ainsi que d’un lavoir, ce qui agrémente cette partie bitumée. Je traverse Bizou et attaque la deuxième boucle du parcours. Je prends la direction de Rémalard par la D 10 et je tourne à droite en haut de la côte pour m’en aller vers St Laurent. Je rentre dans le bois de St Laurent aux Gouptières et suis la lisière. Une partie du parcours très ombragée sur un très beau chemin. Je traverse la D 10 pour reprendre un chemin qui m’amène au Haut Voré. Les chemins creux s’enchainent et je passe près de la Pichardière, une très belle demeure. La petite route longe la carrière et je me retrouve à l’entrée de Bisou. Il me reste à rejoindre la mairie où j’ai laissé ma voiture. Prochaine ballade dimanche à Souvigné sur Même pour un parcours de 18 km.

  • 05/07/2020 Brunelles

    Temps superbe pour la randonnée, nuageux et pas d’eau ! Les chemins seront secs et en bon état pendant toute notre ballade. Nous sommes 6 à nous retrouver sur la place de l’église de Brunelles. A 08h15 nous démarrons notre rando en prenant la direction du moulin des pierres ou nous empruntons le chemin qui longe l’Arcisses. Il y a beaucoup de lièvres et de faisans ce matin ! Nous revenons vers Brunelles et empruntons la D 351.9 pour une longue montée qui nous amènera au camping du Bois Jahan. Un sentier nous amène à La Saussaye où il y a de très belles maisons anciennes. Nous continuons en direction de Coudreceau pour rejoindre un très joli chemin creux qui monte pour nous amener à la Ferrière. La côte n’est pas terminée, encore un petit effort et nous entrons dans le petit sentier  qui débouche sur la D 12.1. Nous ne serons pas longtemps sur la route puisqu’aux Vieux Murs nous retrouvons un chemin qui nous permet d’aller à la Maison Rouge. Nous sommes à l’extrémité Ouest du bois de Thiron et attaquons la descente vers la Gaudaine. Nous faisons le tour de La Gaudaine pour profiter des maisons fleuries. Direction Nigelles, le vent vient de l’Est et nous pouvons profiter de la bonne odeur des cochons. Nous attaquons maintenant la partie champêtre de notre parcours. Nous apercevons sur notre droite les bois et collines que nous avons traversés, que de chemin parcouru ! Nous suivons le PR régulièrement emprunté par les 100 km du Perche ou les Sentiers du Perche. Nous traversons la route Nogent – Thiron et nous arrivons à la Jubaudière où des petits enfants font du quad. Ils nous interpellent pour savoir ce que nous faisons là. Nous faisons la boucle habituelle pour rejoindre la Grande Maison, histoire de rester sur un chemin. Le clocher est face à nous, il nous reste une dernière grimpette pour le rejoindre et retrouver nos voitures. Il est 11h55 et nous avons bouclé notre randonnée de 19,5 km. Prochaine ballade mercredi  à Bizou et dimanche prochain à Souvigné sur Même.

  • Brevet Sarthois du Randonneur 2020

    Le Brevet Sarthois du Randonneur qui devait avoir lieu à St Léonard des Bois (72) le 26/09/2020 est annulé.

  • 28/06/2020 Moutiers au Perche

    Ce matin nous sommes huit à nous retrouver au parking de la place Ernest Boulay à Moutiers au Perche. Programme du jour, une randonnée vallonnée d’environ 19 km, un grand huit autour de Moutiers. Nous commençons par monter vers l’église que nous contournons et prenons le chemin descendant qui nous amène au calvaire. Une cinquantaine de mètres plus loin nous bifurquons pour attaquer la montée du Mont Harout. Avant le sommet nous tournons à droite et descendons vers Culoiseau où les deux magnifiques châtaigniers sont en fleurs. Nous franchissons le gué et arrivons à la Badinière puis prenons la direction du Grand Fouteau. Arrivés à la route, je voulais profiter de notre passage pour voir si le chemin communal menant à la Brisardière est praticable. Hélas, après une centaine de mètres il est barré par un barbelé. Nous prenons donc la route pour rejoindre le chemin descendant à la Badinière. Il y a de grosses coupes de bois au départ du sentier mais le passage a été nettoyé. Nous empruntons la D 618 et bifurquons à gauche pour passer au sommet du mont Harout. Nous traversons la route de Longny et descendons pour traverser la Corbionne près de l’étang. Nous traversons ensuite l’Hôtel Provôt où nous croisons une troupe de cavaliers. A l’Allemandière nous prenons le sentier qui traverse le bois de St Thomas. Le chemin creux est magnifique ! Nous entamons la descente vers l’Hôtel Grosset et retrouvons l’étang et la Corbionne. Nous retrouvons le chemin que nous avons emprunté tout à l’heure dans l’autre sens. Après avoir traversé la route de Longny nous rejoignons l’église de Moutiers où nous croisons à nouveau notre groupe de cavaliers. Un autre groupe de cavaliers suit, que de monde ce matin à Moutiers ! Nous descendons par la rue principale pour rejoindre le parking. Ce fut une très belle ballade sur des chemins en parfait état, ce qui ne sera certainement pas le cas en hiver. Prochaine ballade dimanche à Brunelles.

  • 24/06/2020 Fontaine les Ribouts

    Ce matin il fait déjà très chaud quand je prends la direction de Fontaine les Ribouts. Je me gare devant la Mairie et je suis prêt pour un parcours d’environ 18 km. Je suis sur le GR 351 mais avant de le suivre je fais un détour par la chapelle St Jacques. Je reprends le Gr 351 et traverse le bois de Fontaine où je trouve un peu de fraicheur. Après avoir croisé six promeneurs, je traverse la Blaise au moulin de Torcay. Je longe la Blaise et passe au grand Moulin. Quelques centaine de mètres plus loin je découvre un dépôt d’ordures sauvage sur le bord de la route. Le signalement est fait sur Suricate. Je prends la D 134-3, où l’on a une belle vue sur la ferme du Plessis, pour monter sur le plateau et rejoindre les Bretonnières. J’emprunte ensuite le chemin des Blandées, le chemin des lauriers coupés et le chemin du colombier  pour rejoindre Crécy Couvé. Après une petite ballade en ville, direction le bois de Solférino par le PR (le GR 351 ne passe plus par le plateau). Je rejoins le GR 351 au bas du bois et le suis en passant à la Machine et à la Bellassière. Le chemin de la Bellassière vient d’être refait sur environ 200m, c’est l’autoroute ! Je quitte le Gr pour prendre la passerelle et visiter le parc promenade de la Mairie de Saulnières. Actuellement une exposition avec de grandes photos noir et blanc  de l’ancienne forge est en cours d’installation. Je quitte Saulnières et je bifurque sur la droite pour monter au calvaire. Le chemin est fauché et est très propre. C’est la première fois que je l’emprunte et je le trouve beaucoup plus intéressant que de rester sur le GR 351. Nous avons une très belle vue sur la vallée de la Blaise, Saulnières et Fontaine les Ribouts. Il me reste à longer le bois carré et à redescendre dans la vallée. Je passe par le monument aux morts et la petite allée fleurie pour rejoindre ma voiture. Prochaine ballade dimanche à Moutiers au Perche.

  • 21/06/2020 Courville sur Eure

    Ce matin nous nous retrouvons au camping de Courville sur Eure. Beaucoup de camping-cars sont présents mais il reste de la place pour nos voitures. La randonnée de ce matin ne fait que 16 km car il s’agit de suivre le parcours découverte patrimoine et histoire de Courville sur Eure que j’ai adapté. Il se compose de 22 points de passage où se trouvent des panneaux indicateurs. J’ai agrandi le parcours par une boucle passant à Chuisnes, un passage au moulin de Lancey et le tour de l’étang de Gollions. Le ciel est gris, pas de pluie et une température agréable. Vous pouvez retrouver les photos du jour dans l’album photo et les photos des  panneaux indicateurs prisent lors d’un précédent passage en cliquant sur le lien suivant. Nous avons rencontré de nombreux promeneurs autour de l’étang des Gollions. N’hésitez pas à faire ce parcours découverte, vous apprendrez beaucoup de choses sur Courville sur Eure. Même Christian, le régional de l’étape à appris des choses. Prochaine ballade mercredi à Fontaine les Ribouts pour aller reconnaitre de nouveaux chemins.

  • 14/06/2020 Marolles les Buis

    La météo est parfaite, un peu de soleil, pas de pluie alors nous partons pour Marolles les Buis. Au menu de la matinée une randonnée vallonnée de 17,5 km que nous allons faire dans le sens des aiguilles d’une montre. Nous quittons l’église de Marolles par la D 103 pour rejoindre la chapelle Ste Barbe. Cette petite chapelle est bien malade ! Quelques étais la soutiennent ! A quand une restauration ? Nous traversons la Vinette et attaquons la côte qui mène à Coudreceau. Nous faisons une petite pause boisson au sommet. Nous descendons ensuite vers la Poterie pour traverser la Cloche et remonter aussitôt vers la Belle Arrivée. Nous enchainons avec une deuxième traversée de La Cloche, ce ne sera pas la dernière ! Au Moulin Neuf nous bifurquons à gauche pour suivre le petit sentier qui monte aux Bréhaudières. Le sentier a été nettoyé récemment et est en très bon état. Un long sentier qui surplombe Marolles nous conduit à la Côtière. Nous y croisons un joggeur alors que nous attaquons la descente vers Rigny. Nous voilà sur la D 103-11 que nous empruntons jusqu’au château de la Vignardière. Il est temps de descendre pour retrouver à nouveau la Cloche que nous traversons par la passerelle. Aussitôt après la traversée nous grimpons vers Houdangeau. Nouvel arrêt boisson car il fait lourd ! Nous rejoignons les Barres où des travaux sont en cours au centre équestre. Nous arrivons ensuite au hameau de La Cloche où nous traversons pour la quatrième et dernière fois La Cloche. Nous remontons ensuite vers le D 103-11 et nous tournons à droite en direction des Forges. C’est la dernière grimpette de la randonnée qui nous amène à la Côtière. Nous empruntons le sentier de la Pissotte avant de rejoindre le lavoir de Marolles. Un dernier sentier contourne l’église et nous amène à nos voitures. Prochaine ballade dimanche prochain à Moutiers au Perche.

  • 07/06/2020 Maison Maugis

    Il fait bon ce matin, nous sommes quatre à nous élancer du parking du pont de planches à Maison Maugis. J’adore le parcours qui est au programme. Nous commençons par faire un petit détour pour aller à l’ancien moulin.

    Voici l’article de Perche Rando au sujet de ce moulin : Le moulin est aujourd'hui une propriété privée (propriété du château). C'est un établissement industriel aujourd’hui désaffecté, construit au XIXe siècle, destiné à la production de farine. Le bâtiment se situe sur un canal de dérivation de la Commeauche. Il se compose d'un bâtiment d'eau, d'un atelier de fabrication, d'un magasin industriel, d'un espace de stockage, d'un logement, de parties agricoles (étable à chevaux, étable à vaches) et d'une cour. Le bâtiment d'eau et l'atelier sont réunis dans un même corps de bâtiment à deux étages carrés surmontés d'un étage de comble, en brique, et couverts d'ardoises et de tuiles plates. Le toit est à long pan. Dans les dernières années de fonctionnement, la machinerie a été modernisée : une turbine avait été installée à la place de la roue en bois, ainsi le moulin alimentait le château en électricité. Jadis, il existait des moulins quasiment dans toutes les communes. Au Moyen-Age, ces moulins ont joué un grand rôle parmi les droits féodaux. C’était un monopole seigneurial que l'on désignait sous le nom de « moulin banal ». Tout le blé récolté dans l'étendue d'une seigneurie devait y être moulu (farine mais aussi tout ce qui a été écrasé dans ces moulins) et faisait l’objet d’une redevance « la moute ». Au XIXe siècle, on appelait « moulins à blanc » ceux qui n'écrasaient que du blé, et « moulins à bis », ceux qui fournissaient une farine de seigle ou de blé et seigle mélangés. Le pain bis valait un peu moins cher. Concernant Maison-Maugis, nous savons qu’il y avait déjà un moulin au XIIIe siècle,  qui était propriété de l'abbaye de la Trappe. De plus, un moulin est aussi attesté au XVIIIe siècle, et dépendait du château de Maison-Maugis. En 1809, le moulin produisait quotidiennement 4 quintaux de farine. En 1848, le moulin comprenait une lavanderie, une laiterie, un cellier, une étable à chevaux et deux porcheries. Le fonctionnement du moulin est alors réglementé par le décret du 25 juillet 1849. Un magasin industriel est construit vers 1930. La production est alors contingentée à 12.000 quintaux. Vers 1950, le moulin employait alors 4 personnes. L'activité cesse vers 1960. Les derniers exploitants étaient la famille BOUSCAUT.

    Nous reprenons notre parcours et montons par le lieu dit La Montagne pour retrouver un peu plus loin le GR 22. Nous le suivons peu de temps puisque nous obliquons à droite et suivons en sens inverse le PR « La Maison de Maugis ». Nous empruntons ensuite un chemin inédit pour moi et passons par la Coutellerie puis rejoignons la Piquenotière où nous pouvons admirer de belles maisons. Nous grimpons ensuite encore une fois par un chemin inédit pour retrouver le GR 22. Je préfère l’itinéraire que nous avons suivi jusqu’ici plutôt que de suivre le GR 22. C’est une histoire de goût ! Nous suivons la longue ligne droite et retrouvons la route qui descend à Monceaux au Perche. Après un passage près du manoir du Gué nous attaquons une belle grimpette dans un chemin peu carrossable. C’est un chemin qui reste dans nos mémoires puisque c’est ici que Catherine s’est cassé la jambe lors d’une randonnée. Direction les Quatre Vents pour descendre par la route vers La Mérité où nous allons attaquer la dernière grimpette du jour pour rejoindre le bois de St Laurent. Nous passons près de la Fontaine au Grand Pierre, pas le moindre gibier ni la moindre biche comme la semaine dernière. Nous amorçons la descente pour rejoindre Le Sablon. Après avoir traversé la route de Bizou nous traversons la Commeauche et arrivons à notre parking. Tout au long de la randonnée nous en avons profité pour réviser nos connaissances acquises la semaine dernières sur les différentes céréales. Prochaine ballade dimanche à Marolles les Buis.

  • 04/06/2020 Bretoncelles - La Loupe

    Aujourd’hui j’ai repris mes parcours gare à gare. Au programme Bretoncelles – La Loupe. J’ai deux itinéraires différents pour ce parcours. Je choisi le plus au Nord, celui qui est un peu plus long. Le train est à l’heure en gare de La Loupe, le masque sur le visage, j’embarque pour Bretoncelles. Après 8 mn de voyage je peux attaquer ma randonnée. Le temps est un peu plus frais, c’est idéal pour la ballade. Je quitte Bretoncelles par la route de La Loupe pour rejoindre le chemin de La Voie. Une belle surprise m’attend dans ce chemin, une ravissante biche est de passage. Elle n’est pas farouche mais je n’ai pas réussi à l’apprivoiser, trop pressée de partir, elle a disparu avant que je la prenne en photo. Tant pis, ce sera pour une autre fois ! Je gagne ensuite le moulin de Thivaux pour franchir la Donnette puis traverser les taillis de Thivaux. J’arrive ensuite au Val Richard, c’est la fin de la partie la plus intéressante du parcours. Après c’est de la route pour rejoindre la Grande Forêt, traverser la route de Nogent et arriver à la Marjollière. Je retrouve un chemin qui monte à la butte de Malitourne où je rejoints le PR du chemin des Demoiselles. Je le suis en sens inverse pour traverser les Orieux. Je modifie mon parcoure et ne fait pas la boucle par Froid Vent, je file directement par la route vers la petite Butte. Je fais un petit arrêt à la grande Butte pour écouter les grenouilles qui s’en donnent à cœur joie dans la marre. Je rejoins ensuite la Haisonnière, puis le Vaufermé et j’emprunte le chemin vert qui me ramène à la maison. C’était un parcours peu intéressant à partir du Val Richard, la version Sud sera certainement plus plaisante, ce sera prochainement à mon programme. Prochaine ballade dimanche à Maison Maugis  pour un parcours de 18 km.

  • 31/05/2020 La Puisaye

    Nous nous retrouvons ce matin à La Puisaye sur le parking du centre ville. Nous sommes six à nous élancer sur un parcours de 18,5 km. La météo est parfaite et le parcours sera en majorité ombragé. Nous partons par l’ex GR 35 en direction de Senonches. Le chemin est en parfait état contrairement à l’hiver. A l’entrée de la ligne de Jacob nous bifurquons à droite pour rejoindre la D 318. Nous rejoignons Gervaine, le Pré Brou puis l’étang de Benette. Nous faisons un petit arrêt à l’étang pour regarder le compteur de passage. Nous retrouvons l’ex GR 35 pour traverser la forêt. Nous quittons l'ex GR pour passer par le Grand Village et longer puis traverser la Gervaine. Une petite pose sur le pont permet à Hope d’aller se désaltérer et de se baigner. Nous repartons par Le Boulay et nous retrouvons à nouveau sur l’ex GR 35 pour quelques centaines de mètres. Nous suivons la ligne des Trois Pierres puis celle des Bretons. C’est la fin de la forêt, il fait beaucoup plus chaud ! Nous attaquons la partie champêtre du parcours. Un petit arrêt s’impose pour une minute botanique. Christian nous donne un petit cours sur les différentes céréales qui nous entourent, blé, orge, escourgeon… Nous reprenons notre chemin en direction de la Basse Giboudière où nous retrouvons une nouvelle fois l’ex GR 35 que nous suivrons jusqu’à l’arrivée. Hope donne des signes de fatigue, il faut le faire boire et le mouiller. Heureusement l’étang de Rouge n’est pas loin, nous nous y arrêtons pour lui faire prendre un bain. La forme est revenue et nous parcourons les derniers mètres de la randonnée pour retrouver nos voitures garées à l’ombre. Prochaine ballade, jeudi 04/06 entre la gare de Bretoncelles et La Loupe.

  • 26/05/2020 Val Drouette

    Ce matin nous sommes partis à la découverte du Val Drouette. Nous allons randonner le long de la Drouette entre Droue sur Drouette, Epernon et Hanches sur un parcours d’environ 20 km. Après une heure de trajet nous voici à Epernon comme prévu. Hélas le stationnement gratuit à Epernon n’est pas facile. C’est le problème de toutes les villes le long des lignes SNCF de banlieue. Pas de stationnement gratuit aux abords des gares. Finalement je décide de rejoindre Droue sur Drouette pour m’y garer tranquillement. Au cours de notre parcours nous allons rencontrer de nombreux lavoirs, des passerelles et des fontaines. Nous allons enchainer les parcours découverte de Droue sur Drouette, Epernon et Hanches. Des affiches ont été posées aux abords de chaque lieu intéressant. A l’aller nous passerons par la vielle ville d’Epernon et au retour par la partie moderne. C’est un superbe parcours en majorité  ombragé et frais puisqu’il longe la Drouette. Voici la liste des points intéressants. Lavoir de la Palombe, fontaine des quatre pisseuses, la porte de Paris, la sente du Cormier, le front de taille, le point de vue sur Epernon, la place du marché au beurre, la place du change, les pressoirs, l’église St Pierre, la place Aristide Briand, la ruelle des remparts, le lavoir, le château des Tourelles, le prieuré, le pont des quatre pierres, la mairie de Hanches, l’église de Hanche, le colpmbier, le lavoir passerelle, le pont Borgeat, le lavoir du Paty, l’écluse canal du Roi, la maison de Mme Kelsen, le hall, la gare, le lavoir du Hariat, la fontaine du Hariat, la vanne des Brochets et pour terminer l’église de Droue sur Drouette. Nous y reviendrons un dimanche car il y a plein de lieux pour pique niquer. Prochaine ballade dimanche prochain à la Puisaye.

  • 24/05/2020 Etoile du Perche

    Ce matin direction la forêt de la Trappe pour une randonnée de 20 km au départ de l’Étoile du Perche. Il fait très beau, c’est une excellente météo pour se balader. Nous nous retrouvons à six au parking de l’étoile. Nous partons par la route forestière de Tourouvre puis suivons la tranchée de Riantz. Nous nous dirigeons ensuite vers l’étang de Moussuette où nous pouvons observer un couple d’oies avec leur progéniture. Nous remontons vers le Nord par de superbes sentiers qui nous rappellent une ancienne ligne de train ou tramway. Nous ne sommes pas seuls dans ces bois, nous rencontrons beaucoup de Vététistes. Il y a tellement de sentiers qu’il faudra que je vienne faire quelques enregistrements pour varier le parcours. Après la tranchée du sentier Pierreux nous attaquons une partie routière qui nous amène à l’entrée de Randonnai. Nous découvrons l’étang des Gaillons et le château des étangs au bord de l’Avre. Nous retournons dans la forêt pour emprunter la tranchée des grands chênes et retrouvons l’Avre qui n’est qu’un petit ruisseau, nous approchons de sa source. Nous longeons les étangs de la Forge, du Cachot et du Gré puis traversons l’Avre sur une petite passerelle. Nous en profitons pour lire les panneaux du sentier de Bresolettes. Nous repartons en direction de l’Avre et rencontrons une photographe animalière en tenue camouflée. Elle cherche à photographier des libellules. Elle nous informe que le chemin que nous voulons emprunter est inondé, c’est une zone très marécageuse. Nous faisons demi tour et longeons l’Avre pour trouver un passage un peu plus loin dans une zone sèche, nous partons à l’aventure ! Nous trouvons un passage où l’Avre ne fait qu’environ un mètre de large. Nous disposons quelques rondins dans l’eau pour nous faciliter le passage. Nous allons donc traverser l’Avre à pieds sec. Ceci n’est vrai que pour quatre d’entre nous. Deux ont pris un bain de pied ! Au moment de continuer notre chemin Marie Claude s’aperçoit qu’en tombant lors de la traversée elle a perdu ses lunettes. Nous explorons le fond du ruisseau et fouillons les environs. Après cinq minutes de recherche nous retrouvons les lunettes. Nous pouvons repartir rassurés. Nous quittons l’Avre à un kilomètre de sa source et regagnons le parking de l’Étoile du Perche. Prochaine ballade mardi pour découvrir le Val Drouette.

  • 21/05/2020 Gournay le Guérin

    La météo est au beau fixe et il faut très chaud. Nous prenons la direction de Gournay le Guérin dans l’Eure pour nous retrouver sur la place de l’église. A notre arrivée nous déposons quelques livres à la boite à livres installée dans la cabine téléphonique. Nous prenons le départ en empruntant le GR 22 en direction de Paris, nous le suivons pendant 5 kilomètres, il nous permet de traverser une première fois le bois de St Christophe. Les chemins sont très secs et nous ne salirons pas les chaussures aujourd’hui. Certains chemins sont envahis par les herbes et un peu pénibles à emprunter. Nous suivons la vallée des quarante fourneaux qui nous amène à l’entrée de Center Parc. Nous n’irons pas aujourd’hui au château mais faisons demi-tour en empruntant un PR qui va nous ramener à St Christophe sur Avre. Après un passage vers l’église nous prenons la direction du Genetay ou se trouve un centre équestre. Les chevaux sont sellés et prêts pour la promenade. Nous retrouvons le bois de St Christophe pour le traverser une nouvelle fois. Après Nonfloux nous retrouvons le GR 22 que nous suivons en direction du Mont St Michel. A l’entrée de Chenebrun nous empruntons un PR qui nous ramène à travers champs à la Petite Gastine. Nous abordons notre dernier sentier et rejoignons la D 21 que nous suivons jusqu’à l’arrivée. Plusieurs pauses boisson ont été nécessaires car il faisait très chaud. Prochaine ballade dimanche 24/05 à l’Étoile du Perche.

  • 19/05/2020 L'Hermitière

    Il faisait très chaud aujourd’hui alors nous avons été randonner à L’Hermitière. Beau parcours de 17 km très ombragé et très vallonné. Nous l’avons parcouru dans le sens des aiguilles d’une montre pour faire la partie la moins intéressante au début. Nous sommes parti de la place d e l’église en longeant les pommiers dont certains sont encore en fleurs. Nous prenons la direction des Maisons Neuves et empruntons le petit sentier qui redescend vers La Page. Nous empruntons ensuite la D 211 pour rejoindre le bois des Baronnières. Personne sur les chemins pour l’instant et nous profitons de l’ombre. Il y a de superbe points de vue et en particulier en arrivant au Champ du Theil. Une grande descente nous attend pour couper la D 636. Nous enchainons par une belle grimpette pour entrer dans le bois du Tertre. A la Coudre nous bifurquons à gauche et restons dans le bois. Les chemins y sont très secs, pas de trace de boue. Dans la descente nous croisons six personnes en ballade, elles recherchent la fraicheur du bois. Nous quittons le bois pour traverser le hameau du Chêne Vert ou nous attaquons une boucle à l’Ouest. Nous passons derrière la Cidrerie et grimpons vers le centre équestre des Moutonnières. Nous surplombons St Germain de la Coudre et prenons la direction de Châteauneuf. Il y a de magnifiques petites maisons dans les environs, nous y remarquons beaucoup de plaques minéralogiques de la région parisienne ! Nous entamons la descente vers la D 211. Nous arrivons au pied du château de l’Hermitière et attaquons la dernière grimpette pour rejoindre l’église. Nous avons bien transpiré au cours de cette randonnée. Prochaine ballade Jeudi matin à Gournay le Guérin. Nous allons en profiter pour ramener des livres que nous avions empruntés à la boite à livre.

  • 17/05/2020 Condé sur Huisne

    Nous sommes quatre ce matin à nous retrouver au parking de la voie verte à Condé sur Huisne. Nous avons respecté les gestes barrière, pas de covoiturage. Nous sommes tous heureux de retrouver nos sentiers. La météo est au beau fixe et les tenues d’été sont de sortie. 17 km vallonnés au programme. Il y a très peu de voitures sur le parking, peu de sportifs. Nous prenons la D 10 pour rejoindre Condeau puis longer le mur du château jusqu’à Villeray. Le mur est effondré dans la montée, il y a une belle brèche ! Nous descendons jusqu’au moulin et empruntons le sentier pour arriver à St Germain des Grois. Nous traversons l’Huisne à la passerelle du Bois Loche et croisons la voie verte. La voie verte est déserte, pas un chat à l’horizon. Après avoir traversé la D 10 nous passons par le Ronceray pour nous retrouver à la chapelle de la Chaussée. Nous voici à la Foucaudière puis la Haie et nous entamons notre descente vers la Corbionne. Nous attaquons 100 m de chemin très gras et sommes obligés de passer par un champ pour ne pas finir embourbés. C’est normal dans ce secteur, il est toujours humide même en plein été. Mais nous retrouvons rapidement des chemins herbeux où les chaussures vont se nettoyer. Nous passons sous le tunnel de Rivray et montons vers la motte féodale. Dans le chemin après les Granges nous faisons une petite pause pour admirer deux magnifiques poulains de quelques jours seulement avec leurs mamans. Nous reprenons notre route pour aller à Beauvais. Tout le monde à très chaud  et nous nous préparons pour la partie la plus vallonnée du parcours. Une grande descente jusqu’au pied de Bonnizeau puis c’est la grimpette de la Vaslinière. Nous nous désaltérons au sommet. A la Cour au Loups commence la descente ! La Guépinière, Bel Air et nous voilà sur la route de Nogent. Nous traversons Condé, il y a la queue à la boulangerie, et nous prenons la direction de l’étang de la Ballastière. Il y a un couple de cygnes noirs avec leurs petits, alors nous faisons une petite halte. Il nous reste à rejoindre nos voitures sur le parking qui s’est bien rempli. Les vététistes sont là ainsi que des familles qui commencent un pique nique. Prochaine ballade Jeudi matin à Gournay le Guérin. Nous allons en profiter pour ramener des livres que nous avions empruntés à la boite à livre.

  • 13/05/2020 Maison Maugis

    Météo parfaite cet après midi alors ballade à Maison Maugis. Je prends le départ pour un parcours de 17 km depuis le parking du pont des planches. Je suis le GR 22 qui vient d’être balisé fraichement mais pas aux normes. Je le quitte rapidement avant d’entrer dans la forêt. Je prends la direction de l’Emière par un sentier où l’herbe a bien poussé, je croise un couple de randonneurs, ce sera ma seule rencontre du jour. Ensuite je passe au hameau de la Butte. J’attaque la grosse grimpette, le début du chemin vient d’être refait car une maison est en restauration un peu plus haut. J’entre dans la forêt de Reno Valdieu et je retrouve le GR 22 pour quelques centaines de mètres. Je passe au carrefour de la Gibonnière et descends par la route à Monceaux au Perche. Je rejoins le manoir du Gué et j’attaque la deuxième grimpette de la journée pour rejoindre les Belles Fosses. Le sentier est en mauvais état mais ça passe. Tous les chemins aujourd’hui sont très secs, pas une trace de boue, les chaussures vont rester propres jusqu’au bout. J’arrive aux Quatre Vents et j’emprunte la D 612. Dernière côte pour rejoindre le bois St Laurent . Après l’avoir traversé j’entame la descente vers Maison Maugis. Après avoir traversé la Commeauche je retrouve le parking. Prochaine ballade dimanche matin à Condé sur Huisne.

  • 11/05/2020 Bretoncelles

    C’est la reprise après quelques semaines de confinement. Enfin j’ai laissé le bois de La Loupe et je retrouve les chemins du Perche. Quel bonheur ! Au programme du jour, petite ballade à Bretoncelles. Un beau soleil était présent et il faisait très bon en forêt. Par contre dès que je n’avais plus d’abri le vent était très fort. Les chemins sont en bon état même si personne n’est venu les fouler depuis deux mois. Je n’ai croisé personne au cours de ma rando. Peu de photos aujourd’hui, j’étais là pour profiter de la première sortie et y prendre du plaisir. Quel bonheur de pouvoir à nouveau se promener dans la nature. Rien de nouveau dans ces sentiers, la végétation s’est développée, les feuilles sont là. Les chemins sont de nouveau à nous alors profitons en. Prochaine ballade mercredi à Maison Maugis ou peut être Monceaux au Perche !

  • Randonnée Bleue Verte Jaune

    La randonnée Bleue Verte Jaune, randonnée du Mont St Michel est annulée!

    Elle devait se dérouler le 14/06/2020

  • Comment se passe le confinement

    Le confinement se poursuit ! J’espère que vous allez tous bien !

    Je commence à connaitre par cœur le chemin vert et le bois de La Loupe, lieux de mes mini randonnées confinées.

    Pas besoin de cartes ni de GPS mais ça permet de faire de l’exercice.

    N’hésitez pas à laisser un commentaire pour me dire comment vous allez !

    Portez vous bien ! Faites attention à vous !

    A bientôt sur les chemins du Perche

  • 15/03/2020 St Victor de Buthon

    Ce matin nous profitons de ne pas être encore confiné pour aller prendre l’air dans les chemins creux de St Victor de Buthon. Le soleil est présent et le ciel est bleu, une belle journée de printemps. Nous prenons le départ de la randonnée à la mare et suivons le PR du chemin des demoiselles. Nous n’en verrons pas le long du parcours et pourtant j’ai bien regardé ! Tout le long de la rando les chemins seront évidement gras et boueux par endroit mais la situation s’améliore. Nous passons par la Barre aux Popelins, le Goulet et rejoignons la route de La Loupe. Nous attaquons la montée des Orieux qui est magnifiquement fleurie. Il n’y a plein des belles fleurs dans le secteur ! Si j’étais une petite abeille, c’est ici que je viendrais butiner. A la Grisonnière nous attaquons le chemin qui mène à la butte de Malitourne. La partie haute du chemin est traditionnellement boueuse à cause des nombreux passages des tracteurs. Plus loin nous passons à la pointe aux canards et attaquons la descente puis la montée vers le Mont Rousset. Nous faisons une petite halte pour regarder les agneaux qui sont nés récemment et reprenons notre route. Nouvelle pause pour observer des chevreuils, lièvres et faisans. Nous poursuivons notre route et arrivons à la Veillière où nous prenons la direction de la route de la Hurie. Nous la traversons et entrons dans la propriété privée qui est en face. Évidemment j’ai demandé l’autorisation aux propriétaires d’emprunter leur chemin et j’en profite pour les remercier à nouveau. C’est pour ça que le parcours n’était pas publié ! Un parcours qui emprunte des propriétés privées doit rester privé ! Faut-il encore savoir que l’on est sur des chemins privés ! Ensuite nous prenons la direction des Forges et remontons le ruisseau de la Bonne Eau. Beaucoup d’arbres ont été abattus, il ne reste que les souches, le paysage est beaucoup moins romantique. Arrivés à la Thiésière nous changeons de programme. Comme nous avons pas mal flâné nous n’effectuerons pas la boucle par Boulay Buthon. Nous rentrons directement par la route. Nous pouvons observer de nombreuses aigrettes en rejoignant St Victor de Buthon. Nous retrouvons notre voiture à la mare, fin de notre randonnée. Prochaine ballade dimanche à Bretoncelles si l’on est encore autorisés à sortir se promener !

    Attention, beaucoup de randonnées ont été annulées; 100 km du Loiret, Audax de Chuisnes, Auxerre Vézelay... d'autres vont certainement suivre!

  • 09/03/2020 Verrières

    Le soleil était de retour, les randonneurs aussi. Nous étions 20 Sentiers du Perche à nous retrouver sur le parking de Verrières. Au programme, 13 km correspondant au PR « Le bois de St Georges », parcours routier avec 8,5 km de bitume. Nous quittons Verrières par la route de Condé et bifurquons à la croix St Louis. Nous traversons la Bretèche, la Ville Perdue et restons sur les hauteurs. Nous traversons le bois de St Georges où nous trouvons les premiers bourbiers. Cela ne nous empêche pas de profiter du panorama sur Rémalard et la vallée de l’Huisne. A la sortie du bois nous mettons le cap au Sud pour rejoindre l’Invardière puis la Bourbilière. Toujours de la boue dans les sentiers mais ça ne râle pas ! A Messe Foulon nous retrouvons le bitume pour descendre et traverser la D11. Petite grimpette pour passer à la Noé Boursier et retrouver la boue. Nous traversons deux superbes hameaux, la Martilière et les Haies. Il nous reste à descendre tranquillement vers l’église de Verrières et rejoindre le parking. Prochaine ballade dimanche à Nogent le Roi pour la 4ème randonnée de la vallée de l’Eure.

  • 08/03/2020 Jaudrais

    Ce matin très belle ballade forestière dans la forêt de Châteauneuf. Un joli parcours de 19 km en lisière, seulement 1.5 km de route. Les chemins étaient en bon état avec seulement quelques passages boueux. Seuls obstacles, quelques arbres couchés par le vent ou par les forestiers et une dizaine de ruisseaux à traverser. Nous sommes sept au départ de l’église de Jaudrais, il y a eu un forfait de dernière minute. La météo restera clémente toute la matinée, pas une goutte de pluie mais beaucoup de vent qui ne nous gênera pas car nous serons abrités par la forêt. Dès la sortie de Jaudrais nous entrons dans la forêt et longeons le ruisseau de St Martin qui est bien rempli. Ensuite nous contournons le bois de Mores, bois privé. Nous croisons la route forestière Royale et longeons les falaises contenant beaucoup de chaux. Cette chaux était exploitée par les fours à chaux qui étaient installés tout près d’ici. Nous continuons notre ballade par le chemin de la Coudraie. La forêt est en cours d’entretien, elle s’éclairci ! Cela nous permet de découvrir un magnifique petit pont de pierre, mon coup de coeur du jour, qui auparavant était caché. Je ne l’avais jamais vu lors de mes nombreux passages. Un petit sentier passe encore au dessus. Il y a quelques dizaines d’années, c’était certainement l’ancien chemin de la Coudraie. La prochaine fois, j’irai faire un petit tour sur ce pont. Nous suivons toujours la lisière et arrivons à la vallée de Longueville. Hélas nous ne pourrons pas traverser le ruisseau qui est beaucoup trop large. Seul, je serais passé avec mes bottes portatives, mais nous sommes trop nombreux. Nous rebroussons chemin pour aller emprunter un petit pont et retrouver notre parcours. Nous arrivons dans un secteur boueux où nous croisons deux vététistes en galère. Un chevreuil est en promenade mais il ne s’attarde pas. Nous traversons ensuite une zone où la base des arbres est brulée, sans doute un feu venu des champs voisin. Nous retrouvons la route Royale qui nous amène vers la D 323, notre première route après 11 km de rando. Une petite ligne droite de 800 m et nous voilà de nouveau dans un chemin. Direction Hauterive pour traverser le village par une dernière portion de route. La forêt nous attend à la sortie du village ! C’est la partie la plus grasse de notre ballade mais rien de dramatique. Nous longeons la lisière Nord de la forêt pour rejoindre Jaudrais. C’est un beau parcours qui doit être très sympas en VTT. Je vais étudier la question pour les beaux jours. Prochaine ballade demain à Verrières avec les Sentiers du Perche.

  • 02/03/2020 St Jean Pierre Fixte

    Départ retardé ce matin, notre accompagnateur n’ayant vu personne sur le parking de St Jean Pierre Fixte a rebroussé chemin. Après l’avoir contacté par téléphone, c’est avec joie qu’il est revenu pour nous promener sous la pluie. Tant pis pour son petit café croissant auprès de la cheminée. Peu de monde ce matin, nous sommes six au départ de St Jean Pierre Fixte. Il faut dire qu’il pleut ! Après quelques bises, tant pis pour le coronavirus, nous attaquons notre premier ruisseau à contre courant et à l’abri sous nos capes. Oui, aujourd’hui, ce sera une randonnée aquatique car la plupart des chemins que nous allons emprunter sont transformés en ruisseaux. Inutile d’essayer d’éviter les flaques d’eau ou les zones boueuses, il faut y aller de bon cœur. Revenons à notre premier ruisseau qui nous amène par une belle grimpette au Sablon où nous trouvons le goudron. L’eau est déjà passée par dessus les chaussures ! C’était l’échauffement ! Nous empruntons la D 137, la moyenne augmente. Nous voici à la source du deuxième ruisseau, un chemin creux qui descend à la Moussardière. Pas de quoi nous décourager, nous nous laissons porter par le courant. Nous arrivons à Souancé au Perche où la Rhône est à la limite du pont. Nous traversons le village pour rejoindre le camping qui est inondé et traverser à nouveau la Rhône. A la sortie du bois, nous arrivons sur la route de la Bouillotte, cela ne s’invente pas, sauf que la bouillotte est percée, la route est inondée, il y a bien 5 cm d’eau sur le bitume. Les pieds sont noyés et nous préférons nous réfugier dans le chemin creux de la Friche, ruisseau de près de 700 m qui monte jusqu’à Montméan. Retour sur le bitume pour quelques kilomètres afin de permettre à l’eau de s’échapper de nos chaussures. A 10h00, comme prévu par la météo, la pluie cesse enfin ! Nous pouvons quitter les capes. A la Chèse, nous attaquons notre dernier chemin, très gras et humide lui aussi. Nous rejoignons le parcours du Tour des Collines du Perche au Chaillois et retrouvons enfin la route à la Haie Godefroy, nous sommes sauvés des eaux ! Direction l’arrivée à grande vitesse, il faut faire remonter la moyenne ! Il suffit de regarder le graphique pour voir quand nous nous trouvions sur de bonnes portions de route. Le soleil fait son apparition dans le dernier kilomètre, il est le bienvenu. A l’arrivée au parking, tout le monde enfile des affaires sèches. Ce fut une très belle ballade à laquelle je donnerai la note de 10/10, j’aurais bien mis 11/10 s’il y avait eu un peu moins de goudron ! Très belle randonnée à refaire par temps de pluie ! Prochaine ballade dimanche à Jaudrais.

    Carte

  • 01/03/2020 Combres

    Ce matin direction Combres. La météo prévoit de grosses averses en fin de matinée alors nous improviserons en cours de route pour éviter de finir trempés. Le soleil est présent au départ mais il va vite disparaitre. Nous faisons le parcours vallonné en sens inverse des aiguilles d’une montre. Nous partons par la route de Nogent le Rotrou puis empruntons la petite sente et traversons la Mazure par une passerelle. Les chemins sont gras, mais c’est normal. Nous traversons la Bourgogne et prenons le sentier qui descend dans la vallée pour traverser à nouveau la Mazure. L’Aunay, La Briotière nous accueillent et nous nous retrouvons sur la 30.2 où nous rejoignons l’Ex GR 35, qui devrait bientôt disparaitre. Des chemins gras au milieu des champs nous permettent d’arriver au Bois Nézard. Nous y faisons un petit arrêt pour décider de la suite de la randonnée. La pluie étant annoncée vers 10h00, nous décidons de changer de parcours et de nous rendre directement au gué de l’Oysonnière. Cette variante nous permettra de découvrir de belles demeures. Nous quittons la boue pour le bitume et nous nous retrouvons au Grand Val. Direction l’Aubellerie, la Réveillarderie (Belle maison!) et nous retrouvons notre parcours original. Nous descendons au gué pour passer les deux passerelles qui enjambent la Mazure et prenons la direction de Combres. Quand nous coupons la D 30.2 les premières gouttes tombent. Nous avons bien fait de raccourcir le parcours ! Il nous reste 2 kilomètres à faire et la pluie s’accélère ! Nous suivons quand même la fin de notre parcours et passons à la Chasseloyère avant de redescendre vers notre parking. Le dernier kilomètre se fera sur sous une grosse pluie! Une petite visite au lavoir avant de retrouver  notre voiture et nous pouvons enfin nous mettre à l’abri. Finalement nous avons fait 15,5 kilomètres sur les 18 prévus. Nous y reviendrons quand il fera beau pour faire le parcours dans sa totalité. Prochaine ballade demain à St Jean Pierre Fixe avec les Sentiers du Perche.

  • La Fromagère

    Le dimanche 24/05/2020 aura lieu la Fromagère au Billot (14).

    Que vous soyez randonneurs, vététistes ou cyclo, il y aura un parcours pour vous!

    Réservez votre dimanche!

    En cadeau, un Livarot à chaque participant!

    Le site de la rando

    A l'arrivée vous avez le choix pour votre repas:

    La Fromagère

    Le restaurant

    Chipos Merguez

  • Lundi 24/02/2020 - Ste Gauburge

    Ce matin, même météo qu’hier, ciel gris et pas de pluie, pas une goutte ! Nous sommes quinze à prendre le départ de notre randonnée à Ste Gauburge. Un parcours de 14 km que tout le monde a apprécié, un très beau circuit. Dommage que tous les chemins soient plein de boue mais c’est l’hiver. C’est promis nous y reviendrons quand les chemins seront secs pour profiter de tous ces petits hameaux qui seront fleuris. Nous attaquons tout de suite les chemins glissants en prenant la direction du manoir de l’Angenardière. Une chute sans gravité d’une randonneuse et nous continuons notre chemin. Nous traversons La Filochère, hameau de plus en plus joli, même à cette saison. Prochaine étape, la ferme fortifiée de La Rosière ! Attention, les circuits passant à cette ferme sont modifiés, le passage au pied de la ferme est maintenant interdit, un chemin permettant de la contourné a été créé (Voir la carte ci-dessous). Nous allons donc l’inaugurer ce matin. Il me reste à modifier tous mes parcours qui passent ici. Nous rejoignons ensuite La Vaubraie, Gripe Denier puis Le Bois Sentier. Le chemin s’élève pour atteindre la motte féodale. Nous faisons le traditionnel détour par la Pierre Procureuse, nous sommes au point haut de notre ballade. La route nous amène à l’entrée du chemin de la Tuilerie. Nous nous doutons qu’il doit être inondé comme tous les hivers ! Effectivement, nous sommes obligés de passer par le champ pendant quelques centaines de mètres. Nous retrouvons le chemin dans la montée vers La Buchère. Pour accéder aux Maisons Neuves nous choisissons le petit sentier qui fini par une belle grimpette, certains ont préféré continuer sur le grand chemin. Dans la descente vers La Page un écureuil nous rend visite et en arrivant sur la route nous découvrons un émeu blanc. Plus loin dans le pré où nous avions assisté il y a quelques mois à la naissance d’un agneau nous trouvons cette fois ci un mouton mort. Nous attaquons la montée de la D 211 pour nous retrouver à la Fosse au Chat et emprunter encore une fois un sentier très très gras. A la Gadoisière c’est la fin de nos bains de boue, nous profitons de l’herbe pour nettoyer un peu nos chaussures. La route nous ramène au parking de l’éco musée. Ma prochaine ballade aura lieu dimanche 01/03/2020 à Combres.

    La rosiere

  • Dimanche 23/02/2020 - Mâle

    Ce dimanche comme chaque dernier dimanche du mois, les Sentiers du Perche sont de sortie pour une randonnée ouverte à tous. Nous nous retrouvons tous à l’église de Mâle, nous sommes vingt cinq ! La météo est bonne, nous n’aurons pas une goutte de pluie de la matinée, temps gris et un petit vent. Guy rappelle quelques conseils sur la sécurité et nous voila parti pour 14 km. Les rues de Mâle sont en travaux, ça va être bientôt tout beau ! Nous prenons la route en direction de La Rouge et traversons l’Huisne vers le moulin de Fée. Quand nous arrivons au carrefour de la Beaussonnière nous avons une superbe vue sur le village de La Rouge. Nous traversons La Rouge et la Cochinière et empruntons un chemin qui nous permet de profiter d’une très belle vue sur le manoir de la Gauberdière et d’apercevoir quelques chevreuil. Nous pouvons également apercevoir de loin le château Lorière. Le chemin est très gras comme beaucoup de chemins que nous allons emprunter ce matin. Les premiers mètres dans le bois des Baronnières sont un peu mouvementés. Des coupes récentes de bois ont fait disparaitre le chemin mais on s’en sort bien avec les GPS. Au sommet nous faisons une petite pause pour nous désaltérer près d’un engin de débardage. Cap au Sud pour traverser le bois ! Guy salue des chasseurs en poste près du chemin, ils nous ont vu, tout va bien. Un coup de feu claque quelques centaines de mètres plus loin et trois chevreuils détalent et traversent le chemin. Guy n’a pas son fusil, nous allons rentrer bredouille ! Encore une semaine et les chevreuils seront en vacances ! Nous arrivons au Champ au Theil où des pins remplis de chenilles processionnaires ont été abattus. Nous entamons notre descente vers Le Theil, l’Auberge de La Cloche est fermée, dommage ! Après avoir traversé la place des Teilleuls nous traversons une nouvelle fois l’Huisne près de l’ancienne usine et rejoignons le parcours du Tour de Collines du Perche. Nous le suivrons jusqu’à la fin de la randonnée. Une petite grimpette pour rejoindre le Haut Queux et nous attaquons les derniers sentiers. Deux quads nous doublent mais nous les retrouvons en sens inverse à la Croix de Pierre. Ils font demi-tour car le sentier est bloqué par des branches car l’élagage de la haie est en cours. Pas de problème pour des randonneurs, nous continuons notre route. Il y a des branches sur environ 200 m, le passage est sportif mais il y a possibilité de passer par un champ pour les moins courageux. Après le passage au lavoir, nous retrouvons la place de l’église pour la traditionnelle photo de famille. Ce fut une très belle ballade qui a plu à tout le monde, merci Président ! La prochaine randonnée mensuelle aura lieu le dimanche 29/03/2020 à Coudray au Perche, venez nombreux! Prochaine ballade demain à Ste Gauburge.

  • Lundi 17/02/2020 Nogent le Rotrou

    Aujourd’hui lundi, c’est la randonnée traditionnelle des Sentiers du Perche. Nous sommes dix sept à prendre le départ de la place du 11 août à Nogent le Rotrou. Le temps est gris et le vent est calmé, la tempête est partie ! Nous passons par la rue de la Serine pour rejoindre la canal d’Arcisse. Les premiers mètres sont délicats, nous longeons la clôture du jardin car l’extrémité du canal est très boueuse. Ce n’est qu’un début car tout notre parcours sera très gras et humide. Nous quittons le canal pour monter à la Maupinerie. La montée se fait sous une bonne averse. Au sommet trois personnes déclarent forfait. Dommage car cinq minutes plus tard, le soleil et le ciel bleu sont de retour et ne nous quitterons plus. Direction Mellerey , la Lorignière pour rejoindre la route du bois Joly. Nous traversons ensuite le bois des Perchets pour nous retrouver au moulin d’Arcisses. A Ozée certaines personnes demandent à contourner la côte de Beauvais. Nous passons donc par la D 110 qui monte moins et empruntons le chemin qui nous ramène à la Cour Bailleau. Le chemin est très humide et glissant mais c’est un choix, la boue ou la côte ! Nous traversons ensuite la D 923 pour rejoindre Margon. Notre descente sur Margon est perturbée par un arbre qui est en travers du chemin juste avant de prendre les escaliers. Jean Marie prévient les employés municipaux pour faire dégager cet arbre. Nous empruntons ensuite l’avenue de l’Arcisse puis le chemin des lignes. Nous longeons ensuite le Val Roquet avant de retrouver la place du 11 août. Prochaine randonnée dimanche à Mâle. Randonnée mensuelle des Sentiers du Perche, ouverte à tous, licenciés ou non licenciés. Distance d’environ 14 km, départ de la randonnée à 09h00.

  • 16/02/2020 Tardais

    Beaucoup de vent ce matin au départ de la randonnée. Nous sommes à Tardais pour une ballade en forêt de Senonches. Nous serons à l’abri du vent, nous ne le ressentirons pas mais nous l’entendons ! Nous commençons par une visite au lavoir puis nous traversons la Blaise par la nouvelle passerelle et faisons un petit arrêt devant l’ancienne loge de sabotier. A la sortie de Tardais nous empruntons le PR qui traverse la prairie pour rejoindre la forêt. Les chemins sont en bon état, humides par endroit mais très fréquentables. Pas de bain de boue aujourd’hui. Nous prenons la direction de l’entrée de Tardais où nous empruntons l’ex GR 35. Nous quittons rapidement l’ex GR 35 pour prendre la direction du rond de la Feularde. Il y a beaucoup de chevreuils dans ce secteur, nous en profitons. Le long de la ligne des trois pierres il y a énormément d’arbres qui ont été débardés. Nous rejoignons ensuite le rond de Sauveloup pour rejoindre et suivre l’ex GR 35. Avant de prendre le sentier vers l’étang de la Benette, quelques chevreuils traversent le chemin. Le niveau de l’étang est très haut aujourd’hui ! Après avoir quitté la D 941 nous arrivons dans une zone de coupe, l’ex GR 35 est bien encombré mais le passage se fait facilement en contournant les obstacles. Quand nous rejoignons le bord de la Gervaine près des étangs, un arbre est en travers du chemin. Dès mon retour à la maison je l’ai signalé sur Suricate ! Pensez-y quand vous trouvez des problèmes sur les sentiers balisés, c’est pour le bien de tous. Nous quittons l’ex GR 35 pour traverser La Framboisière. Nous faisons comme d’habitude un petit détour par le chemin de Cornoliot puis passons devant l’ancienne gare. Nous repartons en forêt pour longer la lisière et répondre aux quelques questions posées sur les panneaux de découverte de la forêt. Ce parcours découverte a bien besoin d’être rénové ! Je modifie la fin du parcours car il est inutile d’aller rejoindre le GR 351 car il n’y a toujours pas de passerelle pour traverser la Blaise et vu le niveau d’eau qu’il y avait au lavoir, la traversée sera certainement impossible. Nous continuons donc en lisière de la forêt pour rejoindre le château de Tardais. Prochaine randonnée demain à Nogent le Rotrou puis dimanche prochain ce sera la randonnée mensuelle des Sentiers du Perche à Mâle, randonnée ouverte à tous !

  • 12/02/2020 Pontgouin - La Loupe

    Ce matin, direction Pontgouin en train. Ayant déjà fait le parcours en empruntant le GR 35 et le GRP Vallée de l’Eure, j’ai décidé aujourd’hui d’emprunter un itinéraire inédit. Le voyage fut court et j’étais prêt à attaquer la randonnée. Hélas le train refusait de quitter la gare de Pontgouin bloquant la traversée des voies. La journée commence mal ! Au bout de quelques minutes, je descends sur les voies et contourne le train pour pouvoir m’échapper ! Le soleil est prêt à se lever et il y a un petit vent frais. J’emprunte le chemin qui mène au moulin de Pierre et je rejoins le Crocq après avoir traversé une petite une petite rivière, toujours au même endroit. J’en profite pour repérer quelques chemins. Le soleil pointe enfin son nez ! Je découvre les petits hameaux du Favril où je ne suis jamais passé même en voiture. Je traverse la Durie, la Croix Blanche et rejoint le Bourbier. J’attaque la forêt de Montécôt en suivant l’allée cavalière. La zone est en plein travaux de coupe, débardage, le chemin disparait par moment, il faut faire du hors piste pour retrouver le bon chemin. J’arrive au rond de Provence et continue à suivre la piste cavalière. Les chemins sont en bon état. Je retrouve le Gr 35 à la sortie de la forêt mais je le quitte rapidement pour rejoindre la Petite Sergenterie. Un petit secteur de route m’amène à la Glonnerie. Je continue par le route pour entrer à La Loupe et emprunter la passerelle du petit étang. Je gagne ensuite le parc du château par la rue de Verdun. Après avoir longé la maison de retraite je termine ma randonnée. Prochaine ballade dimanche à Tardais pour aller découvrir un nouveau petit chemin très sympathique. N’oubliez pas de lire l’article sur les Sentiers du Perche !

  • 08/02/2020 Trizay Nocturne

    Samedi soir nous étions 31 à nous retrouver à la salle de la Métairie pour la randonnée nocturne de Trizay. Les pluies de l’après midi ont découragé beaucoup de monde mais la météo avait prévu une amélioration pour la soirée et nous avons pu profiter d’une excellente météo avec beaucoup de luminosité et la présence par moment de la pleine lune. Il n’y aura qu’un parcours de 14 km sous la direction de Patrice et Jean Yves. L’Echo avait bien sûr donné une fausse information sur la destination de cette randonnée nocturne, nous n’irons pas au château St Jean. Le départ est donné à 20h40, nous prenons la direction de Coutretot pour attaquer la première grimpette de la soirée. Nous faisons une pause en arrivant sur la D 955 pour permettre le regroupement après la montée. Après quelques mètres sur la Départemental nous ouvrons la barrière de la propriété privée pour attaquer le premier chemin boueux, ce ne sera pas le dernier ! Nous arrivons au château de Montdoucet et faisons une petite pause sous le magnifique cèdre pour profiter de l’endroit. Nous quittons la propriété privée en arrivant sur la D 9, route de Souancé au Perche. A Souancé nous passons par le lavoir, l’ancienne gare et grimpons sur la colline par le sentier de la Moussardière qui lui aussi est très gras. Après le rassemblement en haut, la D 137 nous emmène aux Charmettes où l’équipe des ravitailleurs nous attend. Café, chocolat chaud, barres Ovomaltine, boissons, gâteaux…  de quoi reprendre des forces. Nous reprenons la route en pénétrant dans une nouvelle propriété privée, le domaine du Grand Prainville. Nous contournons les près où sont élevés des Percherons pour arriver au manoir. Les propriétaires l’ont illuminé pour notre passage, c’est superbe, nous faisons une petite pause pour l’admirer. Une grande descente nous amène dans la vallée de la Rhône, puis nous attaquons la dernière grimpette de la nuit, la route de Launay. Ça grimpe dur ! Nous empruntons ensuite le sentier de la Haudonnière qui est en très bon état, un plaisir de s’y promener. Nous nous rassemblons une nouvelle fois avant d’attaquer le chemin creux de la Donnaisière. Au départ Patrice nous avait annoncé que le chemin était sec, mais tous ceux qui connaissent l’endroit on bien rigolé, nous savions à quoi nous attendre. Le Comité de Randonnée a fait poser des panneaux indiquant les risques d’inondation en cas de forte pluies. Effectivement nous retrouvons un secteur très marécageux ! Certains quittent le chemin pour monter dans le champ voisin qui est beaucoup plus praticable. Arrivés à la Donnaisière, dernier regroupement avant de descendre retrouver la salle des fêtes. Après avoir changé de chaussures, il est minuit, nous pouvons attaquer la soupe et la traditionnelle Teurgoule maison préparées par Dany. 01h00, il est temps de quitter Trizay. Merci à toute l’équipe pour cette belle soirée. Prochaine ballade mercredi entre Pontgouin et La Loupe.

  • 05/02/2020 La Loupe

    Ce matin, nouvelle ballade à La Loupe avec Jean Claude pour essayer de finaliser un petit parcours urbain. Ce parcours d’environ 5,5 km passe par les points touristiques de La Loupe. Nous avons effectué quelques petites modifications par rapport au tracé d’origine. Vous en saurez plus dès que tout cela sera officiel. Prochaine randonnée samedi soir à Trizay pour la nocturne suivie d’une collation.

  • 03/02/2020 St Pierre la Bruyère

    Ce matin nous sommes quinze adhérents des Sentiers du Perche à profiter de la température printanière pour faire une ballade à St Pierre la Bruyère. Jean Marie, notre accompagnateur, choisi le côté forêt car dans la vallée le ruisseau de la Chèvre risque de nous poser des problèmes. On attaque donc par la côte pour rejoindre le sommet du bois de Condeau. Les chemins sont gras et glissants, rien d’anormal ! Arrivés vers le bois de sapins, nous bifurquons à droite et le traversons. Nous en profitons pour admirer toutes les barrières interdisant le passage dans les chemins privés. Nous traversons la grande allée privée avant d’entamer une belle descente. En bas, un chemin rural, le CR 25, est barré par une barrière, un litige est en cours, affaire à suivre. Nous prenons à gauche pour grimper et traverser à nouveau la grande allée privée. La descente vers la Cour Cordier est très glissante, méfiance. Une centaine de mètres avant la route, le tracé du chemin rural a été modifié par le propriétaire du bois.  Nous voyons en contre bas de grandes étendues d’eau, l’Huisne est en crue ! Une petite portion de route nous amène à Bueil où nous traversons la voie ferrée. Nous longeons la voie jusqu’au hameau du Chêne. A la Charloterie nous empruntons le sentier qui mène à la passerelle sur l’Huisne. Tout le monde est stupéfait, la passerelle est seule au milieu de l’Huisne, inaccessible d’un côté comme de l’autre. La maison voisine est fermée et inondée. Quelques photos et nous repartons pour Condeau en passant au moulin de Grillant. Les prés sont inondés tout autour de Condeau. Nous montons à la Croix Boudet en passant par le cimetière et prenons la direction de la Tuilerie où nous attaquons la dernière montée de la matinée. Au sommet de la côte nous prenons à droite pour rejoindre le chemin que l’on a emprunté au départ. Il nous reste à descendre vers St Pierre pour retrouver nos voitures. Belle ballade ! Ma prochaine ballade aura lieu mercredi matin à La Loupe pour une reconnaissance d’un parcours urbain. N’oubliez pas que Samedi soir c’est la nocturne de Trizay !!!

  • Randonnée des Pommiers en Fleurs

    Les inscriptions pour la Randonnée des Pommiers en Fleurs seront ouvertes à partir du 01 février 2020.

    Vous pouvez consulter la page consacrée à cette randonnée dans le menu de droite ou en cliquant ici.

  • 23/01/2020 Courville sur Eure

    Aujourd’hui c’est une randonnée touristique qui est au programme. La visite de Courville sur Eure en suivant le circuit découverte Patrimoine et Histoire. Le livret expliquant ce parcours est disponible à l’Office de Tourisme. Je l’ai un peu adapté et parcouru dans un ordre différent au départ du camping, j’y ai ajouté également le tour de l’étang des Gollions. J’avais prévu de faire une boucle jusqu’à Chuisnes mais elle n’apporte rien d’intéressant, je l’ai donc supprimée. Il faut dire que la moyenne n’est pas élevée car il faut prendre son temps pour lire les plaquettes et prendre des photos et faire également quelques recherches. Regardez les photos et vous découvrirez mon parcours et saurez presque tout sur Courville sur Eure. Il faisait froid, maximum 3°, mais un beau soleil. Belle promenade que je mettrai à mon programme du dimanche. Ma prochaine randonnée aura lieu en début de semaine sur les bords du Lac du Der Chantecoq.